Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

2017-06-15T17:10:52+02:00

Bizare !

Publié par Bertie

« L’aspirine atténue les maux de tête,

mais les maux de tête ne sont pas causés

par une déficience en aspirine. »

 

La présence de voitures de pompiers et de gendarmerie sur le lieu de tous les accidents n'es fait pas pour autant les responsable de ceux-ci !

 

Et pourtant:

Tous les spécialistes vous le diront avec certitudes :

la présence de bactéries, microbes et virus sont la cause de toutes les maladies ! ! !

 

Par exemple:

Dépression et sautes d'humeur :
Et si c'était la thyroïde ?


 

La dépression et les déséquilibres de la thyroïde font partie des problèmes de santé les plus fréquents chez les Français. Pourtant, malgré des tableaux cliniques qui se ressemblent souvent (fatigue, problèmes de sommeil, troubles de l'humeur, etc...), le lien entre les deux est largement sous-évalué par les médecins. Une meilleure évaluation de vos déséquilibres hormonaux, associée à des réponses en nutrition et en phytothérapie, pourrait vous permettre d'éviter la prise inappropriée d'antidépresseurs ou de lévothyrox et le cercle vicieux des mauvais diagnostics et des rechutes.

https://www.alternativesante.fr/depression/depression-et-si-c-etait-la-thyroide

 

 

2017-06-11T17:33:34+02:00

Guérir ? Un exercice pas facile !

Publié par Bertie
Extrait de l'éditorial du Néosanté N° 68 juin 2017
.../...
Les études scientifiques confirment aujourd’hui une découverte majeure du Dr Hamer, à savoir que les maladies se déroulent toujours en deux phases : l’une où l’individu est en « sympathicotonie », autrement dit sous l’emprise
de son système orthosympathique, et une deuxième où il est dominé par le système parasympathique, dit aussi vagotonique.
Comme tous les phénomènes biologiques du corps humain, les processus pathologiques évoluent en fonction de ce double rythme naturel. Mais la grande trouvaille Hamérienne, à laquelle la médecine classique et la plupart des médecines alternatives demeurent obstinément aveugles, c’est que ce rythme corporel biphasique correspond aussi à l’évolution des conflits psycho-émotionnels au niveau du cerveau : la sympathicotonie est le propre d’une souffrance psychique persistante tandis que la vagotonie indique la résolution du problème pathogène. C’est la phase qui succède aux conflits et
qui permet de réparer les tissus abîmés pendant leur phase active.
 
L’énorme et assez tragique paradoxe, c’est que cette période de réparation est très souvent celle où apparaissent les symptômes, celle où le patient commence à souffrir physiquement de sa maladie. C’est généralement à ce moment que le diagnostic est posé et que le patient est incité à lutter contre... sa guérison. Les infections et inflammations, par exemple, se manifestent lorsque le choc émotionnel initial est amorti et solutionné. Or les allopathes conventionnels combattent ce mécanisme autocuratif à grand renfort d’antibiotiques et d’anti-inflammatoires ! Or de nombreux thérapeutes « parallèles » les singent inutilement à grand renfort de plantes ou d’huiles essentielles !
 
 
Pour le Guerrier Pacifique voyez le raccourci deux jours plus tard !

2017-06-09T17:05:46+02:00

Possible ou non?

Publié par Bertie
****************************************************************
****************************************************************
****************************************************************
****************************************************************
Professeur Erwin Laszlo,:
 
« Plutôt que de croire
 
que c’est possible,
 
cessons de croire que
 
ce n’est pas possible »

2017-06-08T19:36:14+02:00

Un "truc" religieux et commercial américain ?

Publié par Bertie

La fête des pères

La fête des pères doit son origine à deux événements qui ont eu lieu aux États-Unis au début du siècle dernier: le premier, à Fairmount, West Virginia, en 1908 et le deuxième, indépendant du premier, à Spokane, Washington, en 1910. Dans les deux cas, des groupes religieux voulaient honorer la figure du père de famille. Il fallut quelques décennies avant que cette fête, dont on se moquait au début, gagne en reconnaissance jusqu’à la formation dans les années 1930 d’un comité national aux États-Unis chargé d’en faire la promotion.

Ce fut le président Johnson qui, en 1966, proclama le 3ème dimanche de juin, jour de la fête des pères. De nos jours, cette fête est célébrée en dates différentes dans 52 pays, avec un succès commercial retentissant.

Savoureusement vôtre,

Cinzia Cuneo

2017-06-05T17:23:49+02:00

Le seul pardon qui soit véritable est celui qu’on s’accorde à soi-même.

Publié par Bertie

 par Lise Bourbeau.
     Saviez-vous que demander pardon n'a rien avoir avec

le « pardon véritable » ?

    

 À cause de notre éducation religieuse et familiale, la plupart d’entre nous avons appris que nous devons demander pardon aux personnes que nous avons pu blesser lorsque nous agissons mal. En général, on croit que nous sommes absous et que nous pouvons cesser de nous sentir coupable si on nous dit qu’on nous pardonne, ce qui est loin d’être la vérité.

En réalité, personne n’a le pouvoir de pardonner une autre personne.

Le seul pardon qui soit véritable est celui qu’on s’accorde à soi-même.

Prenons l’exemple d’une femme qui engueule son mari pour une bagatelle et qui s’en excuse par la suite en lui disant : « Je m’excuse mon chéri. J’ai perdu le contrôle. S’il te plaît pardonne-moi. Je ferai plus attention à l’avenir. ». Elle peut même lui donner toutes sortes de raisons pour avoir agi de la sorte.

 

En demandant pardon, elle affirme qu’elle a commis une faute, que ce qu’elle a fait n’est pas bien et que, par conséquent, elle doit changer. Elle s’accuse et ne s’accepte pas dans ce genre de comportement tout comme elle n’accepte pas que les autres agissent ainsi. Cette non-acceptation de soi fera en sorte qu’elle engueulera son mari à nouveau lorsqu’une situation semblable se présentera et ce, malgré ses bonnes intentions et ses promesses.

Pourquoi?

Parce que plus on s’accuse et qu’on veut arrêter à tout prix un comportement, plus il perdure.

 

On cherche à se sentir mieux en demandant pardon parce qu’on s’en veut et qu’on ne s’aime pas.

Puis on répète le même comportement, on se sent davantage coupable et ça peut continuer ainsi pendant des années jusqu’à ce qu’une maladie se déclare ou qu’un accident survienne (de bons moyens pour attirer votre attention sur votre manque d’acceptation).

 

Se pardonner, c’est s’accepter même si on n’est pas d’accord avec notre comportement; c’est avoir de la compassion pour l’enfant en nous qui a peur; c’est reconnaître que nous avons des limites, que nous sommes humains.

 

Mais pourquoi est-ce si difficile de s’accepter?

Parce que notre mental prend le dessus et qu’il croit qu’accepter signifie « être d’accord » et qu’en étant d’accord on continuera à agir de la même façon.

Le mental ne peut pas comprendre les notions spirituelles.

Il ne peut donc pas comprendre qu’accepter véritablement est un acte d’amour envers soi.

     La dimension mentale est nécessaire pour mémoriser, organiser et analyser tandis que les notions d’amour, de responsabilité et de pardon relèvent de notre dimension spirituelle qui est la seule à être en contact avec les vrais besoins de notre âme.

 

     Revenons à l’exemple de la femme qui engueule son mari. Si elle s’acceptait, elle reconnaîtrait qu’elle est furieuse pour le moment et que c’est parce qu’elle souffre qu’elle perd le contrôle. Pour arriver à s’accepter ainsi, elle doit prendre sa responsabilité, c’est-à-dire admettre que son comportement vient d’elle-même et que les autres n’y sont pour rien. Ainsi, elle ne trouverait plus d’excuses pour justifier sa façon d’agir. Elle doit accepter qu’elle a des blessures non guéries qui lui font vivre beaucoup de peurs et qu’il lui est impossible d’y faire face pour le moment.

 

      C’est ce qu’elle devrait partager à son conjoint au lieu de lui faire une promesse qu’elle ne peut pas tenir. Elle peut lui faire part que son plus grand désir est d’arrêter ce genre de comportement, mais que c’est trop difficile pour elle en ce moment, qu’elle n’a pas la force de faire face à ses peurs et qu’elle ne veut pas faire une promesse qu’elle ne pourra peut-être pas garder. Elle peut lui donner le choix de rester avec elle ou non tout en lui assurant qu’elle est bien décidée à guérir un jour, mais qu’elle ne sait pas combien de temps ça prendra.

 

     En prenant sa responsabilité, en étant vraie avec elle-même et avec son mari, elle mettra toutes les chances de son côté pour se transformer. Quant à son mari, il aura l’heure juste et aura davantage envie de l’aider dans ce qu’elle vit. S’il a atteint ses limites avec les états d’âme de sa conjointe, il peut décider de vivre séparé d’elle jusqu’à ce qu’elle réalise son désir de cesser de gueuler pour n’importe quoi.

 

En résumé,

(à relire plusieurs fois pour bien comprendre !)

 

On ne peut être ce qu’on veut être

tant et aussi longtemps

qu’on n’a pas accepté d’être

ce qu’on ne veut pas être.

 

     Je sais que je répète souvent cette notion. J’insiste parce que c’est le seul moyen de s’accepter et de se pardonner véritablement. Lorsqu’on y parvient, on ne ressent plus le besoin de demander pardon aux autres.

 

Écrit par Lise Bourbeau.

 

2017-04-12T13:00:40+02:00

Vitamines & mémoire.

Publié par Bertie
D’après une nouvelle étude parue dans Annals of Pharmacotherapy,
des suppléments de vitamines C et E seraient bénéfiques
pour diminuer le risque de déclin cognitif et de dégénérescence cérébrale.
 
Les résultats montrent que l’utilisation de ces deux micronutriments
réduit de 40% la probabilité de souffrir d’une démence,
toutes causes (confondues ?) 
et de 42% celle de développer la maladie d’Alzheimer.
 
www.neosante.eu  Revue N°66 p5

2017-04-08T16:40:06+02:00

............. Ce ne sont que des pourcentages, certes !

Publié par Bertie

USA : « quelque chose qui ne va pas » aux États-Unis.

https://www.insolentiae.com/71-des-jeunes-americains-sont-soit-trop-cons-soit-trop-gros/

Extrait :

57 % des hommes qui ne travaillent pas sont en état d’invalidité ;


71 % de l’ensemble des jeunes (de 17 à 24 ans) ne peuvent rentrer dans l’armée en raison d’une alphabétisation insuffisante (capacités de base pour lire et écrire) ou de problèmes de santé (souvent l’obésité et le diabète).

https://www.insolentiae.com/71-des-jeunes-americains-sont-soit-trop-cons-soit-trop-gros/

      

Si l’on est direct et que l’on ne prend pas de gants, cela donne 71 % des jeunes américains sont soit trop gros, soit trop cons, et parfois sans doute certains cumulent, et pas les mandats !

 

 

2017-04-05T17:30:21+02:00

Non le cancer ne "vient" pas de l'extérieur !

Publié par Bertie

Aujourd'hui 2 sites différends qui disent soulignent la même chose.

 

http://www.neosante.eu/le-crabe-nest-pas-dans-lassiette/

et

https://www.sante-corps-esprit.com/posez-cette-question-a-votre-medecin/

 

A part la chirurgie depuis 100 ans, les réels progrès ont été rares !

N'oubliez pas votre vitamine C et votre complément de Vitamine D (cherchez sur le blog) vous aurez fait le plus gros !

     Le reste appartiens à VOTRE histoire personnelle et de vos possibilités de la mettre de votre côté,

sans la subir ...

et, en être malade !

 

****

2017-03-29T12:12:09+02:00

Cancers en hausse ? 11 super aliments anti-cancer. ( mise à jour )

Publié par Bertie

Allez lire d'abord ceci:

https://www.sante-corps-esprit.com/11-super-aliments-anti-cancer/

et revenez là !

Mon commentaire à cet article !

L’ail dans le gigot ! Certes mais nos grand-parents c'était une fois par an ! Le rôti c'était pas tous les dimanches non plus ... Le gingembre et le shiitake ils n'en n'avait jamais entendu parlé !


Aujourd'hui je suis persuadé que l'on trouve encore pas mal de mes compatriotes qui sont dans le même cas ! Y compris des personnes d'un âge "respectable" qui ne savent pas ce que c'est qu'un Twix, Wrigley’s, Chupa chups,  et autres "saloperies connues des ados .... avec cancer !


Quand à la Vitamine C indispensable à la fabrication de nos membranes cellulaires encore oubliée et toute sa cohorte de manifestations de l'ascorbémie pré-scorbutique .


Et puis pourquoi vouloir toujours que le corps rentre en guerre pour TUER ses propres cellules qu'il vient de créer ? Les cellules que le monde médical pasteurien appellent cancéreuses sont peut-être crées là (et pas ailleurs !) pour un temps donné mais, la  malbouffe et le sur-stress et les médoc empêchent le démontage normal et prévu de celles-ci !
Et c'est la crise et tous ses dérapages ... et à la fin (la plupart du temps) la FIN.

Girl Gift Template by Ipietoon Blogger Template | Gift Idea - Hébergé par Overblog