Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2012-10-09T09:00:00+02:00

GUÉRISSEZ-MOI ! et vite !

Publié par mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr

 

Mon expérience personnelle de santé m'a amené à me poser des questions au cours de mes 60 ans de vie de petits et de plus ou moins gros "problèmes" de santé.

J'ai eu la chance (et bien sur, je lui ai ouvert ma porte !) de rencontrer au bon moment différentes personnes qui m'ont permis de "comprendre" les processus " de ce que nous appelons généralement maladie.

J'ai été "invité" par des soignants à nier ce que j'étais (SOI-NIÉ)...

... et à bien respecter leur "PRESSE-SCRIPT -SI-NON". ! ! ! !

 

J'affirme ici que, en dehors de la chirurgie réparatrice (donc d'urgence !), le reste ne vaut pas vraiment "tripette" comme on dit chez nous.!

Je ne parle pas des médecins qui après de longues études de "formatage" dans un étroit couloir mal éclairé, font ce qu'ils peuvent pour répondre à la demande de leurs patients:

GUÉRISSEZ-MOI ! et vite !

 

Je pense , et ça n'engage que moi, qu'il y a des escrocs, des incompétents et des charlatans, partout et dans toutes les professions et, tous n'en sont pas conscients ! Idem pour les "bons"

 

Je n'ai pas défiance dans la médecine, elle est simplement inefficace pour guérir réellement !

Cherchez donc dans les dictionnaires médicaux le mot guérison  (entre Groupe Sanguin et Guillain-Barré) !

 

Fort heureusement d'autres voies complémentaires existent depuis des millénaires.

La pharmaco-médecine du 20ème siècle est un "cache-symptômes" très efficace, incapable d'accompagner le malade jusqu'à la sa guérison, et nous empêchant surtout de pouvoir guérir !

La plupart des personnes soignantes et des soignés n'ont pas accès à d'autres informations et respectent donc ce qu'on leur a inculqué et répété et sanctionné .

Certains arrivent à démarrer des démarches de connaissance différentes " mais" se font vite remettre dans le droit chemin, et les méthodes peuvent être "très violentes" (confidences de personnes concernées).

 

La "chimie"  est utile et souvent efficace pour l'urgence, et l'on a bien vu récemment, que une grosse partie de celle-ci conduit vite à la mort si elle sort du cadre de l'urgence vitale, pour passer à celui du long terme !

 

J'ai côtoyé de merveilleux médecins et spécialistes de tout, et j'ai dû aussi fuir rapidement des "soignants spécialisés" qui EUX, allaient mieux après m'avoir soigné ...      et pas moi !

 

Trouver et choisir ses accompagnant de santé est aujourd'hui beaucoup plus difficile qu'il y a 150 ans, et nécessite souvent de faire un peu de route...

... non remboursée bien sûr ....

sauf par votre gaie-rison et l'arrêt de vos souffrances .

 

 

lien vers un texte de Henri ( le vieux crabe )

  dont j'extrais aussi ceci, qui complémente bien mon propos..


.../...

sensibiliser chacun sur l’accroissement de ses possibilités :

-          d’agir sur sa santé personnelle

-          de venir en aide plus aisément à secourir son prochain

-          à assumer sa fonction dans la sérénité

-          en oubliant définitivement ses haines

-          en prenant conscience de la soumission obligatoire aux effets de la Mutation

-          en perdant la notion de la Haine

-          en devenant meilleur sans effort personnel

-          en se réjouissant de cette joie profonde

-          en se sentant plus fort sans être soumis au doute

-          en découvrant de nouvelles façons d’agir pour redresser la santé

 

  ¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

En bleu, mes commentaires !

 

Une étude suédoise publiée le jeudi 5 avril 2012 met en avant un risque de suicide et/ou  problèmes cardiaque maximum après un diagnostic de cancer.

Et nettement augmenté dans la première semaine ! (d'où l'importance de l'accompagnement et de l'attitude de l'entourage.)


Risque considéré généralement comme relevant du stress (...) et des traitements souvent physiquement très difficiles, indique l'institut Karolinska dans un communiqué. L'annonce du diagnostic pourrait être associé à une nette augmentation des maladies et décès liés au stress, poursuit l'Institut.


La gestion des stress violents utilise et mobilise toutes les réserves d' acide ascorbique présentes dans l'organisme (pour la sauvegarde du corps).

Un SCORBUT massif risque donc de se former dans les heures et jours suivants, qui dépend donc des réserves en stock et des prises alimentaires concomitantes. voir ce lien sur le scorbut


L'étude, publiée dans le New England Journal of Medicine, a suivi plus de six millions de Suédois entre 2001 et 2006, dont plus de 500.000 ont durant cette période été diagnostiqués comme ayant un cancer (8%).

- Des patients se sont suicidés immédiatement après avoir reçu le diagnostic.

- Mais le risque de suicide durant la première semaine suivant le diagnostic était 12 fois plus élevé que chez les personnes n'ayant pas le cancer, selon les chercheurs.

De la même façon, le risque de décès par maladie cardio-vasculaire était six fois plus élevé durant la première semaine et trois fois plus élevé durant le premier mois suivant le diagnostic. (problèmes de territoires divers, dont celui de la promiscuité à l'hôpital et problèmes de la mal bouffe dans les hôpitaux)


Le risque était le plus élevé pour les patients souffrant de cancers difficiles à soigner -poumon ou pancréas par exemple- et le moins élevé pour les cancers de la peau.

La diminution progressive des risques étaye la conclusion que l'augmentation du risque puisse être liée au diagnostic lui-même  (et la façon d'asséner au malade l'annonce du diagnostic et les traitements à subir !) plutôt qu'à la souffrance émotionnelle ou physique liée à l'évolution du cancer ou à son traitement.

 

Les risques de mourir d'un cancer ne serait donc pas liés à celui-ci mais à ce que l'on met avec et autour !

 

  Vous pouvez aussi aller voir ce article de Michel de Lorgeril : http://fr.sott.net/articles/show/7584-La-Grande-Supercherie-du-Cholesterol-par-le-Docteur-Michel-de-Lorgeril

 

 

  Mon propos nécessiterait bien d'autres développements mais il est temps pour moi de publier cet article. 

 

commentaires

alpha7 09/10/2012 18:21


Juste avant mon tennis du mardi soir :


La guérison s'entend comme une "gai ris on" ce qui m'amène,on c'est je vous le savez bien, à être gai et rire.


Un médecin cherchera à guérir un patient plutôt que le "soigner" (nier le Soi) ou, pire le "traiter", c'est-à-dire tirer un trai (trait) sur son air (er).


Nous avions avant des guérisseurs, nous avons entendu ensuite des soignants et maintenant des médecins traitant...


Et dans la médecine allopathique, le fait de proposer des cachets ne serait-ce pas  pour "cacher" le symptôme au patient ? A moins que ce ne soit le patient, qui de par le fait de vouloir
guérir vite, se cache derrière sa boîte de pilules pour mieux nier le sens de sa "mal à dit" ?


Je ne suis pas contre cette médecine-là, elle est là avec ses raisons d'être et ceux qui font avec ont leurs raisons de s'en rapprocher, je respecte. L'information et la communication nous
permettrons de faire partager cette confiance que nous avons en nous et de leur faire entendre que, eux-aussi, peuvent arriver à cela. Ce qui ne nous empêche pas, bien entendu, de nous aider de
produits naturels comme cela se fait depuis la nuit des temps pour arriver à cette guérison et sans polution aucune !


Je dirai que la guérison est en nous par cette énergie qui nous habite. A nous de nous en occuper de notre mieux.


La balle est dans votre camp, à vous le service...

lutin 09/10/2012 12:29


merci beaucoup N.ed, bien belle semaine

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog