Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Archives

2013-11-27T19:57:51+01:00

S'abonner à Néosanté à un tarif d'essais pour 3 mois ? Plus que 4 jours ...

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

S’abonner pour 3 mois à l’essai pour la somme de
15 € (version papier)
10 € (version numérique)

http://www.neosante.eu/abonnement-3-mois/

Le week-end dernier, j’ai vécu une expérience enrichissante : en jouant mon match de foot hebdomadaire, j’ai percuté le crâne d’un adversaire avec le mien et je me suis retrouvé à l’hosto, service des urgences. Oui, je sais : à 53 ans bien sonnés, ce n’est plus de mon âge, je devrais arrêter le football, et patati et patata. Mais rien n’y fait : j’adore ce sport et tant que je prendrai du plaisir sur un terrain, je ne serai pas prêt à raccrocher les crampons. D’ailleurs, jusqu'à ma commotion cérébrale de ce samedi, je ne m’étais plus blessé sérieusement depuis au moins 20 ans. Quelques pépins musculaires ou ligamentaires, mais jamais rien de grave. Dans la vision globale de la santé que je défends, la pratique régulière d’une activité physique intense présente bien plus d’avantages que d’inconvénients. Il est vrai que cette fois, la balance bénéfices/risques aurait pu pencher en ma défaveur…mais pas tant par la faute du foot !

Comme dans les films

Je vous raconte. Après la collision, j’ai brièvement perdu conscience. Et en sortant de ce bref coma, j’ai été pris de vertiges et de nausées. Comme la situation lui semblait sérieuse, le capitaine de mon équipe, qui est médecin, a donc appelé une ambulance. Ce n’était pas nécessaire, il aurait pu me conduire lui-même, mais c’était une astuce pour ne pas me faire poireauter des heures dans la salle d’attente. Je me retrouve donc sur un brancard dans un couloir et un toubib vient aux nouvelles. Comme je lui décris mon irrésistible envie de vomir, il s’absente quelques instants et revient avec une pastille de Motilium. Bon, je n’ai pas fait mon malin et je ne lui ai pas dit ce que je savais de ce médicament. Je ne lui ai pas rappelé qu’un de ses confrères, professeur émérite de l’Université de Leuven, le considère comme une substance très dangereuse dont la prescription devrait être sévèrement règlementée. Se fondant sur une douzaine d’études et sur des test personnels effectués sur des lapins, ce scientifique a même calculé que le Motolium serait responsable de 200 morts par an en Belgique. Selon lui, chaque année, près de 200 Belges - en extrapolant, cela ferait environ 1250 Français - , succombent à un arrêt cardiaque lié à la prise de ce médicament. Or, ce n’était pas vraiment le moment de mettre mon cœur en péril puisque mon pouls, mesuré dans l’ambulance, était anormalement faible. Mais bon, vous dis-je, je n’ai pas regimbé et j’ai avalé le médoc. Ce que je peux en dire, c’est qu’il ne s’agit en tout cas pas d’un placebo. Dans les minutes qui suivent, les nausées ont reflué et au bout d’une demi-heure, toute envie de gerber avait disparu. Redoutablement efficace ! L’ennui, c’est qu’il ne s’agit que d’un traitement symptomatique localisé. Mon estomac n’avait plus envie de se vider, mais j’ai raté les tests neurologiques effectués dans la foulée en étant incapable, les yeux fermés, de rester debout sans vaciller et de marcher sans zigzaguer. On m’a donc fait passer un scanner pour vérifier qu’il s’agissait bien d’une simple commotion cérébrale et me laisser rentrer chez moi. Je n’en veux pas aux médecins, ils ont bien fait leur job. La médecine d’urgence et la traumatologie, ce sont deux pans de la médecine classique qu’il ne me viendrait pas à l’idée de critiquer. Si mon examen neurologique avait été bon, le Motilium aurait suffi pour écarter un autre diagnostic et me faire dégager le couloir. Car un service d’urgences, je vous assure que c’est comme dans les films ou les séries télé. C’est une cour des miracles où les urgentistes sont bien obligés d’en faire, en sautant d’une civière à l’autre et en parant au plus pressé. Le temps que j’étais là, j’ai vu notamment passer un autre footballeur avec fracture de la jambe, un couple dont le nourrisson crachait du sang et un SDF qui avait visiblement raté une marche, la moitié du visage tuméfiée. Chapeau aux émules de George Clooney qui font ce boulot de courir contre la montre et contre la mort.

La nature contrariée

Le problème, c’est qu’on n’y prend pas le temps de donner du temps à la nature. Débarrassé de mes nausées et rassuré par le scanner, je suis rentré à la maison où j’ai mangé de bon appétit avant d’aller dormir. Résultat, je me suis réveillé à nouveau nauséeux le dimanche matin. Si le Motilium n’avait pas réprimé le symptôme, sûr que je serais allé au lit sans manger et que je me serais réveillé en meilleure forme. C’est en sautant le petit-déjeuner dominical et en déjeunant uniquement de fruits que j’ai vraiment retrouvé toute ma vaillance gastrique. Et mon confort intestinal ! Car j’ai aussi observé qu’à partir du choc, je n’étais pas passé au WC pendant 24 heures, ce qui ne m’arrive jamais. Manger la veille alors que mon corps réclamait la diète, ce n’était donc pas une bonne idée. Prendre un médicament « antinausée,, ce n’est jamais une bonne idée car cela contrarie un processus naturel qui nous invite à l’abstinence. Et en fait, tous les médicaments « anti » nous attirent des ennuis : les antibiotiques parce qu’ils attaquent un faux ennemi microbien, les antipyrétiques parce qu’ils rabaissent artificiellement la fièvre bienfaitrice, et même les antidouleurs parce qu’ils interfèrent avec le mécanisme d’autoguérison. Dans une pharmacie familiale, qui n’est pas un service d’urgences hospitalier, il ne devrait y avoir aucun de ces faux alliés « antimaladie » ou « antisymptôme » qui contrarient la nature au lieu de l’épauler. Mon professeur de naturopathie, André Passebecq, avait inventé une jolie expression pour enseigner l’attitude à adopter en cas de problème de santé : d’abord et avant tout « déclarer la paix thérapeutique » en ne prenant aucun remède suppressif. Par remède suppressif, il entendait précisément tous les traitements, chimiques ou naturels, qui vont à l’encontre des réactions spontanées du corps. Ce corps, disait-il, il suffit de l’écouter : quand il va mal, il exprime surtout une grande envie de repos digestif et cérébral. André lui-même a « soigné » trois accidents cardiaques par la seule cure de jeûne et de sommeil ! Et il est décédé bien plus tard, à 93 ans. Je remercie ma commotion de m’avoir remis en mémoire ce bel exemple de sagesse naturopathique. Et je vais donc, comme je le fais depuis trois jours, vous quitter déjà pour aller me reposer. L’ordinateur, c’est très fatigant pour un cerveau en pleine convalescence.

Et le décodage ?

Mais avant de vous laisser, j’apporte une petit élément de réponse à une question qu’on me pose évidemment beaucoup depuis samedi : c’est quoi, le sens de ce qui t’est arrivé ? C’est quoi, le décodage de la commotion cérébrale ? Bien sûr, je me suis déjà interrogé. En toute cohérence avec moi même et avec l’approche éditoriale de Néosanté, je ne crois pas du tout que ma mésaventure se soit produite par hasard. J’ai cherché un peu dans les bouquins mais je n’ai rien trouvé. Je me suis alors repassé le fils des événements. J’ai bien noté que j’étais samedi dans un état d’esprit assez perturbé après « m’être pris la tête », le vendredi, avec un ami. Mais c’est une interprétation psychologique dont je ne perçois pas du tout la signification biologique. En quoi était-ce pour moi une solution de survie de tomber dans les pommes sur un terrain de foot ? Je pense avoir trouvé la réponse. Mais je crois creuser la piste et vérifier qu’elle mène effectivement quelque part, à une logique de vie. Si c’est le cas, je raconterai ça dans le Néosanté de janvier 2014, en m’invitant dans le Cahier Décodages. D’ici là, portez-vous bien et n’hésitez pas à pratiquer les sports qui vous attirent.

Yves Rasir

PS : Plus que quelques jours ! C’est fin novembre que s’achève la possibilité de s’abonner au mensuel Néosanté à l’essai pour 3 numéros en cliquant ici . Si vous êtes déjà abonné(e), merci de signaler cette opportunité à vos amis et connaissances en faisant suivre cette infolettre.

2013-11-26T20:02:54+01:00

Ils ont péri de ne pas savoir rendre hommage à la Beauté !

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

Un vibrant article de Dominique GUILLET le fondateur DE KOKOPELLI Dont un court extrait ci-dessous

(Voir l'article entier chez SOTT lien en fin de page )

En Europe et en Amérique du nord, la plus grande partie des distributeurs d'aliments « biologiques » ont été rachetés par les grands cartels de l'agro-alimentaire: Nestlé, Cargill, Coca-Cola, etc. En France, par exemple, Lima et Danival ont été rachetés par Hain Celestial, aux USA, derrière lequel se cache l'argent de Monsanto, Walmart, Philipp Moris, City Group et Martin Lockeed. En France encore, acheter les produits bios de Bonneterre, de Bjorg, d'Evernat, d'Allos, de Tartex, d'Alter Eco... c'est participer à la prospérité du Hollandais Royal Wessanen, l'un des grands groupes Européens de l'agro-alimentaire. En France encore, 95 % des légumes bios commercialisés sont produits à partir de semences de variétés hybrides F1 ; ce qui signifie que le consommateur bio, par exemple, a une « chance » sur deux d'acheter un melon bio « Monsanto/Bayer/Syngenta » puisque ces trois groupes de la chimie possèdent la moitié des 250 variétés de melons inscrites dans le catalogue national du GNIS ; ce qui signifie que de très nombreux maraîchers bios sont complices de la destruction de la biodiversité alimentaire. En France encore, l'association Kokopelli est « certifiée » bio par Qualité France, qui a été racheté par Bureau Véritas, l'un des leaders mondiaux du contrôle industriel. Dans le Tiers-Monde, l'IFOAM (la fédération internationale de l'agriculture biologique) rabat du petit paysan pauvre pour produire du bio, et encore plus de bio, au service de l'export vers les pays riches, au service de l'industrie bio, et donc au service de l'industrie tout court. Ad nauseam.

Source : http://fr.sott.net/article/17986-Les-tambours-de-Gaia-se-sont-reveilles

2013-11-18T20:27:11+01:00

Refuser de partager de fameux secrets ?

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

Vieux Jade en son Jardin merveilleux s'interroge sur la LOYAUTÉ.

*********************

.../...

Aussi longtemps que je ne serai pas délié par la partie envers laquelle je me suis engagé, son secret restera mon secret.

.../...

Il y a des mots qu'on ne devrait pas prononcer.

Mais si on n'en parlait jamais, on n'aurait pas l'occasion de faire le point sur des notions essentielles.

 

Il est donc absolument important qu'entre amis véritables, de ceux qui doivent tout dire, et se dire, tout soit dit, jusqu'à la plus petite chose, car la plus minuscule poussière peut cacher la plus dangereuse menace.

 

http://www.vieux-jade.com/article-loyaute-120932101.html

********************

( Jusqu'en bas de la page de son blog à droite allez donc voir : Articles les plus commentés ) 'c'est encore plein de surprises ...

2013-11-18T17:58:16+01:00

Comment achetez-vous vos ŒUFS ?

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

LES OEUFS

 

         

 

 Si nous n'achetons plus d'oeufs n°2 et n°3, les éleveurs seront bien obligés de laisser les poules en relative liberté...

Comme dans la basse-cour de nos grand-mères où ça cavalait partout...

Désormais, n'achetez  que des oeufs n° 0 et des 1 mais  plusjamais des n° 2 ou 3

 

Depuis le 1er janvier 2004 chaque œuf doit comporter (généralement avant les lettres FR pour France)

un chiffre spécifiant le mode d'élevage. Ce qui est important ce sont les chiffres de 0 à 3.

Ainsi 3 signifie signifie un élevage en cage avec  18 poules au mètre carré.

 

Vous avez bien lu: 18 poules au mètre carré dans une cage !

 

Pour que vous cessiez d'acheter des boites d’œufs de ces entreprises tortionnaires, voici ci-dessous le tableau des quatre codes :

faites passer ce message.....

 

 

 

 

 

 

 

2013-11-11T11:11:03+01:00

La liberté de GUÉRIR n'EXISTE PLUS !

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

 

L'Homme ne meurt pas

il se tue

plus ou moins lentement...

 

... et les labos de Bigpharma

et ceux qui "ferment" les yeux sur

d'autres moyens de faire  et dire

(mais qui ne rapportent pas beaucoup d'argent !)

et de ne plus nier le Soi de celui qui souffre

sont les légions du mal.

 

Mais c'est aussi vrai pour les proches

qui font pression sur celui qui choisi de "faire et croire" autrement

ou le petit mot qui "tue" - je savais bien que ... !-

sans parler des sourires en coin !

 

NON je l'affirme :

dans nos pays civilisés

 

la liberté de GUÉRIR

n'EXISTE PLUS !

 

Et celle de mourir en paix chez soi entouré des siens non plus ...

Ned

 

2013-11-11T09:33:03+01:00

Vivre aujourd'hui, c'est fou !

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

Déjà posté en décembre 2011 et ressorti des placard grâce à un agréable commentaire de ce jour ! Je nous le remets ...

********************

Tu te rends compte que tu vis en 2013 quand :

1. Par accident, tu tapes ton mot de passe sur le micro-ond
e ;

2. Ça fait des années que t'as pas joué au solitaire avec des vraies cartes ;

3. T'as une liste de 15 numéros de téléphone pour joindre une famille composée de 3 personnes ;

4. T'envoies un mail à ton collègue qui a le bureau juste à côté du tien ;

5. Toutes les pubs télé ont une adresse Web en bas de l'écran ;

6. Tu paniques si tu sors de chez toi sans portable et tu fais demi-tour pour le prendre ;

7. Tu te lèves le matin et la première chose que tu fais c'est d'allumer ton ordinateur avant même de prendre ton café ;

8. T'es en train de lire ce texte et tu acquiesces et souris ;

10. Encore pire, tu sais déjà à qui tu vas renvoyer ce message ;

11. T'es trop occupé pour t'apercevoir qu'il n'y a pas de numéro 9 dans cette liste ;

12. A l'instant, tu viens de relire le message pour vérifier qu'il n'y avait pas de numéro 9 dans la liste...

****************************************

C’étais il y a DEUX ans !

2013-11-10T18:01:38+01:00

est-il toujours utile d'apprendre à écrire avec un stylo à l'école?

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou
En Californie, comme partout aux États-Unis, l'apprentissage de l'informatique est obligatoire dès l'école primaire, et la sensibilisation commence dès le plus jeune âge. - Photo Archives Associated Press

États-Unis – éducation : l’écriture en lettres attachées devient facultative

(Source : La Presse – Merci à Gilles)

En Californie, comme partout aux États-Unis, l’apprentissage de l’informatique est obligatoire dès l’école primaire, et la sensibilisation commence dès le plus jeune âge. – Photo Archives Associated Press

À l’heure des courriels, des tweets et des textos, est-il toujours utile d’apprendre à écrire avec un stylo à l’école? Aux États-Unis, la question se pose.

Dès l’an prochain, l’écriture cursive, c’est-à-dire en lettres attachées, sera un enseignement optionnel dans 45 États américains.

En Californie, comme partout aux États-Unis, l’apprentissage de l’informatique est obligatoire dès l’école primaire, et la sensibilisation commence dès le plus jeune âge.

La ville de Los Angeles vient même de débloquer 30 millions de dollars pour équiper les salles de classe.

«[Les élèves] apprennent dès le premier jour d’école. On les met devant des claviers, des ordinateurs, on leur apprend à taper. Si un élève est un peu plus lent, on trouvera une application qui correspondra mieux à ses besoins. Et du coup, ils sont plus intéressés parce que c’est quelque chose qu’ils comprennent… Il n’y a pas un seul programme pour tous. On adapte cela à chacun, les applications sont adaptées à l’élève», explique Kelly Willis, instituteur.

Cette évolution technologique menace toutefois le cursus classique, car la priorité est désormais donnée au clavier plutôt qu’au stylo. 

«Tout le monde tape au clavier, tout le monde texte… la cursive peut être considérée comme un art perdu, qui ne serait plus nécessaire. Les enfants naissent dans un monde de technologie, ils baignent dedans. Nous voulons nous assurer que la technologie soit adaptée pour leur apprentissage.

Laissez-moi rephraser dans le bon sens : « Nous voulons nous assurer que leur apprentissage soit adapté à la technologie ». L’art de voir les choses à l’envers…

Et nous nous sommes rendu compte que cela les motivait, qu’ils voulaient venir à l’école parce qu’ils adorent la technologie », précise Bernadette Lucas, directrice de la Melrose Avenue Elementary School.

L’écriture à la main en lettres d’imprimerie, comme dans les livres et sur internet, continuera, elle, d’être enseignée.

Mais c’est insuffisant selon les opposants à la réforme, qui craignent un premier pas vers la disparition complète de l’écriture manuscrite.

«Les élèves n’ont plus les mêmes capacités motrices. Je ne voudrais pas les voir frustrés par leur écriture à cause de leurs mauvaises capacités motrices, et à cause de la priorité qu’ils ont donnée à l’ordinateur», avance Bridget Ready, institutrice.

L’écriture manuscrite pourrait peut-être bientôt devenir vestige du passé, une perspective qui effraie certains enseignants puisque les jeunes Américains pourraient notamment devenir incapables de lire des documents anciens.

2013-11-09T10:40:35+01:00

Disparition de Sylvie Simon.

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

Nous apprenons avec une très grande tristesse la disparition de Sylvie Simon.

Son travail et sa pugnacité à porter au grand jour, à travers ses recherches et ses articles fouillés, la dangereuse dérive de l’industrie pharmaceutique et de la médecine allopathique, a été très précieux pour tous ceux qui cherchent à améliorer la prise en main de leur santé. Par sa dénonciation de la pratique vaccinale, elle a énormément fait avancer la prise de conscience de la population sur l’un des plus grands scandales médicaux de notre époque.

Sylvie Simon était d’un dévouement et d’un courage qui ne peuvent que forcer l’admiration de tous ceux qui préféreront toujours la vérité au mensonge. Elle s’est éteinte vendredi 8 novembre à l’âge de 86 ans.

Voir un article complet :

http://fr.sott.net/article/17671-Hommage-a-Sylvie-Simon-une-grande-dame-de-l-information-alternative

2013-11-05T17:39:45+01:00

Le réel réapparaît là où on ne l’attend pas.

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

*************************************************************

**************************************************************

**************************************************************

Le réel réapparaît là où on ne l’attend pas.

Et puis il n’y aurait pas grand-chose à dire si, même au nom des mensonges, la classe des chefs faisait bien son travail, accomplissait correctement sa mission. Comme ce n’est pas le cas, la masse revient, remet en question son consentement.

Soit par les manifestations de rue, soit par l’expression dans les sondages.

2013-11-02T13:39:51+01:00

Merci Elena ...

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

Merci Elena ( en commentaire sur le blog de V.J.)

**************************************************************

¤    ¤    ¤    ¤    ¤    ¤    ¤    ¤     ¤    ¤    ¤    ¤     ¤    ¤    ¤    ¤

 

"Ne laisse aucune trace de ta souffrance

si tu veux faire quelque chose

pour ce monde"

 

Christine Singer

2013-11-01T16:50:32+01:00

Convaincu de la nécessité vitale de douter pour avoir une chance de guérir.

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

 

 

.../... J’aimerais vous apprendre patiemment à douter de toutes les informations que l’on vous donne en matière de santé et de maladie.
Que ces informations viennent de la médecine officielle,
qu’elles soient issues des médecines parallèles ou qu’elles
soient véhiculées par la Biologie Totale ou la Médecine Nouvelle.
Avec près de trente années de recul, je suis convaincu de la nécessité vitale de douter pour avoir une chance de guérir.

J.J. Crève-Coeur dans  Néosanté N° 27

*********************

(Il raconte un peu son histoire au début de la série d'article .)

Ned

*********************

.../...  Ce fut un choc, parce que je découvrais brutalement, à 18 ans, que la démarche scientifique n’était pas la recherche désintéressée du savoir et de la connaissance. Je découvrais que la plupart des recherches menées en laboratoire étaient financées par le complexe militaro-industriel. Je découvrais, par conséquent, que la science était avant tout orientée vers la quête du pouvoir et de la suprématie militaire, dans un contexte de guerre permanente entre les nations. Ce n’était que bien plus tard que certaines applications militaires étaient recyclées et mises à disposition du grand public. Je découvrais encore que les résultats des recherches, quand ils ne répondaient pas aux attentes, étaient soit falsifiés, soit interdits de publication, afin de ne pas nuire aux intérêts de ceux qui avaient financé les recherches…

http://www.jean-jacques-crevecoeur.com

2013-11-01T10:44:13+01:00

Ce n’est pas votre faute si...

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou
Chez Marie Pier
 
«Sois humble, car tu es fait de terre.
Sois noble, car tu es fait d'étoiles.»
– Proverbe serbe


Ce n’est pas votre faute si vous vous sentez coincé, si vous avez l’impression de stagner, ou si vous n’arrivez pas à découvrir ce que vous voulez.

Ce n’est pas votre faute si vous mangez compulsivement, si vous buvez compulsivement, ou si vous vous accrochez à votre partenaire de vie comme à une bouée.

Ce n’est pas votre faute si vous ne mettez pas en pratique la moitié des choses que vous savez, si vous n’exprimez pas le quart des forces que vous possédez, ou si vous n’utilisez à peu près aucun des outils qui pourraient vous aider à briller.

Évidemment, je sais bien que vous êtes responsable de votre vie et que vous pourriez toujours choisir autrement.

Mais je persiste à dire que ce n’est pas votre faute.

Car sous la partie de vous qui pourrait choisir autrement et qui n’y arrive pas, il y a une essence pure, lumineuse et totalement innocente qui est plus proche du vrai vous que tous ces comportements.

Trouvez-la. C’est elle qui vous libérera

Marie Pier.

2013-11-01T10:36:58+01:00

la famille n’est plus le lieu où l’on naît... !

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

Quant à la famille, il y a longtemps qu’elle n’est plus le lieu où l’on naît, où l’on apprend, où l’on travaille et où l’on meurt. Depuis le XIXe siècle, l’État est venu la concurrencer sur tous les plans. Dès l’instant que l’on a placé les bébés à la crèche, les enfants à l’école, les malades dans les hôpitaux, les parents sur leurs lieux de travail et les personnes âgées dans des résidences spécialisées, elle a perdu ses fonctions essentielles. En devenant une structure privée, elle s’est dissoute comme réalité sociale pour devenir un simple lieu de convivialité affective, qui n’aide plus les individus à se construire de façon autonome ni à jouer leur rôle dans la société. On ne la fera pas renaître avec des incantations ou des slogans. La seule façon de lui redonner un sens est de la réinsérer dans un milieu social lui-même signifiant. L’avenir de la famille passe par la réanimation du social.

.../...

Source L'Échelle de Jacob

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog