Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2015-10-28T13:37:36+01:00

Mammographie & mortalité.

Publié par n' ED

Mammographie & mortalité

************************************

Info dans néosanté N° 48

************************************
On savait déjà que le dépistage radiologique du cancer du sein n’avait pas d’impact positif sur la mortalité globale. Une nouvelle étude publiée en ligne le 6 juillet par le JAMA Internal Medicine indique que la mammographie ne réduit pas non plus les décès par cancer du sein. Les chercheurs sont arrivés à cette conclusion après 10 ans d’observation de 16 millions d’Américaines.
En cause, le sur-diagnostic, autrement dit le repérage de petites tumeurs qui, si elles n’avaient pas été détectées par une imagerie toujours plus performante, auraient évolué à bas bruit sans mettre en jeu le pronostic vital.

Fatale pour le mythe des avantages du dépistage de masse, une telle étude permet aussi de déduire que la médecine s’attribue indûment un pseudo-progrès des traitements : facile de guérir des non-malades !

***********************************

2015-10-27T16:15:30+01:00

Ne le dites pas !

Publié par n' ED

Ne le dites pas ! Ne le dites pas ! Ne le dites pas ! Ne le dites pas ! Ne le dites pas ! Ne le dites pas ! Ne le dites pas ! Ne le dites pas ! Ne le dites pas ! Ne le dites pas ! Ne le dites pas ! Ne le dites pas !Ne le dites pas !

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

 

Le « Mahabharata » dit que si vous programmez ou envisagez de faire quelque chose, il ne faut le dire à personne.

Une fois que vous en avez parlé, la probabilité de réaliser vos projets diminue de 80%, surtout si vous en avez parlé avec une personne jalouse et cupide.

 

Pourquoi les personnes qui parlent peu et avec conscience réalisent-elles plus de choses ?
      - Elles ne perdent pas d’énergie.

************

L’Univers ne donne jamais d’épreuves au-delà de nos capacités.
Au lieu de nous plaindre, nous devons prendre l’habitude de remercier.

 

Extrait du livre de Rami Blekt «Aimer sans conditions pour vivre heureux. Les secrets d’un Maître de la sagesse orientale» sur le blog de Danysis

 

*****************

2015-10-24T06:00:23+02:00

ÊTRE «ANTI» AGGRAVE LES PROBLÈMES.

Publié par n' ED

ÊTRE «ANTI» AGGRAVE LES PROBLÈMES.

*

*

 

Dans le monde, on n’arrête pas de lutter contre la pauvreté, contre le cancer, contre les grossesses non désirées, il y a des guerres contre le terrorisme, contre la violence.... Est-ce que vous réalisez qu'il y a une guerre contre le terrorisme ?

Remarquez comment tous ces mouvements CONTRE quelque chose, renforcent ces mêmes choses, car vous ne pouvez pas dire NON à quelque chose et le faire disparaître. Quand vous dites NON à quelque chose, la Loi d'Attraction l'attire !

La raison est que quand vous dites : «NON, je ne veux pas cette chose», vous vous sentez mal, donc vous êtes en train d'émettre une émotion négative puissante, mais, rappelez-vous, l’Univers ne connaît pas les concepts négatifs, et la chose vous revient démultipliée.

Donc, tous les mouvements anti-guerre créent plus de guerre, les mouvements anti-drogue créent plus de drogue,... car nous nous focalisons sur ce que nous ne voulons pas.

 

Mère Teresa qui était brillante disait :

  «  Je ne participerai à aucune manifestation anti-guerre; si vous faites une manifestation pour la paix, invitez-moi.  »

 

Plutôt qu’être contre la faim, soyez et œuvrez pour que chacun ait assez à manger.

Plutôt qu’être contre un homme politique en particulier, soyez pour son opposant. Remarquez que souvent les élections sont remportées par la personne que les gens rejettent, car elle reçoit toute l'énergie et toute l'attention.

 

Focalisez-vous sur ce que vous voulez,

Jamais sur ce que vous ne voulez pas.

 

e Extrait du livret gratuit de Michel DOGNA :

COMMENT CESSER DE PROGRAMMER L’ÉCHEC

 

**********************************************

 

2015-10-23T12:18:54+02:00

Envie de ... mais ... procrastination ?

Publié par n' ED

******************************************

You have not to be great to start,
but you have to start to be great !

*******************************

*******************************

Vous n'avez pas à

(attendre d')être grand

pour démarrer,

mais vous avez à démarrer

pour devenir grand !

Zig ZIGLAR 1926-2012

* * * * *

2015-10-21T11:36:15+02:00

Et pourquoi donc ?

Publié par n' ED

Si ? Si ? Si ? Si ?  Si ? Si ?  Si ? Si ?  Si ? Si ?  Si ? Si ?  Si ? Si ?  Si ? Si ?  Si ? Si ?  Si ? Si ?  Si ? Si ?  Si ? Si ?  Si ? Si ?  Si ? Si ?  Si ? Si ?  Si ? Si ?  Si ? Si ?  Si ? Si ?  Si ? Si ?  Si ? Si ?  Si ? Si ?  Si ? Si ?  Si ? Si ?  Si ? Si ?  Si ? Si ?  Si ? Si ?  Si ? Si ?  Si ? Si ?  Si ? Si ?  Si ? Si ? 

 

 

« Avant de vous diagnostiquer comme dépressif ou en état de faible estime de vous-même, commencez par vous assurer que vous n’êtes pas juste, en fait, entouré de connards. »

Sigmund Freud ou William Gibson ?

 

 

« Si vous voulez le bonheur pour une heure,

faites une sieste.

Si vous voulez le bonheur pour une journée,

allez à la pêche.

Si vous voulez le bonheur pour une année,

héritez d’une fortune.

Si vous voulez le bonheur pour toute une vie,

aidez quelqu’un. »

– Proverbe chinois

 

« Si vous n’aimez pas quelque chose, changez-le.

Si vous ne pouvez pas le changer, changez votre façon de voir cette chose. »

- Mary Engelbreit

 

***************************************

2015-10-19T16:55:01+02:00

Une image absolument affreuse !

Publié par n' ED

Une image absolument affreuse !

vu sur un site ami :

http://lesmoutonsenrages.fr/2015/10/19/reflexion-quelle-image-avons-nous-de-nous-meme/

************************************************************************

************************************************************************

 

Si je te demande de faire la liste de toutes les choses que tu aimes,

combien de temps mettras-tu à te citer.

 

Bizarrement, toutes les personnes à qui j’ai soumis cette phrase, dont à moi-même, n’ont pas pensé une seule seconde à se mettre dans la liste…

Alors qu’il faudrait commencer par là non?

Vous êtes idéalistes comme moi?

Vous souhaitez voir les choses changer? Alors commencez à regarder en vous, et à apprécier ce que vous voyez, les qualités, les défauts, la lumière qui s’y trouve comme les cicatrices qui vous ont aidé à grandir et qui ont fait de vous ce que vous êtes à l’heure actuelle.

 

Ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort disait Friedrich Nietzsche,

alors autant y réfléchir, et commencer par nous aimer.

2015-10-13T08:42:54+02:00

Si vous n'êtes pas satisfait !

Publié par n' ED

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

 

Si vous n'êtes pas satisfait

des résultats de vos efforts ,

demandez-vous :

 

_ s'ils ne suffisent pas à répondre à vos besoins .

- si vous ne vous laissez pas influencer par les ambitions des autres à votre égard .

_ OU si les résultats non obtenus ...

... ne vous ont pas épargné des désagréments auxquels vous n'avez pas voulu ou ne voulez pas faire face.

******************

2015-10-08T13:01:36+02:00

Un "TRUC" complètement fou ! Et pourtant !

Publié par n' ED

Acheter ses pommes à la quincaillerie ?

************************************************

Une formidable affaire de répétition qui nous est tous arrivée ...

et qui bien sùr ne nous arrive plus JAMAIS !

*******************

 

Si on se rend à la quincaillerie pour acheter des pommes, on est 100 % certain d’être déçu. Si on s’y rend encore une fois dans le même but quelques heures plus tard, on sera encore plus dépité. Si on s’y rend une troisième, une quatrième et une cinquième fois, on sera probablement un peu frustré. Et après quelques dizaines de visites, on commencera peut-être à dresser de grandes conclusions négatives au sujet des quincailleries, des pommes, de nous et de la vie. En plus d’être fatigué.


Quelles sont les «pommes» que vous cherchez en vain à la «quincaillerie»?

L’amour?

Le bonheur?

La confirmation de votre valeur?

On voit généralement ces déceptions comme des invitations à redoubler d’efforts, à persévérer…

Mais parfois, elles nous indiquent plutôt que le moment est arrivé de chercher ailleurs.

 

Vu là: http://matinmagique.com/ob8.html

 

***

2015-10-06T14:51:51+02:00

« TROUVER LE SENS DE LA MALADIE EST UN ENRICHISSEMENT »

Publié par n' ED

néosanté N°49 (extraits d'un interview) de :

Djohar Si Ahmed & Gérald Leroy-Terquem

 

***********************************************

Comment penser la maladie ? Comment penser la souffrance du corps ou de l’âme ? Comment penser les voies de guérison ? Comment accueillir et déployer ses émotions pour guérir ? Djohar Si Ahmed et Gérald Leroy-Terquem pointent, dans leur récent ouvrage, (Les processus de guérison. Accueillir et déployer ses émotions pour guérir (Dangles, 2015)). les limites de la pensée médicale sur ces questions, mais aussi leur (légitime) désappointement de thérapeutes face à certains patients en analyse depuis des années, sans le moindre changement... Surtout, ils reconsidèrent, à l’aune de leur parcours et de leurs recherches, l’idée qui campe au coeur de la ligne éditoriale de Néosanté : toute maladie a un sens. Il est clair, pour eux, qu’elle n’est  pas seulement le fait d’agressions physiques ou psychiques, mais qu’elle résulte avant tout de la  façon dont nous traitons, en notre for intérieur, les épreuves et les chocs traumatiques subis  depuis notre gestation et notre enfance, et qui se font écho de loin en loin. « Jusqu’à ce qu’un  écho plus puissant que les autres ne déclenche la maladie », disent-ils.

.../...
 

Ce qui nous arrive ne nous tombe pas du ciel par hasard, nous y participons. Chercher le sens, c’est ça : en quoi ce qui m’arrive fait aussi partie de moi-même et de mon histoire ? Qu’est-ce qui, en moi, est aussi à l’origine de ce qui m’arrive ? Trouver le sens de la maladie, quelle qu’elle soit, est un préalable à la guérison mais il est aussi source d’enrichissement.

Selon l’OMS, la définition de la santé, c’est revenir à l’état de santé antérieur à la maladie.

Pour nous, c’est revenir à l’état de santé antérieur à la maladie, mais riches de ce que la maladie nous a appris.

En sortir grandis, avec ce que cela implique de mise au jour de notre histoire, de ce qui nous constitue, des « fantômes », d’ouverture de cryptes (secrets de famille...), d’événements, de situations, à l’origine de notre problématique et auxquels, sans cette maladie, nous n’aurions pas pu avoir accès pour les déployer et nous en libérer.

*****************************

Objectif :

PENSER /PANSER

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog