Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Une Bouillotte, et un Doudou, pleins de VIE et ... sans gluten.

les cancers surviennent souvent après des chocs profondément ressentis ?

9 Août 2013, 13:35pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

**************************************************************

**************************************************************

*************************************************************

Ceci date de plus de 50 ans ! est toujours d'actualité

et toujours réfuté par les labos      etc

Extraits d'un livret que je viens de finir de lire !

 

“Il n'est pas jusqu'aux causes morales qui, peut-être par un déséquilibre troublant la nutrition cellulaire, ne puissent, dans certains cas, être invoquées comme raisons prédisposantes lorsque, et le cas est relativement fréquent, la tumeur apparait à la suite de soucis et de chagrins profonds”.
Le Pr Savy, clinicien lyonnais remarquablement observateur et dont l'expérience clinique était incontestable et incontestée, avait en effet constaté que les cancers surviennent souvent après des chocs profondément ressentis par ceux qui en étaient les victimes et en avait logiquement déduit qu'ils devaient sans doute jouer un rôle dans l'apparition des cellules cancéreuses, ces dernières étant les conséquences d'un “déséquilibre troublant la nutrition cellulaire”.

 

..../...

 

L'homme ne comprend que depuis peu de temps qu'une maladie n'est pas le résultat d'un agent extérieur qui l'agresse obligatoirement, mais que le germe microbien n'est qu'un maillon d'une chaîne où le moteur principal est d'abord la disposition intérieure du sujet.

Nous vivons entourés de microbes, de virus, de polluants, et sans critiquer ceux qui veulent améliorer le sort des humains en luttant contre la pollution de l'atmosphère, de l'eau et du sol, il faut reconnaître que ces polluants ne sont que des moyens mis en quelque sorte à la disposition des candidats aux maladies, mais ne créent pas la maladie par leur seule existence. Je ne m'oppose d'ailleurs pas du tout à la lutte contre la pollution en général ! Ne déformons pas ce problème.
Ce que je veux dire c'est qu'un choc affectif est souvent plus nocif pour ceux qui les vivent que la pollution atmosphérique !

../...

 

N'oublions pas que le cerveau est le moteur de tout le fonctionnement d'un organisme évolué ! Il agit au moyen des éléments qui l'ont structuré et conditionné dans l'environnement au niveau du diencéphale

.../...

les NON-INHALEURS font plus de cancers du poumon que les INHALEURS.
Ce qui parait donc découler de ces faits, c’est que le cancérigène paraît être plutôt le déséquilibre psychologique du fumeur qui N’OSE PAS ALLER JUSQU’AU BOUT DE L’EFFET SOUHAITE (par culpabilité induite par une crainte irrationnelle qui est peut-être celle de la possible toxicité du tabac sur le plan logique, et dont la motivation latente serait le refus d’une décharge émotionnelle.)

.../...

on peut signaler que les tumeurs cérébrales, d'après Ryke Geerd Hamer, ne seraient pas de vraies tumeurs. Ce sont des astrocytomes, astroblastomes ou des gliomes. Chaque tumeur serait une sorte d'oedème cérébral.
Hamer ajoute même que ces oedèmes seraient des tentatives de guérison d'un état conflictuel. Il donne à ces oedèmes le nom de “foyers de Hamer”.

.../...

On ne tombe pas malade sans raison,

ou simplement parce qu'un microbe

ou un polluant nous agressent !

 

D'ailleurs pourquoi mon collègue de bureau ou le voisin de classe de mon fils n'est pas "lui" victime de l'épidémie de gastro ? alors qu'il y a la même cantine, la même poignée de porte aux WC, les même transports en commun, etc, etc...

 

Quelques liens intéressants aussi :

http://naturo-passion.com/il-a-sorti-son-pere-du-cancer/

http://santenaturelle.over-blog.net/article-lettre-de-neosante-aout-2013-119450615.html

 

Si vous aimez lire : procurez-vous  et offrez le après si vous voulez ! :

Ce "petit" livre de 110 pages  la médecine sens dessus dessous aux éditions AMRITA  à partir de 7€20 d'occas à la FNAC ! ICI 

Y a plein de dessins pour comprendre comment "on fonctionne" , c'est jamais ennuyeux, mais votre (!) pharmacien risque d'être un peu fâché de vous voir moins souvent ! Tant pis. !

Commenter cet article