Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2014-01-15T14:25:29+01:00

Histoire de dents, dedans / en dehors ?

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

Extrait de néosanté N°30 , interview du Dr Christian Beyer.

.../...

Et le lendemain matin, j’avais simplement changé la façon
de questionner les dents. J’avais juste changé la question.


- Que voulez-vous dire ?
Auparavant, je croyais que la carie était à la fin d’un déséquilibre,
qu’elle en était l’expression pathologique.

Or, la carie n’est pas une expression pathologique.

Du tout. Elle est une tentative d’équilibre, de retour à l’équilibre.

Avant, je me demandais :

Qu’est-ce qui s’est mal passé ? Quelle est l’erreur commise ? La pathologie en cours ?

Alors, qu’en fait, la bonne question est :

Quel est l’intérêt, pour mon système, d’avoir une carie ?

À partir de là, il s’est passé quelque chose :
dès que je posais cette question par rapport à une dent, par rapport à une carie, par rapport à une douleur, j’avais la réponse. Le cristal est reconnu comme pouvant mémoriser et transmettre des milliards d’informations. La dent, cristal vivant, se révèle comme l’instrument à même de nous délivrer les secrets d’une vie enfouie sous des voiles de souffrance. On est alors en 2000 et, dans la foulée, mon premier livre a été écrit en trois semaines... alors que cela faisait cinq ans que j’essayais de le boucler. J’avais le syndrome de la 49e page : quatre fois, j’ai buté sur cette page et j’ai tout recommencé ! Et, là, le livre s’est écrit en trois semaines...

.../...

Ce que je voulais, c’était une mise en mots, capable de soulager la dent, de la soustraire du processus d’équilibre dans lequel elle était enclenchée. Quand des gens ou des amis m’appelaient parce qu’ils avaient subitement mal à une dent, je leur donnais quelques mots au téléphone et dix secondes après, ils n’avaient plus mal. C’était ça l’objectif pour moi. Ce n’était pas d’avoir une lecture psychologiquement intéressante. Ce n’était pas d’avoir une interprétation médiatiquement intéressante. C’était d’avoir une lecture de la dent qui parle à la dent. Qui fasse réagir la dent. Parce que je suis dentiste ! Que j’ai donc une vocation thérapeutique.

.../...

S’il y a trente-deux dents dans une bouche, la carie peut débuter en plusieurs points distincts d’une même dent, menant à plus de 190 caries « classiques » possibles sur la denture humaine.

 

Les deux mots - reconnaissance et considération - s’expriment par deux caries totalement différentes, mais très étrangement une à droite et une à gauche (de la mâchoire), sur la même dent, au même endroit. En miroir.
- Sur quelles dents, précisément ?
La non-reconnaissance, c’est sur la 36, la première molaire inférieure gauche. Et la  considération, c’est sur la 46, la première molaire inférieure droite. Et c’est exactement ça  ! Il y en a une (la 36) qui touche notre féminin, notre structure intérieure ; celle qui a été  nommée lorsqu’on est venu au monde. Et la considération, elle, touche notre structure masculine qui s’exprime et qui attend que l’on dise qu’on est fier de ce que l’on a fait.

 

À lire : Le Dr Christian Beyer a publié plusieurs ouvrages aux éditions Chariot d’Or. Le  plus récent, sorti en novembre dernier, est La nouvelle interprétation de la carie, Les origines psycho-émotionnelles par le décodage dentaire (2013), mais aussi  développement psycho-émotionnel de l’enfant, Ou l’enseignement de la première molaire (2012) ; Les dents de lait, Caries, douleurs,  malpositions, absences : mode d’emploi  (2011) ; Elixirs floraux et décodage dentaire (2010) ; Décodage dentaire (Tome 2), Les  maladies buccales et les mots pour le dire (2009) ; Décodage dentaire, Ce que disent les dents des hommes (2001) - NB : Pour ce dernier livre, qui est le plus ancien, l’auteur conseille de passer directement à la deuxième partie.
plus d’infos (conférences, ateliers, séminaires...) :
www.dentsvivantes.net

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog