Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

2013-01-15T11:25:00+01:00

La guérison vient APRÈS la cicatrisation !

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

  ☼    ♥    ☼    ♥    ☼    ♥    ☼    ♥    ☼    ♥    ☼    ♥    ☼    ♥    ☼    ♥    ☼    ♥    ☼    ♥    ☼    ♥    

☼    ♥    ☼    ♥    ☼    ♥    ☼    ♥    ☼    ♥    ☼    ♥   

☼    ♥    ☼    ♥    ☼    ♥   

☼    ♥     

aujourd'hui1

 

 

 

Les cicatrices "intérieures" dépendent du circuit des protéines sanguines (protéïon) et c'est la trace de la "blessure" qui est mémorisée pour ne pas se reproduire ou en souffrir le moins possible en cas de récidive !


La guérison venant APRÈS la cicatrisation il y a un processus de nettoyage qui doit être mis en place, (volontairement pour ce type de blessure intérieures), contrairement aux blessures physiques qui elles, sont déja programmées pour cicatriser au plus vite.


Les "blessures" à répétition (physiques ou émotionnelles) se contentent d'une réparation provisoire ( économie de moyens et de matériaux ...)


Le temps n'est pas un bon cicatrisant, par contre c'est un "cache-misére" très performant !

Le temps qui s'est écoulé nous fait croire que tout va bien maintenant, mais bien souvent ce n'est qu'un "oubli" et non une cicatrisation réelle qui s'est établie.

Lors d'une nouvelle rencontre du même "problème", le protéion (mémoire protéique sanguine) qui n'a pas enregistré de cicatrisation efficace, va nous replacer émotionnellement face au choix de guérison.

SI nous ne pouvons ou voulons pas prendre le "risque" de la guérison (souvent un problème d'Ego !) la "solution" précédente va être de nouveau appliquée,.. jusqu'à la prochaine fois !


 

Comment cicatriser des blessures "à répétition"? A peine cicatrisées, elles sont ré-ouvertes...

Cela parait insoluble  ou bien il faudrait une méthode avec une cicatrisation très solide que la blessure suivante n'atteigne plus...

Comment la trace de la blessure est-elle mémorisée ?

On comprend mieux le stress intérieur à la blessure suivante et similaire qui se présente dans notre vie. :

même si  dans sa tête on essaie de la relativiser, intérieurement on n'y arrive pas forcément,

il y a comme une mémoire du corps (et de l'esprit)...


Cela fait penser aux matériaux "à mémoire de forme": qui ont la capacité de garder en mémoire une forme initiale et d'y retourner automatiquement après une déformation...

De même on garde une mémoire d'une blessure intérieure, on retourne automatiquement à sa précédante cicatrisation à la  ("déformation") suivante...


Analogie étonnante entre les matériaux (qui n'ont pourtant pas d'âme) et l'être humain !

 

Les "BLESSURES " ressurgissent au moment opprtun en tant que témoin de déjà vécu ... Et si la guérison n'a pu se faire, notre système nous le RE-propose de le réussir cette fois... à nous de choisir  ! ! !

 

Comment le processus de cicatrisation intérieure peut-il être mis en place "volontairement"?

Comment exprimer concrêtement cette "volonté" et l'appliquer?


La seule chose qui résiste à la "crise", c'est la qualité.

Il apparaît donc comme primordial de "discuter le coup" d'une manière efficace, sérieuse, sans peur (s) égotique avec notre intérieur, pour inscrire sur notre mémoire protéïque nos choix d'abandon des souffrances que nous avons ressenties à cette  "occasion" ...

 

Notre difficulté, voire notre impossibilité d'AMOUR est la première option à affronter.


Renforcer, accueillir, échanger, cet Amour de nous-même, de l'autre, des autres sera TOUJOURS la trame de base sur laquelle il suffira de rajouter (par écrit) les mots qui viendront supprimer les maux.


Commentaire de Thierry
Quant à la guérison, elle n'est due qu'à nous-mêmes; elle vient de l'intérieur, de cette petite graine d'Amour que nous arrosons à chaque instant (allez, disons le plus souvent possible), afin
qu'elle devienne forêt et recouvre notre planète intérieure.


Il y a un autre mot qui co-mmence par "CO" et qui n'est pas co-mment ?

            C'est CO-NFIANCE.

 

********
Nous avons si peu l'habitude de la Bonté, que nous la confondons souvent avec l'idiotie.

****


Nous avons si peu l'habitude de l'AMOUR de nous même, que nous la confondons souvent avec la masturbation coupable !

*****************

n'Ed ALLEN sur le blog : http://mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr

 

 

trahison et guérison 4 lettres les séparent !

commentaires

Thierry 15/01/2013 18:43


Nous avons bien à prendre tous ces soleils d'instants présents pour que cet Amour grandisse à devenir ces 22 coeurs, qui de leur nombre Maître (22 en numérologie ne s'additionne pas, comme le 11
d'ailleurs > ce sont les nombres Maîtres) nous apporteront la plénitude.

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog