Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une Bouillotte, et un Doudou, pleins de VIE et ... sans gluten.

Une Bouillotte, et un Doudou, pleins de VIE et ... sans gluten.

Le blog de ceux qui veulent retrouver la Bonne Santé, du corps et de l'esprit et y trouver du plaisir...! et pourquoi pas de la Paix ... et de l'humour en plus. . Il est folie de vouloir guérir le corps sans vouloir guérir l’esprit. (Platon) . **********************************************************************************. Mes avis sur la santé ou la maladie n'engagent que ma vision des choses et ne doivent pas vous empêcher de prendre l'avis d'un professionnel. . ****************************************************************************************. Vos commentaires même brefs ( en cliquant sur commentaires et en mettant un petit mot au bas de chaque article), sont les liens et vos encouragements à poursuivre mes parutions. ................................................. .http://mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr/article-mise-en-garde-les-informations-de-ce-blog-sont-publiees-a-titre-gratuit-et-informatif-100448254.html

A propos du Vêtement. "Le Prophète", Khalil Gibran.

 

Un tisserand dit : "Parle-nous du Vêtement".

 

 

 

 

 

      Et il répondit :

 

      "Vos vêtements dissimulent une grande part de votre beauté.

Ils ne peuvent pourtant cacher ce qui n'est point beau.

 

      Bien qu’en eux vous recherchiez la liberté de votre intimité, il se peut que vous y trouviez aussi un harnais et une chaîne.

      C’est la peau plus nue et moins parée que je voudrais vous voir aller à la rencontre du soleil et du vent.

      Car le souffle vital est dans le rayonnement du soleil et la main de la vie est dans le vent.

            

      Certains d'entre vous disent : "C'est le vent du nord qui a tissé les vêtements que nous portons."

      Et je  dis : Oui, c'est le vent du nord.

      Mais la honte était son métier et la mollesse des tendons son fil.

      Et lorsqu’il eut achevé son ouvrage, il s’en alla rire  dans la forêt.

      N’oubliez pas que la pudeur est un bouclier contre le regard des impurs.

     Quand les impurs auront disparu, que sera la pudeur sinon une entrave et une corruption de l’esprit ?

      Et n'oubliez pas non plus que la terre aime sentir la caresse de vos pieds nus et que les vents rêvent de jouer avec votre chevelure.

 

lien

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article