Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-06-27T09:45:00+02:00

la Prostate et ses problèmes sont liés à nos créations...

Publié par mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr

 

Quel dommage, qu'à part ceux qui suivent les découvertes du Dr HAMER, personne ne se pose les bonnes questions (et donc ne cherche que des réponses aux autres questions "annexes" !)

Nota: la Prostate et ses problèmes sont liés à nos créations (faites ou à faire)... donc nos enfants, nos écrits, nos oeuvres, notre nom de famille...


Le décès dramatique de son fils à déclenché chez HAMER un cancer de la prostate qui à marqué le début de ses recherches et surtout de ses découvertes fondamentales qui dérangent tellement le monde de la médecine !

Maria TREBEN parle aussi de la tisane d'ÉPILOBE à petites fleurs avec de bon résultats (mais ne règle pas la raison du problème !)

Petit extrait de : lien vers : santé-nature-innovation.fr

.../...

Les causes nutritionnelles des problèmes de prostate

Pour aller droit au but, il faut savoir que la prostate gonfle lorsque vous avez peu de testostérone, trop de dihydrotestostérone, et trop d'estradiol, une hormone femelle que les hommes produisent pourtant, en faible quantité quand ils sont jeunes, mais de plus en plus avec le temps, surtout s'ils prennent du poids (les estradiols sont fabriquées dans les tissus adipeux).

Or, voici ce que les recherches scientifiques ont permis de découvrir :

  1. les personnes qui mangent beaucoup d'oméga-3 ont un taux plus élevé de dihydrotestostérone. Or, vous avez retenu qu'avoir beaucoup de dihydrotestostérone augmente le risque de gonflement de la prostate. Il s'agirait donc là d'un des seuls cas où manger trop d'oméga-3 pourrait être défavorable à votre santé : une étude conduite en Grèce a montré que la consommation d'huile d'olive est en revanche favorable, et fait baisser le risque d'HBP ; (1)
  2. Une étude japonaise a démontré que la consommation de produits laitiers augmente les problèmes de prostate ; (2)
  3. Une étude italienne a montré que la consommation régulière de soupe, de légumes cuits, de légumineuses (haricots, pois, fèves, lentilles) et d'agrumes réduit le risque d'intervention chirurgicale pour HBP ; (3)
  4. Dans une grande étude américaine, les personnes qui consommaient plus de fruits et légumes riches en caroténoïdes (pigments orange ou rouge), de vitamine C et de graisses polyinsaturées avaient moins de risque d'HBP que les autres. (4)
  5. A l'exception des alcools forts, les boissons alcoolisées comme le vin et la bière apparaissent presque systématiquement associées à une diminution du risque de HBP. (5)
  6. Les personnes minces et qui mangent peu ont moins de risque que les autres d'être touchées par l'HBP. (6)

 

  Pour s'abonner à la newsletter pleine d'infos importantesmalheureusement pas toujours complètes cliquez ci dessous.

 

lien vers : http://www.santenatureinnovation.fr/inscription

commentaires

Paula 27/06/2012 12:59


Le Docteur HAMER nous donne un mine de trésors pour tout comprendre et remettre enordre. Mais, voilà.... il y a les labos qui  freinent et les patients (ils portent bien leur nom) qui
attendent tout des médocs. Amitiés

Ned 27/06/2012 13:25



Et c'est le "droit" de chacun d'être "patient " (ou non) et d'attendre de "mé deux seins !" la gougoutte salvatrice ! (Alain SCOHY)...


Bonne soirée



Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog