Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Une Bouillotte, et un Doudou, pleins de VIE et ... sans gluten.

Perte d'équilibre ?

28 Avril 2014, 13:45pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

 

 

Comment

pouvons-nous espérer

trouver l’équilibre

si nous ne nous

permettons pas

de le perdre

temporairement ?

Perte d'équilibre ?
Perte d'équilibre ?

Lire la suite

Comprendre pour guérir ?

26 Avril 2014, 16:04pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

Olivier SOULIER dans Néosanté dit et explique tant de "choses" justes alors un petit coup de "Pub" pour ses DVD ! et aussi des textes à lire sur son site .

http://www.lessymboles.com/produit/medecine-du-sens-comprendre-pour-guerir/

Lire la suite

Bonheur ?

23 Avril 2014, 19:35pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

***************************

***************************

***************************

***************************

***************************

Le bonheur

ce n'est pas de

rendre heureux l'autre,

c'est de

se rendre

heureux soi-même

 

et d'offrir ce bonheur

à l'autre ...

Anonyme.

Lire la suite

OBÉIR au mal ?

21 Avril 2014, 13:04pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

OBÉIR au mal ?

Quel rapport avec notre propos sur l’obéissance?

Le rapport est organique, s’il n’ y avait pas des larbins pour obéir, le mal ne pourrait, ni durer, ni se propager. La solution finale d’Hitler n’aurait pu être mise en œuvre, faute de chaîne de transmission. Les idées, mêmes les mauvaises, ne s’imposent pas d’elles-mêmes, il faut des gens pour les incarner et les mettre en actes. Il faut des lâches pour les tolérer, il faut des gens qui renoncent pour que le mal soit fait.

 

http://leblogalupus.com/2014/04/20/ledito-du-dimanche-20-avril-2014-de-madoff-a-la-reunion-du-fmi-par-bruno-bertez/http:/

 

La question est : SOUHAITONS-T-ON nous le MAL ?

 

*****************

Mais dans un tout autre (!) domaine n'est-ce pas ce que nous faisons en permanence avec notre corps "physique " et les ordres de notre (dit) inconscient !

Sans parler bien sùr des ordres reçus de notre :

Maman

Papa

Pro-fesseur

Curé ...

Mes deux seins

Con joint

Soi Niant

Fin nuancier

Nutri Sioniste

et autres empêcheurs de tourner autrement que en rond ! (quelle horreur !)

 

Voulons nous accéder à la lumière bienfaisante vers le haut ou descendre à l'obscurité bienveillante vers le bas ?

 

Lire la suite

Préférences ?

18 Avril 2014, 17:43pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

16 avril 2014 un commentaire :

Bonjour Ned,

Sincèrement, que mettrais-tu dans le mot "matérialisme" en dehors de ce qui est mis usuellement dans cet "objet", la vie aussi se construit sur le besoin, le plaisir et la satisfaction... réduire ses besoins, réduire sa violence naturelle à satisfaire ? Comme je l'ai lu chez V.J. dans un texte récent intitulé "Un instant du chemin", "le chemin est facile à celui qui n'a pas préférence" - mais c'est impossible de ne pas avoir de préférence, parce qu' alors nous ne saurions discerner ce dont nous avons réellement besoin, où bien c'est quand le mot "préférence" est vide mais vide de quoi ...de préférence ???

Elena

*****************************

 

Rien n'est impossible à celui qui Aime !


Pourquoi vouloir réduire, restreindre ?
Prendre tout simplement AVEC bonheur, donc honneur, ce qui se présente est-il un chemin sans préférences ?


La VIE, quand nous lui laissons la place (!), nous offre selon nos demandes.

Mais comme disait V.J. dans un texte sur la prière il y a quelques jours à qui adressons nous nos demandes ? ? ? ? !

"Car la prière des hommes est souvent semblable à une invocation. Ils ne savent pas qui ils prient, ni ce qu'ils demandent. "


Et, qui nous en empêche ?

Et, qui nous à appris à ne pas le faire bien ?

Et, pourquoi ?

 

*****************************

Tapez donc : Par la Grâce  et les Moyens Parfaits 

dans le moteur de recherche de ce blog (colonne de droite ) .

Lire la suite

Enfance malmenée.

15 Avril 2014, 19:25pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

*********************************************************

*****************************************

***************************

***************

****

*

 

Il est impossible de devenir véritablement adulte

si l’on n’a pas été d’abord enfant,

puis adolescent.

.../...

Plus le sujet s’est vu empêché de vivre sa vie d’enfant, plus il sera poursuivi, ligoté par le

retour du refoulé exigeant la satisfaction de ses demandes demeurées en suspens.

Livre : Moussa Nabati – Guérir son enfant intérieur…

Lire la suite

Un champ de conscience ? ... à retrouver ...

15 Avril 2014, 17:15pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

Un champ de conscience ? ... à retrouver ...Un champ de conscience ? ... à retrouver ...

Pour imager, l’élargissement du champ de conscience, c’est comme un zoom arrière devant un tableau que l’on aurait l’habitude de regarder en posant le nez dessus. Dès lors, on n’y voyait que trois petits points de couleur, abstraits. Or, en reculant, on voit que c’est le début d’un pétale de fleur... Le tableau prend toute sa signification au fur et à mesure que l’on s’en éloigne.

En chamanisme, c’est à l’intérieur de soi que l’on recule, alors que dans la métaphore on s’éloigne du tableau... On saisit l’interaction entre les éléments.

 

Q : De quoi souffrent nos contemporains ?

 

R :- D’un manque de confiance dans leur conscience.

La religion les a dépouillés du  libre-arbitre de l’utilisation de leur conscience

et le matérialisme les a détournés du fait qu’ils sont des êtres conscients.

 

Dans les deux cas, religiosité et  matérialisme,

l’homme a été dépossédé de sa conscience.

Décentré, déçu par le matérialisme, il est morose, car il ne voit pas d’issue, ni d’alternatives.

Le chamanisme, c’est retrouver le pouvoir de la conscience.

PAUL DEGRYSE dans Néosanté N°29

*********************

Note de Ned :

Tous les chemins qui mènent vers Soi, le vrai bien sùr, pas celui, artificiel créé par des drogues artificielles (dont certaines restent présente, dès le premier comprimé, plus de 40 semaines dans l'organisme avant d'être totalement éliminées !) sont sources de joies et d'ouvertures sur le long terme.

Des portes ouvertes, apparemment sans importance, permettront l'accès à d'autres espaces parfois quelques années plus tard. 

N'oublions pas que notre cerveau, ce qu'il sait faire le mieux est de nous protéger et de nous garder en vie PAR TOUS LES MOYENS POSSIBLES !

Et ce qu'il fait de mieux c'est de nous cacher ce qui est douloureux ! ! !

Vous pouvez jeter un oeil sur l'article suivant :

http://bistrobarblog.over-blog.com/article-c-est-la-violence-qui-genere-de-la-violence-et-non-la-condition-humaine-123267153.html

et sur le commentaire que j'y ai mis .

 

 

Lire la suite

Rencontrer le pervers ? Revenez demain.

12 Avril 2014, 13:28pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

Extrait de : http://leblogalupus.com/2014/04/11/les-clefs-pour-comprendre-du-vendredi-11-avril-2014-le-propre-de-lhomme-cest-le-detour-par-bruno-bertez/

Le pervers comme le dit Rousseau, que je méprise par ailleurs, c’est celui qui veut jouir tout de suite, sans détour.

Le pervers, socialiste dans l’âme, veut tout, tout de suite et surtout ce qu’ont les autres.

Celui qui ne veut pas faire l’effort de se construire un désir d’objet, qui veut le plaisir sans se laisser le temps d’aimer, de faire la cour. Sans se laisser le temps de sublimer son désir, de renoncer à baiser sa mère, sa sœur ou de se masturber. Ou sans se donner le temps et le plaisir de vaincre sa peur naturelle et culturelle de l’autre sexe. Bref le temps d’apprendre et de murir.

Le pervers c’est celui qui est devenu consommateur dans l’âme, des orteils à la tête.

.../...

