Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une Bouillotte, et un Doudou, pleins de VIE et ... sans gluten.

Une Bouillotte, et un Doudou, pleins de VIE et ... sans gluten.

Le blog de ceux qui veulent retrouver la Bonne Santé, du corps et de l'esprit et y trouver du plaisir...! et pourquoi pas de la Paix ... et de l'humour en plus. . Il est folie de vouloir guérir le corps sans vouloir guérir l’esprit. (Platon) . **********************************************************************************. Mes avis sur la santé ou la maladie n'engagent que ma vision des choses et ne doivent pas vous empêcher de prendre l'avis d'un professionnel. . ****************************************************************************************. Vos commentaires même brefs ( en cliquant sur commentaires et en mettant un petit mot au bas de chaque article), sont les liens et vos encouragements à poursuivre mes parutions. ................................................. .http://mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr/article-mise-en-garde-les-informations-de-ce-blog-sont-publiees-a-titre-gratuit-et-informatif-100448254.html

Un "truc" religieux et commercial américain ?

La fête des pères

La fête des pères doit son origine à deux événements qui ont eu lieu aux États-Unis au début du siècle dernier: le premier, à Fairmount, West Virginia, en 1908 et le deuxième, indépendant du premier, à Spokane, Washington, en 1910. Dans les deux cas, des groupes religieux voulaient honorer la figure du père de famille. Il fallut quelques décennies avant que cette fête, dont on se moquait au début, gagne en reconnaissance jusqu’à la formation dans les années 1930 d’un comité national aux États-Unis chargé d’en faire la promotion.

Ce fut le président Johnson qui, en 1966, proclama le 3ème dimanche de juin, jour de la fête des pères. De nos jours, cette fête est célébrée en dates différentes dans 52 pays, avec un succès commercial retentissant.

Savoureusement vôtre,

Cinzia Cuneo

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article