Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Juste une Bouillotte ? VIE et santé ?

Ciel un sous-rire !

22 Septembre 2016, 12:47pm

Publié par Bertie

"Ne laisse pas le monde changer ton sourire, laisse ton sourire changer le monde !"

Voir les commentaires

À qui appartient le cadeau ?

20 Septembre 2016, 17:44pm

Publié par Bertie

À qui appartient le cadeau ?
À qui appartient le cadeau ?
– Si quelqu’un vous tend un cadeau et que vous ne l’acceptez pas, à qui appartient le cadeau ?
demanda le vieux samouraï.
 
– À celui qui voulait le donner ?
suggéra l’un des disciples.
 
  – C’est exact. Et cela vaut aussi pour la rage et les insultes, dit le maître.
Lorsqu’elles ne sont pas acceptées, elles appartiennent toujours à celui qui les porte dans son cœur.

Voir les commentaires

Les remèdes cachés dans votre garde-manger

18 Septembre 2016, 17:46pm

Publié par Bertie

pub gratuite ?
Les bananes contre l'infarctus : les bananes sont une excellente source de vitamine B6 et de vitamine C, de fibres alimentaires et de manganèse. Mais elles contiennent aussi beaucoup de potassium, un élément qui s'est beaucoup raréfié dans l'alimentation des populations occidentales depuis 30 ans. Le potassium est nécessaire pour conserver une pression artérielle normale et un bon fonctionnement du cœur. Manger une banane (pas trop mûre) par jour peut donc aider à prévenir l'hypertension artérielle et à protéger contre l’infarctus.

La pomme contre l'ostéoporose : la pomme contient de la procyanidine B-2, qui joue un rôle clé pour retarder les signes de vieillissement, prévient l'apparition de rides et stimule la croissance des cheveux. Des chercheurs français ont découvert qu'un flavonoïde appelé phloridzine, qui se trouve uniquement dans les pommes, peut protéger les femmes post-ménopausées de l'ostéoporose et peut également augmenter la densité osseuse. De nombreuses études ont également montré que manger des pommes peut aider à prévenir de nombreux types de cancer, l'asthme, le diabète, l'hypertension artérielle et la prise de poids !

Les avocats et le cancer : les avocats sont reconnus depuis longtemps pour leurs propriétés anti-cholestérol et leur capacité à maintenir la santé cardiovasculaire. Mais il y a du nouveau : selon les derniers résultats de recherche du Dr Steven M. D'Ambrosio et ses associés à l'Ohio State University, aux États-Unis, il semble que les composés phytochimiques extraits de l'avocat Haas (variété à peau rugueuse et sombre) sont capables de détruire les cellules cancéreuses par voie orale ainsi que d'empêcher les cellules pré-cancéreuses d'évoluer en cancer.

C'est encore un exemple d'information vitale que vous n'aurez qu'en lisant Les Dossiers de Santé & Nutrition.

Nous vous faisons également découvrir les plantes exotiques, que vous pouvez ajouter à votre cuisine et qui peuvent faire des merveilles pour votre santé :

Deux cuillères à soupe de graines de salba, aussi appelées chia, contiennent plus de fibres qu'une dose de laxatif chimique Metamucil et vous apporte 3,050 mg d'oméga-3 - l'équivalent de plus de 5 gélules d'huile de lin, ou de 10 gélules d'huile de poisson. Avec sa haute teneur en acide chlorogénique et caféique, ce super-aliment récemment découvert facilite également le métabolisme du glucose et le contrôle du poids parmi ses innombrables autres avantages pour la santé.

Voir les commentaires

Nous consacrons l’essentiel de notre attention et de notre énergie à penser à ce que nous ne voulons pas !

17 Septembre 2016, 19:25pm

Publié par Bertie

Néosanté N°59 P8 Méditer c'est la santé Par Carine Anselme

 

« La méditation est le plus noble des placebos », s’enthousiasme Matthieu Ricard. Plutôt que d’absorber des petites pilules dépourvues de principes actifs, méditer permet en effet de travailler directement sur notre esprit pour améliorer les effets qu’il a sur notre corps. C’est ce qu’a pu expérimenter très concrètement, physiquement, le Dr Joe Dispenza, auteur du livre Le Placebo, c’est vous.

À force de méditation, concentration et visualisation, par le seul pouvoir de l’esprit, il s’est guéri de la paralysie, après avoir été renversé par un véhicule lors d’un triathlon. Il explique : « Deux fois par jour, et ce, durant deux heures, je m’efforçai de plonger à l’intérieur de moi-même, de méditer et de visualiser le résultat escompté, soit une colonne vertébrale complètement restaurée. Ironiquement, je fis alors le constat que, lorsqu’une crise ou un traumatisme se produit, nous consacrons l’essentiel de notre attention et de notre énergie à penser à ce que nous ne voulons pas au lieu de penser à ce que nous voulons.

Durant les premières semaines, j’avoue avoir cédé sans retenue à ce travers. Finalement, après six semaines de combat contre moi-même et après avoir consenti à un maximum d’efforts pour être présent et en synergie avec cette conscience, je pus poursuivre mon processus de reconstruction interne...

Je me souviens encore du jour où j’y suis parvenu... C’était comme frapper une balle de tennis sur la zone d’impact idéale d’une raquette. Il y eut une sorte de déclic.

Et je me suis aussitôt senti complet, satisfait et entier.

.../...

Le philosophe Alexandre Jollien pratique un exercice qui l’aide considérablement : il s’agit de voir que la conscience qui fait l’expérience de la peur, de l’angoisse ou du chagrin n’est jamais atteinte.

« Il existe en l’homme, en la femme, une part qui reste indemne. Aucun traumatisme ne peut la troubler. On pourrait alors comparer la conscience à une espèce d’énorme marmite. À l’intérieur, il y a de tout : des pois chiches, des laitues, des carottes qui nous rendent de bonne humeur et des oignons qui nous arrachent des larmes. Dans le malheur, l’ego se borne à mastiquer les oignons sans savourer le reste.

Considérer la conscience comme une marmite permet de laisser passer les émotions sans se réduire à la colère, à la peine, qui ne sont que des ingrédients parmi tant d’autres », conseille-t-il dans Trois amis en quête de sagesse.

« Sans méditation, on est comme aveugle dans un monde d’une grande beauté, plein de lumières et de couleurs », clamait Krishnamurti.
      Alors, ouvrez grand les yeux de l’âme... et méditez pour éclore à la joie.
Une joie sans contraire, ni contraintes. Une marmite céleste !

Voir les commentaires

2 secondes avant le miracle.

16 Septembre 2016, 13:30pm

Publié par Bertie

............................................................................................................

...........................................................................................................

..........................................................................................................

Proverbe arabe.

@@@@@@@@@@

 

Ne baisse pas les bras,

tu risquerais de le faire

deux secondes

AVANT

le miracle.

 

@@@@@@@@@@

 

 

Voir les commentaires

Pas si évident que cela !

16 Septembre 2016, 10:06am

Publié par Bertie

Pas si évident que cela !

...........................................................................

 

Tu peux tendre la main à quelqu'un,

mais tu ne peux pas le sortir du trou dans lequel il s'enfonce

s'il ne prend pas la main que tu lui tends.

À moins moins d'y tomber avec lui,

ce qui ne résout pas le les choses.

On est à deux au fond du trou,

mais on est quand même au fond du trou !

 

********************

Voir les commentaires

Petite (quoique !) phrase ...

14 Septembre 2016, 10:55am

Publié par Bertie

  S'aimer soi-même est le début d'une
histoire d'amour qui durera toute la vie.  

- Oscar Wilde

Voir les commentaires

FINALEMENT, LE CAFÉ EST-IL BON OU MAUVAIS POUR LA SANTÉ ?

12 Septembre 2016, 19:46pm

Publié par Bertie

FINALEMENT, LE CAFÉ
EST-IL BON OU MAUVAIS POUR LA SANTÉ ?

Beaucoup doivent se souvenir de ce célèbre naturopathe qu’a été André Passebecq. Voilà ce qu’il disait concernant le café : « Le café est un chélateur, du grec "chelos" : pinces. Il retient dans ses "pinces" tous les nutriments nécessaires à notre bonne santé, et les empêche de passer la barrière intestinale. »

Prendre des produits de santé en même temps que du café est donc du gaspillage pur et simple !

Une amie naturopathe m’a raconté : « Ma fille, ayant commencé un super traitement que je lui avais prescrit, s’est rapidement plainte de n’avoir aucun résultat. Sachant qu'elle prenait du café plusieurs fois par jour, je lui ai demandé d'arrêter le café. Trois jours après, elle m'a recontactée, enthousiasmée par le résultat fulgurant. »

Concernant la prise de médicaments pharmaco-chimiques, le problème est le même, mais à considérer sous deux angles possibles :

  • si le médicament est bon, le café en réduit les effets ou les annule (selon le nombre de cafés quotidiens consommés);
  • si le médicament est mauvais, voire carrément dangereux, le café vous protège et peut-être vous sauve…

Pour André Passebecq, « la meilleure façon de prendre du café, c'est en lavement, bouilli pendant plusieurs minutes ». Tiens, tiens, mais cela rappelle les lavements au café dans la cure anti-cancer du docteur Gerson que je préconise depuis près de dix ans, et dont on retrouve le modus operandi dans mon e-book gratuit où j'ai rassemblé tous les traitements naturels que je connais : « CANCERS - guérir hors protocoles ».

Beaucoup d'énormes mensonges et quelques vérités

En ce moment, on parle beaucoup du café sur internet, notamment sur les réseaux sociaux. On peut lire quelques vérités basiques... qui permettent de glisser d’énormes mensonges.

Dans la rubrique des inconvénients possibles, on trouve : irritabilité, palpitations, insomnies, dépendance. C’est vrai. Il aurait pu être ajouté que, mélangé à du lait ou, pire, à de la crème fraîche, le café devient un poison violent pour le foie et la circulation cérébrale.

Gamins, le petit-déjeuner standard avec le café au lait de nos parents nous a souvent rendus bien patraques, jusqu’à ce que se produise « l’état de tolérance » où l’organisme démissionne, et c’est la porte ouverte à un train de misères au long cours avec lesquelles beaucoup n’ont jamais fait et ne feront jamais la relation.

Côté allégations, là, c'est souvent n'importe quoi. Le contrôle des fraudes - si vigilant quand il s'agit de sévir à l’encontre des produits de santé naturelle - ferait bien d’y mettre bon ordre, surtout quand on prétend que la consommation de café induirait « une baisse de risque de cancer, de calculs biliaires, de cirrhose et de diabète ».

Concernant les avantages réels, on ne peut nier : la stimulation intellectuelle, la stimulation digestive (quoique pour certains ce soit le contraire), la stimulation de la vésicule biliaire et du transit intestinal, et même de la motricité des « supermatozoïdes » (à vérifier au microscope après extraction).

En fait, c’est tout l’organisme qui est stimulé,
mais par quel processus ?

Partons du principe que j’ai un coup de pompe… Alors, je bois un café. Que se passe-t-il ?

  1. Le café étant identifié comme un poison par l’organisme, les surrénales sonnent l’alerte rouge et mettent en suractivité toutes les fonctions pour éliminer le produit au plus vite… et tout de suite, la forme revient… Ouf !
  2. Mais le problème est que je fonctionne à crédit sur des réserves qu’il faudrait rapidement renflouer.
  3. Quand le café est éliminé par les voies urinaires, mes surrénales se remettent au repos.
  4. Et là, comme je n’ai pas de quoi refaire le niveau des énergies empruntées, je suis encore plus crevé qu’au départ.

Alors, que faire ? Ben reprendre un café, pardi !!!

C’est le SNICC (Syndicat national de l'industrie et du commerce du café) qui, une fois de plus, ne va pas être content à la lecture de cet article. Si vous imaginez le nombre de cafés qui se consomment chaque jour, cela donne une idée du chiffre d’affaires colossal que cela peut générer. Alors « business is business », et  pas de quartier pour les trublions !

En fait, je fais remarquer que je dis beaucoup de bien du café……… dans la mesure où il est pris par le bon côté.

Café bouillu, café… santé !

On ne sait pas pourquoi le café bouilli, en lavements, estompe toute douleur en moins de quinze minutes, même lorsque la morphine ne marche plus. Cette découverte remonte à la guerre de 14-18 dans les tranchées et fut appliquée par des infirmières aux soldats gravement blessés ou amputés afin de calmer leurs douleurs insoutenables.

Le Dr Max Gerson utilisait les lavements au café pour réaliser la détoxification du corps. Il précisait que 98% des personnes atteintes de cancer des organes internes, comme aussi d’autres graves maladies du métabolisme, ne meurent pas de la maladie elle-même, mais plutôt des surcharges énormes du foie, ne pouvant plus éliminer les toxines et les éléments de décomposition des tumeurs.

Les lavements au café ont donc trois utilités indispensables :

  • Eliminer la débâcle toxinique par les voies biliaires.
  • Calmer les douleurs.
  • Soutenir et régénérer le foie.

De plus, l’élimination des radicaux libres est multipliée par 7 ; aucun autre produit ou médicament ne peut sur ce point rivaliser avec le café, même pas la coenzyme Q10.

Maître Omram Aïvanov, de son côté, disait qu'avant de boire du café, il faut le faire bouillir trois fois. Cela rappelle le café turc… Bien sûr, ce n’est plus le même goût, et c’est pour cela que dans le Nord (59), j’ai toujours entendu dire « Café bouillu, café foutu ». Oui, mais meilleur pour la santé !

Michel Dogna
 
**************************
Il existe des études aujourd'hui qui "disent" que 2 ou 3 cafés (lequel ? sucré ou non ? avec ou sans lait ?) par jour réduit (de combien ?) le risque de certaines maladies ...
 
          Ce que la commission a constaté en analysant les nombreuses études passées, c'est que «boire quotidiennement de trois à cinq tasses de café n'a aucune conséquence négative sur la santé de la population générale. Cette boisson semble même avoir certains effets protecteurs», ajoute-t-il.
 
Beaucoup d'approximation et estimation dans une étude qui s'étale sur 30 ans ou les étudiés était invités à se rappeler ce qu'ils avaient mangé ou bu au cours des semaines ou mois passés ... et remplir des petites cases .
Puis les chercheurs ont analysé ceux qui, à la fin étaient encore en vie et ceux qui était malades ou morts de maladies, et lesquelles, et en fonctions de ce qu'ils avaient déclaré avoir consommé (dont le fameux café !) des statistiques ont été tirées.
Sur 30 ans les habitudes alimentaires et de vie ont évoluées et même surement changées totalement pour tout le monde et les café de 1980 et ceux de 2010 aux USA ne sont plus les même !
 
Alors écoutons plutôt l'avis de Michel DOGNA ...
Mais un petit café à la fin d'un bon repas en famille ou entre amis pour le plaisir oui bien sur !
Arosé avec un excellent Cognac pourquoi pas ?
MAIS pas 12 fois par semaine ! ! ! !
 
***************

Voir les commentaires

AIL & OIGNON.... L'info choquante ! et même très choquante !

8 Septembre 2016, 09:39am

Publié par Bertie

http://www.parolesvivantes.com/sante_aliments_toxiques.htm#ail

L'ail (et l'oignon)

 

Voici un article provenant d'un débat du Dr Robert C. Beck, fait au Whole Life Expo à Seattle, USA, en mars 1996, publié par Nexus Magazine et relayé par le Centre de méditation Raja Yoga au Québec: meditationquebec.org

 

L'ail - choc toxique (Dr Robert C. Beck)

 

La raison pour laquelle l'ail est si toxique est qu'un dérivé qu'il contient, la molécule de sulfone hydroxyle, comme le DMSO (Diméthyl Sulfoxyde), pénètre la barrière sanguine du cerveau et est un poison spécifique pour toutes formes de vie et les cellules du cerveau. Nous avons découvert ceci à notre grande horreur, quand j'étais (Bob Beck, DSc) le plus grand manufacturier mondial d'appareils électroencéphalogrammes (EEG).

 

En revenant de leur dîner, on s'est aperçu que des personnes semblaient être cliniquement mortes sur une électroencéphalographie (appareil que nous utilisions pour calibrer leur progrès). "Que s'est-il passé ?" leur avons-nous demandé. "J'ai été dans un restaurant italien et il y avait un peu d'ail dans l'assaisonnement de ma salade !" Nous leur avons donc demandé de ne pas toucher à l’ail avant les séances d'examen, afin d'éviter qu'ils perdent leurs temps et leur argent, mais aussi notre temps.

 

Dans les années 1950, je faisais des études d'ingénierie de vols d'essai. Le médecin de bord faisait sa tournée tous les mois pour nous mettre en garde : "ne vous avisez pas de toucher à l'ail pendant les 72 heures avant de piloter l'un de nos avions, parce que cela peut doubler ou tripler votre temps de réaction. Vous êtes alors trois fois plus lents que vous ne le seriez si vous n'aviez pas pris quelques pincées d'ail"Alors que j'étais le propriétaire de la compagnie Alpha-Metrics qui produisait des équipements d'électroencéphalographie, je ne sais pas pourquoi nous n'avons découvert que 20 ans plus tard que l'ail désynchronisait les ondes du cerveau.

 

J'ai alors financé une étude à Stanford où l'on a découvert très clairement que l'ail était un poison. Frottez une gousse d'ail sur votre pied, et vous pourrez, un peu plus tard, sentir son odeur sur votre poignet. Donc, l'ail pénètre le corps. C'est la raison pour laquelle le DMSO (Dimetyl Sulfoxyde – agent cancérigène) a une odeur se rapprochant de l'ail : cette molécule de sulfone hydroxyle pénètre toutes les barrières, incluant les callosités du cerveau.

 

Ceux d'entre vous qui sont des jardiniers de produits biologiques savent que, si vous ne voulez pas utiliser de DDT (Dichloro-Diphenyl-Trichloroethane - un des meilleurs pesticides synthétiques), l'ail peut tuer toutes catégories d'insectes.

 

La plupart des gens ont entendu dire au cours de leur vie que l'ail était bon pour eux, et nous classons ces gens parmi les mêmes classes d'ignorants, telles ces mères qui à l'aube du nouveau siècle, (1910) achetaient encore du sulfate de morphine en pharmacie pour faire dormir leurs bébés.

 

Si vous avez toutefois des patients qui souffrent de maux de tête mineurs ou qui ont un problème de déficit d'attention, s'ils ne peuvent pas se concentrer sur l'ordinateur l'après-midi, faites alors une petite expérience - vous vous le devez. Demandez à ces personnes d'arrêter de manger de l'ail et voyez combien ils se portent mieux très rapidement. Ensuite, dans à peu près trois semaines, laissez-les en consommer un peu. Ils diront "Mon Dieu, je n'aurais jamais pensé que c'était ça la cause de mes problèmes !" Et cela inclut, entre autres, le Kyolic (extrait d'ail vieilli vendu dans les magasins d'aliments et de produits naturels) et quelques autres produits dérivés de l'ail.

 

Même si plusieurs ne sont pas en faveur de cela, je me devais de vous dire la vérité.

 

...............................

 

Note sur l'oignon

 

L'oignon, l'ail, l'échalote, etc., font parties de la famille des liliacées, et ces derniers ont une toxicité sanguine pour les animaux. Les symptômes peuvent apparaître à partir d'une consommation de 5 à 10g d'oignon frais par kilo de poids. Les toxines agissent sur les globules rouges qu'elles détruisent. Il en résulte une anémie puis une jaunisse. Les symptômes se déclarent généralement 1 à 3 jours après l'ingestion. La récupération est longue, 1 à 2 semaines. Si la dose absorbée est importante, l'évolution est potentiellement mortelle.

 

Pour les êtres humains, l'absorption d'oignons peut provoquer différents troubles du système digestif (douleurs abdominales, flatulences et des changements dans les habitudes de défécation). Ces troubles peuvent également se manifester par des reflux gastro-oesophagiens ou de la dyspepsie (troubles de la digestion).

 

D'un point de vue spirituel, l'oignon comme l'ail trouble la concentration lors de la méditation. Le Jaïnisme (religion très ancienne proche de l'Hindouisme et du Bouddhisme) considère l'ail et l'oignon comme nuisible justement pour cela. L'ail et l'oignon sont également évités par tout Yogi un tant soi peu éveillé, en rapport aux "émanations" vibratoires peu spirituelles et élevantes que ces substances génèrent.

 

Évidemment, la grande majorité des études vont dans le sens bienfaiteur de ces aliments, alors à chacun de faire ou non ses propres expériences sur ce sujet. Une personne qui évolue dans un chemin spirituel engagé, profond et sincère, se sépare à un moment ou à un autre de ces substances, de part sa propre expérimentation, qui seule peut apporter une quelconque valeur à quoi que ce soit.

 

****************

Voir les commentaires

Textos au volant ? Ça peut attendre ! Une campagne forte.

2 Septembre 2016, 17:31pm

Publié par Bertie

SummerBreak et Itcanwait diffusent une campagne de communication sur les textos au volant. Une entrevue pleine d'émotions pour que personne n'oublie à quel point il s'agit d'un comportement stupide et dangereux.

Voir les commentaires