La force de la propagande est là, également dans cette capacité qu’elle a à supprimer l’effort de réfléchir et à offrir des prêts-à-penser et à se comporter.

.../...

 

La procrastination est une tendance à remettre systématiquement au lendemain des actions, surtout lorsque cela ne procure pas de satisfaction immédiate.

La procrastination est une tendance à remettre systématiquement au lendemain des actions, surtout lorsque cela ne procure pas de satisfaction immédiate.

Lire la suite

Relais d'info IMPORTANTE .

7 Avril 2014, 09:17am

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

http://www.santenatureinnovation.com/bon-cette-fois-je-panique/

Bon, cette fois, je panique

Il y a la hausse du cancer : le Centre International de Recherche sur le Cancer (CIRC) prévoit encore une hausse moyenne de 75 % d’ici 2030.

Il y a la progression affolante de la maladie d'Alzheimer, qui touchera 250 millions de personnes en en 2040, selon le World Alzheimer Report 2013.

Il y a la progression du diabète, qui devrait toucher 300 millions d’individus au niveau mondial d'ici à 2025, selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Il y a l'effondrement de la fertilité des hommes, avec une division par deux du nombre moyen de spermatozoïdes en 50 ans.

Il a l'épidémie d'obésité : 66 % des Américains en surpoids ou obèses, et les pays européens, l'Inde, la Chine, les pays arabes et africains s’engagent dans la même voie.

Etc, etc.

Ces chiffres sont inquiétants. Ils témoignent que l'humanité s'achemine vers une catastrophe sanitaire.

Chacun de nous doit agir à son niveau : en s'informant, en surveillant son mode de vie, en mangeant mieux, en limitant les médicaments inutiles, en essayant d'informer et aider son entourage. Nos Dossiers de Santé & Nutrition, La Lettre du Dr Hertoghe et notre magazine Alternatif Bien-Être, fournissent pour cela une aide inestimable.

Mais ce qui me fait vraiment paniquer aujourd'hui, c'est que nous, adultes, sommes en train de condamner à une mauvaise santé des millions de petits enfants, qui ne savent pas, qui ne peuvent pas savoir. On ne peut pas demander à un enfant de 5 ans de lire nos publications et de mettre les conseils en pratique !!

Dès la naissance, devant la télé

Je reviens régulièrement dans Santé Nature Innovation sur la nécessité absolue de prendre le temps de choisir ses aliments, de préparer les repas, de se mettre à table, de s'asseoir pour manger, de mâcher.

Un repas ne doit pas, ne peut pas, durer moins de vingt minutes : c'est de toute façon le temps qu'il faut à l'estomac pour envoyer au cerveau le signal « c'est bon, j'ai eu mon compte ».

Si vous mangez en moins de vingt minutes, vous pouvez sentir physiquement votre estomac plein, vous n'aurez pas cette agréable sensation d'avoir bien mangé, qui est pourtant essentielle pour garantir l'absence de fringale jusqu'au prochain repas.

Or, dans ce processus de bien manger, il est indispensable qu'il y ait une cohérence entre vos sens : votre premier organe de la faim, ce sont vos yeux ! Ce sont eux qui, en voyant la nourriture, déclenchent le travail préparatoire de l'estomac, stimulent vos glandes salivaires, excitent vos papilles, téléguident votre cerveau pour choisir vos plats et vos portions.

Si vous mangez les yeux braqués sur la télévision, sur votre ordinateur, votre smartphone, ou même un simple journal, vous perdez le contrôle de ce que vous absorbez : vous ne sentez plus le goût, vous ne maîtrisez plus les quantités.

Or, selon une étude TNS Sofres pour le Syndicat Français des Aliments de l’Enfance (SFAE) réalisée en novembre 2013, 15 % des bébés de quinze jours mangent déjà devant la télé. Et le phénomène ne fait qu’augmenter avec l’âge : 29 % des enfants de 0 à 3 ans mangent devant un écran.

29 %, c'est aussi le nombre d'enfants en surpoids ou obèses dans la population, un chiffre qui a explosé ces quarante dernières années, et qui est la conséquence directe de la perte des repères alimentaires. Le surpoids ou l'obésité des enfants sont plus graves encore que chez l'adulte, car ils entraînent des perturbations du métabolisme qu'il sera pratiquement impossible de corriger plus tard. C'est donc un risque énorme de diabète et de maladies cardiaques.

Des enfants malheureux

Manger devant la télé ne prive pas seulement les enfants d’une bonne santé. Cela les prive d'un moment essentiel d'affection, d'échange et de chaleur humaine.

Selon Jean-Pierre Corbeau, professeur émérite de sociologie de l’université de Tours, c'est même la conséquence la plus grave de la télévision à table :

Les enfants de moins en moins endurants

Les conséquences de ces mauvaises habitudes ont des résultats visibles sur les capacités physiques mêmes de l'espèce humaine, qui sont en déclin : les enfants actuels mettent en moyenne 1min 30 de plus que leurs parents au même âge, il y a 30 ans, pour courir 1,6 km !

C'est la nouvelle calamiteuse révélée par une grande étude australienne qui vient de sortir [2].

Ces résultats sont particulièrement pathétiques à une époque où le sport a été érigé au rang de nouvelle religion, où la moindre commune n'hésite plus à s'endetter pour construire un stade pharaonique, où les seules valeurs dont osent encore parler les politiques sont celles du sport, présenté comme la solution miracle à tous les problèmes sociaux, de la délinquance au racisme en passant par la perte de fierté nationale et l'oubli de La Marseillaise !

En réalité, cette apparente passion pour le sport passe surtout par des millions de postes de télévision allumés les soirs de match, et des déchaînements violents, que l'on ait « gagné », ce qui implique de tout casser pour fêter la victoire, ou « perdu », ce qui implique aussi de tout casser pour passer sa déception.

Selon le bulletin épidémiologique hebdomadaire, 37,3 % des élèves de 3ème ne pratiquent jamais la moindre activité physique (en dehors des cours d'EPS à l'école), 41 % passent plus de 3 heures par jour devant un écran, et les deux tiers ne consomment ni fruits ni légumes [3] !

Alors oui, vraiment, lisez nos publications sur la santé mais, surtout, faites-en profiter aussi les personnes autour de vous qui ne le peuvent pas, à commencer par les enfants.

Car de mon côté, vraiment, pour l'avenir de l'espèce humaine, je panique.

Jean-Marc Dupuis

Lire la suite

Fait de société ! Celle du jour !

6 Avril 2014, 13:18pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

.../...

La culpabilisation constante des créateurs de richesse, des inventifs, des gens qui travaillent, qui croient à leur utilité, et donnent leur énergie, leur mise sous tutelle,

qui se vérifie par exemple aujourd'hui d'une façon évidente par le nombre croissant de fonctionnaires chargés de contrôler un nombre chaque jour diminuant d'agriculteurs, ou par le pillage des peuples par les états et les banques.

V.J. là : http://laoyu.eklablog.com/pour-ayn-rand-a107403498

Lire la suite

Des composés !

5 Avril 2014, 10:13am

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

Humour.

 

A l'école nous avons dû apprendre les règles du passé simple et du passé composé et du futur antérieur...

Mais, nous n'avons pas appris ( du moins je n'en ai pas souvenir )

les subtilités du futur compliqué !

Lire la suite

De l'eau en thérapie ?

4 Avril 2014, 17:49pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

… de l’état de GLACE à l’état de GRÂCE …


... La thérapie, c’est faire passer le symptôme de l’état de glace à l’état liquide,
puis de l’état liquide à l’état vapeur ( « va, peur ! »), de l’état de vapeur à celui
d’atomes : oxygène, hydr
ogène.


• La glace c’est le symptôme.
• L’eau, les émotions.
• La vapeur, c’est la transformation de l’émotion en sensations agréab
les :

« je me sens libéré, soulagé, etc. »

Christian Flèche

Lire la suite

La clé du "plaire" .

3 Avril 2014, 08:57am

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

Je ne connais pas

la clé du succès,

mais je sais que

la clé de l'échec,

c'est d'essayer de

plaire à tout le monde.

Bill Cosby

La clé du "plaire" .

Lire la suite