Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Juste une Bouillotte ? VIE et santé ?

les peurs ?

L'Amour n'est pas un concept ....

10 Septembre 2021, 16:06pm

Publié par Bertie LAVIE

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 

C'est quand elle est reconnue, et dite, que la peur s’apaise ... et donc que la vie ( re ) commence ?


Il faut beaucoup d'amour pour accueillir l'autre avec sa (ses) peur et lui ouvrir les bras afin qu'il s'y pose pour "enfin" vivre ! ! !

 

Car l'Amour n'est pas un concept ....

 

♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 

 

Voir les commentaires

Illusions qui nous tiennes en retrait ...

11 Janvier 2021, 18:25pm

Publié par Bertie LAVIE

Illusions qui nous tiennes en retrait ...

Voir les commentaires

À faire d'urgence !

18 Novembre 2020, 13:43pm

Publié par Bertie LAVIE

********************************************************

 

Il faut prévenir les Hommes qu'ils vont mourir...

la science est devenue criminelle.

 Albert EINSTEIN

 

***********************

improbable-mais-qui-va-mourir-en-premier

Voir les commentaires

Il est facile alors de faire peur, de faire culpabiliser, de valoriser ou de dévaloriser quelqu’un pour le relier à sa cause.

15 Novembre 2020, 13:05pm

Publié par Bertie LAVIE

***********************************

 

*Extrait de la vidéo de Arnaud RIOU du 14/11/2020 : https://youtu.be/seHEV5gQm5w 

.../...

J’ai appris que l’on ne communique pas ce qu’on dit, on communique ce qu’on est.

Je sais que lorsqu’une personne est profondément en lien avec sa vérité, sincère avec sa cohérence, sa communication est fluide, sa respiration est profonde, son regard est franc.

Il n’utilise pas toutes les stratégies de manipulation pour nous faire douter, ou nous faire changer d’avis. 

Dans une communication, l’émotionnel est touché avant le rationnel. Il est facile alors de faire peur, de faire culpabiliser, de valoriser ou de dévaloriser quelqu’un pour le relier à sa cause. 

Mais quelles sont ses stratégies ? Comment les repérer, comment conserver notre discernement, notre libre arbitre ?

Comment écouter notre cœur, notre bon sens, pour agir non pas à partir de notre peur, mais à partir de ce qui réellement nous semble cohérent ? Car le cœur est une véritable intelligence. Le cœur sait. C’est un véritable cerveau. C’est un centre de compréhension dont le rayonnement électromagnétique est plus large que celui du cerveau. Les Indiens logis nous ont appris qu’ils connaissaient aussi bien l’astronomie que certains scientifiques en s’appuyant sur leur intuition.

Cela nous demande d’être calme, de ne pas excessivement réagir, de faire preuve de discernement. 

D’écouter la situation dans son ensemble, surtout d’écouter notre intuition et de faire confiance.

Car je crois que profondément, comme un animal dans la nature sait repérer les herbes et les plantes qui sont bonnes pour lui, qu'il sait reconnaître les prédateurs, les pièges et les partenaires avec lesquels il peut cheminer, une partie de nous sait. Elle s’appelle l’intuition.

Encore faut-il l’écouter.

*********************

Voir les commentaires

Ce que je lui ai répondu ! Gabriel Combris - Lettre Directe Santé de ce 20/08/20

20 Août 2020, 12:40pm

Publié par Bertie LAVIE

 
J'ai besoin de votre avis (Gabriel Combris)
Vous pouvez tout me dire, je lirai absolument toutes vos remarques
**********************************************************************
 

Quel est votre état d'esprit face à la période que nous traversons ?

NOUS sommes en guerre nous a t-il déclaré ! ... MAIS... il n'a pas  précisé  "QUI" était le NOUS .

 

Comment envisagez-vous les prochains mois ?

En refusant de rentrer dans LEUR guerre c'est LEUR JEU qui s'effondre !

 

Qu'aimeriez-vous lire ?

IL y a 100 ans (un peu plus même !) ILS ont choisis la GUERRE comme mode de pression(s) sur les états de la planète pour enrichir leur pouvoir et accessoirement leurs fortunes. Ils étaient Anglais, et le sont toujours, et le meilleur endroit pour être invisible est parfois (souvent) d'être juste sur le devant de la scène !  Plus le mensonge est gros ( et répété souvent ) plus il paraît être la réalité certaine et acceptée par tous.  Nous en sommes là.
En utilisant le même processus avec la vérité, il est possible d'arriver au même résultat bien sûr !
Oserez-vous le faire ?
Voir (par exemple) les livres des Éditions Nouvelle Terre https://www.editionsnouvelleterre.com/

 

Comment la lettre Directe Santé peut-elle vous aider à gagner en sérénité ?

Quand on à un aperçu de la vérité cachée, la peur devient alors juste un ange gardien, ce qui est normalement son rôle, et la connaissance est alors notre bâton de marche... et de liberté.  

 

***********************

 Rappel :  

Nous sommes en guerre a dit le président ! Sans préciser qui est le "nous"....

Ceux à qui ça va rapporter le plus ?

*****

Il n’y a pas une politique de santé, il y a une industrie de la maladie ».

Voir les commentaires

La culpabilité et la séparation ne sont que deux sentiments ?

9 Août 2020, 16:12pm

Publié par Bertie LAVIE

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤ Jean Graciet

La culpabilité et la séparation sont deux sentiments qui se nourrissent d’eux-mêmes, l’un créant l’autre en le renforçant.

La culpabilité crée la peur et la peur conduit à l’attaque que sont la colère, les jugements, l’envie de se venger, la haine ou même l’attaque physique.

Ces sentiments créent inévitablement la séparation en l’amplifiant, et la séparation crée la culpabilité

 

Tant que nous laissons les rênes de notre existence à l’ego, ce cycle infernal n’a aucune raison de s’arrêter.

 

         Seul le pardon pourra le faire.

 

La peur de la maladie est bien souvent pire que la maladie elle-même.

La maladie est un autre nom pour parler de la peur.

La guérison est un autre nom pour parler du pardon et de l’amour.

MAIS .... Pardonner est un choix (à faire).

extrait de néosanté N°101 p24&25

 

L’amour est naturellement en nous depuis toujours, c’est notre héritage naturel.

La  peur, est notre propre création, une fabrication de notre mental, qui nous a aussi été inculquée (insidieusement ou par la force) par notre entourage, leurs expériences mais aussi leurs croyances, et alimentée par nos mémoires et nos pensées. 

     C’est le pardon qui permettra ce changement de perception sur les autres et sur nous-même.

Cela passe par une acceptation de nos peurs.

Puis il faudra traverser celles-ci, les vivre pour ensuite les transmuter en amour (de soi,  puis de l'autre). Sans que cela n'entraîne d'émotion autre que la gratitude engendrée par l'Amour, le vrai, l'universel celui de l'Univers (et non pas celui de l'Homme, factuel et falsifié, voire satanique, soutenu par les éons qui s'en nourrissent à chaque instant aux limites de notre système solaire).

Pour effectuer ce chemin, je vous suggère de prendre contact avec un thérapeute spécialisé en EFT qui en 2 ou 3 séances de "tapping" vous permettra de faire facilement ce chemin.  https://www.annuaire-therapeutes.com/ 

Bertie

****************

Concernant la peur vous pouvez lire son "fonctionnement et cheminement" dans le cerveau  ICI 

https://nospensees.fr/connaissez-vous-les-effets-de-la-peur-sur-le-cerveau/

 

*********************

Les jours où nous nous laissons entraîner dans des sentiments de basse fréquence de colère, de frustration, de peur, de confusion et de stress , ces jours-là, la ligne du temps que nous percevons est celle de la peur et du pouvoir sur les autres. Les jours où nous restons dans notre état naturel de haute fréquence de joie, de satisfaction, d'amour, d'émerveillement et d'inspiration, sont les jours où nous co-créons et où nous pouvons voir notre vraie réalité, la réalité de la lumière.

Inelia Benz

 

Voir les commentaires

Dr Éric ANCELET: Pour en finir avec nos peurs. (Après: Pour en finir avec Pasteur)

25 Juin 2020, 10:02am

Publié par Bertie LAVIE

Quelques extraits ( pour ceux qui n'ont pas la patience de lire 60 pages !) de ce livre (gratuit) .

p7 D’EFFONDREMENT EN RÉSILIENCE, VERS UN NOUVEAU PARADIGME ?

Car le vrai défi n’est pas de vaincre un virus ! Il n’existe en réalité que deux manières d’envisager l’avenir : reproduire les mêmes erreurs, ou changer radicalement nos façons d’être au monde. Soit la reprise de notre trajectoire morbide, l’aggravation des inégalités, la poursuite obsessionnelle d’une « croissance » indéfinie dans un monde fini (et effondré), le consentement à l’émergence de régimes politiques (de plus en plus) corrompus, autoritaires et répressifs, dans l’ombre d’un gouvernement mondial invisible et tout-puissant (Valérie Bugault). Soit un changement radical de paradigme, d’autres choix amplement exposés par les divers « alternatifs », lanceurs d’alerte de toutes disciplines, permaculteurs, écologistes, philosophes, collapsonautes... dont les voix résonnent et raisonnent fort et juste sur les réseaux sociaux, ou plus discrètement dans les pages des revues et livres connectés de longue date à l’urgence (r)évolutionnaire. C’est ici que le choc se transforme en une extraordinaire opportunité de mutation sociétale, si nous consentons à changer de regard, affiner nos perceptions, réviser nos interprétations, tout particulièrement dans nos relations aux autres vivants avec lesquels nous partageons ce monde, et plus précisément encore nos relations conflictuelles au monde microbien.

Changer de regard sur les virus, sur ce virus. Étonnamment, notre plus grande chance, notre plus grand défi est là. Si nous parvenons à décoloniser notre imaginaire de toutes les fausses vérités qui fondent le mythe moderne du progrès, et dans le contexte qui est actuellement le nôtre : en finir définitivement avec les dogmes erronés de Louis Pasteur.

 

.../...

p19 D’EFFONDREMENT EN RÉSILIENCE, VERS UN NOUVEAU PARADIGME ?

Car au final, de quoi exactement avons-nous si peur ? Et qui est ce « nous » qui a peur? La peur naît de l’ignorance, d’un sentiment d’insécurité et de vulnérabilité, d’une menace réelle ou imaginaire, éventuellement créée de toutes pièces par ceux qui prétendent détenir le pouvoir. Quant à ce nous, il s’agit essentiellement aujourd’hui des occidentaux aisés, qui ont un rapport compliqué, très conflictuel, avec le manque, la maladie, la vieillesse et la mort. Donc un rapport particulier avec la sécurité, ce qui sécurise et « délivre du mal ». Nous souffrons d’insécurité chronique depuis des milliers de siècles. Précision : quand j’évoque un rapport conflictuel avec la maladie et la mort, je veux parler principalement de nos maladies et de notre mort, et de celles de nos proches. Les proches ce sont bien

sûr des êtres chers, mais aussi des étrangers dont la proximité spatiale pourrait être source de contamination. Ce rapport conflictuel à la mort proche nous rend vulnérables à la manipulation médiatique, à la publicité, à la propagande, et consentants à l’obéissance aveugle aux diktats sociétaux, à l’auto-domestication, à la soumission servile qui est l’apprentissage progressif et insidieux de la tyrannie. Les nantis ont peur du néant qui anéantit.

 

.../...p29 Sans esclavage, pas d’État (Scott).

Aujourd’hui, ce n’est plus un tiers d’êtres asservis qu’abritent nos mégalopoles, ou qui tentent de survivre dans de lointains « ailleurs » en produisant nos biens de consommation, ou qui tentent de résister au pillage de leur sol. C’est beaucoup beaucoup plus. Environ 10 % de l’humanité détient environ 90 % des ressources, extraitent et transformées par une myriade d’esclaves qui n’en profiteront jamais.

 

.../... p36   Étymologiquement, épidémie désigne « quelque chose qui circule (une information) parmi le peuple, les gens », et si de très nombreuses personnes sont atteintes dans de très nombreux pays, on parlera de pandémie.

.../... Le mot épidémie, ainsi que celui de contagion, peut convenir aussi pour une émotion comme la peur, suite à la diffusion mondiale par les réseaux d’une rumeur plus ou moins fondée, voire d’un pur mensonge destiné à manipuler les foules. Ce type d’épidémie médiatique est extrêmement contagieuse, et infiniment plus nocive qu’une épidémie virale. Ainsi nous assisterions aujourd’hui à une pandémie virale, accompagnée d’une pandémie de peur beaucoup plus préoccupante par aggravation de l’immunodépression mondialisée, avec le risque de favoriser l’émergence de « régimes autoritaires imposant des restrictions draconiennes à une population affolée et apathiques».

./...

de la page 40 à 44 il développe finement sur le sujet du microbe et des virus .Téléchargez les en cliquant ICI

.../.. p45  Les conflits individuels génèrent les maladies individuelles, les conflits collectifs génèrent les maladies collectives, voire la maladie de toute une civilisation non respectueuse du vivant. Le virus circulant n’est dès lors que le mot de la fin, et la fin des maux. Ainsi que le début d’autre chose, car celui qui traverse la maladie a l’opportunité de franchir un cap évolutif, comme c’est le cas lors des maladies dites « infantiles ». Mais toutes les maladies ne sont-elles pas dues à notre infantilisme ?

.../... le « progrès » humain a toujours été conçu comme et dirigé vers l’enrichissement d’une élite grâce à la soumission du plus grand nombre,...

 

.../... p48 L’obligation vaccinale est une forme de génocide, par sidération de nos systèmes régulateurs.

.../... Ne penser la prévention qu’en terme de vaccination est une erreur grossière, mais c’est une erreur lucrative et qui évite de se poser les vraies questions.

.../...p50 Vacciner génère, quel que soit l’âge, des maladies chroniques du « système d’adaptation primal » (Michel Odent), système régulateur neuro-endocrino-immunitaire. Ces maladies dégénératives sont inéluctables sur de très nombreux sujets vaccinés, alors que les maladies contre lesquelles on vaccine ont très peu de chance de se présenter sous une forme invalidante ou mortelle. Les remèdes simples, non toxiques et efficaces, qui permettent d’accompagner ces maladies sont négligés, voire interdits.

.../... p52 le sociologue Michel Maffesoli quand il affirme « c’est la violence des bons sentiments, donnant une protection en échange de la soumission ». Plus exactement c’est la promesse d’une protection, car celle-ci est illusoire ! Il s’agit avant tout de soumettre, et d’enrichir toujours plus les multinationales et les banques mondiales. C’est la « stratégie du choc » (Naomi Klein) : durant les crises, les milliardaires s’enrichissent. D’une pierre deux coups.

.../...

C’est maintenant que tout commence.

Et c’est à nous de le faire.

Voir les commentaires

À combien sommes-nous ce mois-ci ?

27 Mars 2020, 17:16pm

Publié par Bertie LAVIE

Les pneumopathies représentaient 37.427 morts annuelles en 2013, soit une moyenne de 3.118 morts/mois

 

 Les chiffres étaient sensiblement identiques l'an passé !

1700 environ depuis 3 mois ?

Voir les commentaires

Croyons-nous que l’amour vient de l’extérieur ? suivi d'un rappel de ce qu'est la maladie !

23 Mars 2020, 11:36am

Publié par Bertie LAVIE

extrait de : https://perledesens.com/virus/
 

.../...

À travers la peur des virus, la vie m’invite à évoluer dans ma relation à l’extérieur en prenant la responsabilité de ma vie.

Cette peur des virus nous parle de conscience, de cesser de survivre et de laisser la vie couler en nous plutôt que de la croire à l’extérieur de nous. La vie, la nature, les êtres vivants, la planète, les humains, chacun de nous : tout n’est qu’une unité vivante.

Tant que nous donnons une valeur positive ou négative à l’extérieur, nous entretenons la survie animale en assurant coûte que coûte :

  • notre descendance en cherchant la reconnaissance à l’extérieur de nous,
  • notre alimentation en accumulant des objets extérieurs à nous par sécurité, en entretenant l’illusion du manque, l’obligation de résultat,
  • notre territoire en restant attachés à ce que nous avons fait, construit, à nos savoirs, nos certitudes, notre éducation.

Et au lieu de répondre de cette vie en nous, de cette nature vivante qui est la notre, nous voulons donner un sens et une direction précise à notre vie. Et du coup, c’est l’insensé qui prend la place du sens, ce sens qui ne dépend pas de nous mais qui se révèle au fur et à mesure, comme un cadeau.

.../...

 

Y a t’il un changement d’environnement affectif quand nous déclenchons des maladies virales ? Restons-nous accroché à une histoire passée, à un fonctionnement conventionnel d’entrer en relation ? Croyons-nous que l’amour vient de l’extérieur ?

*******************

 

      Je ne suis pas d'accord avec son approche de la maladie qui viendrait de l'extérieur ... NON, la maladie est la phase où notre organisme, géré par le cerveau reptilien (ou archaïque) organise les réparations et reconstructions cellulaires nécessaires APRÈS (souvent 6 mois) LA FIN (qui peut-être non définitive !) d'un événement (ou d'une suite d'évènements) stressant qui a pu durer et que nous avons vécu dans un certain isolement et sans avoir pu le partager.

 

     Pour faire ces travaux, les "cellules" selon les tissus concernés, développent sur place des outils spécifiques : bacilles tuberculeux, micro-champignons, bactéries, microbes (ceux qui finissent par "coques") et les virus. Certains s'aggloméreront sous forme de tumeurs (masses) si les conditions sont mauvaises, et les autres créeront des ulcères  pour les même raisons.

 

     En cas de peur intense associée, les reins peuvent se trouver surchargés et ne pas pouvoir évacuer les liquides des œdèmes locaux associés à tout chantier de réparation.

     D'où l'importance de ne pas faire baisser une fièvre avec transpiration, et même la favoriser au mieux si un problème de peur sur son territoire est concerné avec atteinte des bronches et des alvéoles pulmonaires !

     La pneumonie, c'est cela ! ( Et il est plus facile de remonter les "crasses" accumulées au fond des poumons en étant allongé, que debout!).

     Œdème de la sphère pulmonaire associée à un scorbut et une surcharge des reins (guérison de peurs) eux aussi en œdème et le "malade" se trouve noyé dans sa propre tentative de réparation, par manque de matériaux nécessaires et de non-respect des conditions minimum pour que le "chantier" se déroule au mieux (repos intensif au chaud, eau de très bonne qualité en quantité, suppression des produits laitiers et autres inflammatoires alimentaires potentiels, apport de vitamine C en quantité (3000 à 20000mg/j) !).

**

Mais ATTENTION : Il peut y avoir des stress extérieurs, que nous ne voyons pas, qui viennent compliquer les processus biologiques ! Je penses aux ondes électroniques qui nous sont imposées de l'extérieur !

Donc pas de téléphone, ni de tablettes, ni de WIFI, ( Si vous l’avez, ne le branchez que lorsque vous l’utilisez.) dans le lit des "malades" !

Quand aux ondes 5G à venir ( déjà présentent à haute dose à Wuhan)  nul ne sait comment des cellules fragilisées vont réagir !

*************

Bertie

*************

Voir les commentaires

Au secours !!!!!

29 Novembre 2019, 14:35pm

Publié par Bertie LAVIE

*************************

 

Pour les animaux, la peur leur permet de survivre


mais pour l'Homme ça l'empêche de Vivre.
 

Voir les commentaires

Se battre contre la maladie ? Guérir envers (?) et contre (!) QUI ? QUOI ? COMMENT ?

19 Juillet 2019, 11:37am

Publié par Bertie

      La médecine se BAT CONTRE la maladie et bien souvent contre le malade, et avec l’aide de son entourage !


Et elle arrive à un résultat certain : la MORT du patient après plus ou moins de souffrances à "essayer" de le guérir de force !


     Le corps humain n’est pas QUE de la bidoche, ou que un cerveau ! Il y a plusieurs niveaux (3) intriqués ET inséparables que la médecine, même celle dite naturelle ne veut pas reconnaître le plus souvent.
Alors oui, la pensée et reconnaître l’origine ne suffit pas, il faut guérir l’origine et AUSSI permettre à la « bidoche » de guérir et lui apporter TOUS les nécessaires, et changer dans tous les étages du cerveau les circuits encore en alerte (2) !… 3 étapes qui ne sont pas souvent respectées… hélas.
Ce sont les clefs qui parfois se mettent en place toutes seules.

Heureusement !

 

extrait  de : https://www.sante-corps-esprit.com/maladies-faut-dire-merci/

**************

 

La maladie n’est pas seulement (!) un

« adversaire à abattre ».

C’est aussi (et surtout !) un messager à écouter.

 

Puis, il faut "entendre" le message, une étape qu'on ignore bien souvent !

****************

(3) La vie sur Terre est établie sur 3 plans, séparés certes, mais indissociables, comme un triangle si vous voulez, le plan géré par le cerveau dit »archaïque » est indispensable (sinon vous ne seriez pas en train de lire ce texte!). Un autre concerne tout ce qui est relié au PSYCHIQUE ou physique volontaire (alimentation, exercices, choix de lectures, de jeux, d’activités, de réceptions, de fréquentations, de travail, de drogues, de médecines, etc. Un troisième concerne la partie plus subtile de l’Être, que certain appelle spirituelle, émotionnelle, supérieure, ego, métaphysique… Peu importe, elle est tout aussi indispensable à la réalité et à la solidité de ce triangle (à 3 côtés donc) qui est la vie… de base.

(2) Notamment dans le cerveau archaïque, (pas le droite ni le gauche !). C’est celui qui gère tout ce qui fonctionne en automatique, respirer, digérer, la diffusion sanguine, réglages hormonaux, gérer l’attention quand vous marchez dans la rue ou ailleurs, (sauter en arrière pour éviter le vélo que vous n’avez pas « vu » arriver), enregistrer vos réponses habituelles aux stress divers de votre vie ...et continuer à y répondre pour vous maintenir en vie … par tous les moyens possibles et avec l’Amour dont il dispose. Ses moyens de réponses sont bien expliquées là : http://philosovie.com/circuit-de-la-peur/

*****************************

 

Quand Xavier BAZIN se dit dérouté par :

       .../... Les thérapeutes convaincus que toutes les maladies ont un « sens » caché.

« Dis-moi où tu as mal : je te dirai pourquoi » [1], claironne par exemple Michel Odoul.

Selon lui, si vous avez mal à la gorge, c’est que vous avez du mal à exprimer un problème psychologique :

 

« Les maux de la gorge sont ceux de l’expression “qu’est-ce que j’ai en travers de la gorge” ou de l’acceptation “qu’est-ce que je n’arrive pas à avaler”. Extinction de voix, angine, avaler de travers, aérophagie sont les signes de notre difficulté à exprimer ce que nous pensons ou ressentons, souvent par peur des conséquences de cette expression »


De même, si vous avez mal au genou, c’est que vous auriez du mal à « plier », à accepter un vécu particulier. Si vous vous faites une entorse à la cheville, c’est parce que vous manqueriez de « souplesse » et de « stabilité » dans vos relations avec les autres.

Ce genre de « théorie » peut aller loin, très loin.

Certains médecins sont allés jusqu’à théoriser que tous les cancers sont causés par un stress psychologique violent ou un conflit intérieur non résolu. (Note de Bertie : vécu dans l'isolement et qui n'a pu être verbalisé)

Leur théorie est étonnamment précise : le cancer du sein serait lié à un stress puissant dans la relation mère-enfant. Le cancer du pancréas serait causé par une colère vis-à-vis des membres de la famille, celui des os à un manque d’estime de soi, etc.

Vous comprenez pourquoi c’est un sujet plus que délicat : inflammable.

Prise au pied de la lettre, ce type de théorie peut vous pousser à abandonner tous les traitements médicaux (conventionnels ET naturels) pour ne prendre soin que de votre mental – ce qui serait une catastrophe.

 

Attention danger

Voilà pourquoi, avant d’aller plus loin, je me dois donc de vous donner un avertissement clair.

Même si la cause principale de nos maladies venait effectivement de notre vie intérieure, cela ne signifierait absolument pas qu’on puisse les guérir uniquement par le pouvoir de l’esprit.

Pour une raison simple : les dégâts biologiques sont parfois trop avancés pour pouvoir être guéris sans intervention médicale.

Le grand médecin et philosophe Thierry Janssen en donne un exemple très parlant, dans son livre remarquable La maladie a-t-elle un sens ? :

 

« Je me souviens de Nadia, une infirmière qui m’appela un jour au téléphone pour me demander mon avis à propos d’un problème de calcul urinaire qui obstruait son uretère gauche.
 
J’ai compris l’origine (psychologique) de mon mal, me dit-elle avec enthousiasme. Je vais donc attendre que cette pierre se dissolve. Vous êtes d’accord avec moi, n’est-ce pas docteur ?
 
Je lui répondis que l’obstruction de son uretère mettait son rein en danger. L’obstacle était mécanique ; il me paraissait donc logique d’utiliser des moyens mécaniques pour en venir à bout.
 
Elle se fâcha : Vous ne comprenez rien au mystère de la vie, cher Monsieur. La médecine que vous me proposez est grossière, obsolète, dépassée.
 
Deux semaines plus tard, j’appris que Nadia avait développé une infection urinaire. Son rein avait fini par s’infecter. La patiente avait dû être hospitalisée ».
 
*************
Note de BERTIE :
Vous qui me suivez depuis longtemps sur ce Blog avez compris qu'elle avait "simplement" oublié la vitamine C à dose conséquente et elle se trouvait en état d'ascorbémie avancée, autrement dit un scorbut !
Elle avait "oublié"  de donner à son corps les matériaux et outils nécessaires à la réparation, y compris mécaniques extérieurs ! ... et de respecter les règles du processus d'accompagnement de toute guérison.
 
et      http://vitcnat.com/vitamine-c-decouverte/      Explorez info1 et info2... 
 
**************
 
       Et puis pourquoi vouloir toujours que le corps rentre en guerre pour TUER ses propres cellules qu'il vient de créer ? Les cellules que le monde médical pasteurien appellent cancéreuses sont peut-être crées là (et pas ailleurs !) pour un temps donné mais, la  malbouffe et le sur-stress et les médicaments empêchent le démontage normal et prévu, de celles-ci ! Sans parler des allergies, ou des intolérances pas reconnues en cours, Gluten et produits laitiers par exemple !

Et c'est la crise et tous ses dérapages ... et à la fin (la plupart du temps) la FIN.
 
Mon ami Gaëtan est mort en trois semaines à la maison de convalescence APRÈS guérison de son cancer (du foie), quand la diététicienne lui a refait des menus... conformes à la norme pour reprendre du poids ! Sur sa fiche il avait perdu 20Kg, mais je l'ai toujours connu avec 15kg de trop !
*****************
 

-Accompagner son corps ?

-Être accompagné par un corps physique?

      Quelque soit votre manière de sentir la chose,

lui faire la guerre ou l'accompagner

ne dépends (presque) que de vous !

 

******************

extrait de néosanté N°70 p29

Faire peser ses propres peurs et ses propres doutes sur la personne malade ou essayer de la dévier du chemin qu’elle a choisi ne ferait qu’alourdir sa situation et n’aide personne.

Rien n’est plus nocif que ces gens qui enlèvent l’énergie des malades en leur imposant leurs propres opinions.

Et rien n’est plus bienfaisant que la confiance, le soutien et l’amour de ceux qui savent écouter et qui donnent leurs conseils seulement quand on leur demande.

 

 

 

 

Voir les commentaires

C'est le printemps !

29 Mars 2019, 11:29am

Publié par Bertie

C'est le printemps !

 

 

 

N'oublions pas :

 

Les pépins

 

sont des semences

 

Que ce soit dans le raisin, le pamplemousse, une pomme ou dans la vie smiley

************

Voir les commentaires

Opposition ? Reconnaître ? Puis : Passer de la survie à la vie.

6 Mars 2019, 18:16pm

Publié par Bertie

**************

Tout ce à quoi tu t'opposes se renforce !

Tout ce à quoi vous tenez vous tiens !

Tout ce qui nous touche est porteur d'une information !

... que nous nous empressons d'occulter ou de regarder sur le mode négatif !

SAUF SI !

Ce ne sont pas les zones d'ombres qui nous terrifient,

... ce sont nos zones de lumière !

 

Nous sommes seul à faire l'expérience de ce qui se passe en nous, en ce moment précis et notre cerveau archaïque va l'interpréter en terme de survie de mon espèce.

C'est épuisant,

SAUF SI...  je laisse la VIE œuvrer en moi, en Paix dans l'instant...

C'est notre responsabilité de cesser de vouloir survivre.

La survie c'est mettre la VIE en dehors de soi ...

Lorsque nous regardons, constatons, accompagnons, nous entrons dans la vie de l'instant.

Reconnaitre notre mécanisme de survie,

va nous permettre de trouver la VIE.

 

 

J.P.BREBION  Passer de la survie à la vie

****************

 

Voir les commentaires

Mais si, vous pouvez manger salé ! Quelqu'un vous ment (par manque de mise à jour de son "savoir".

23 Juillet 2017, 13:44pm

Publié par Bertie

Sel & hypertension.
 
Une équipe de l’Université de Boston a suivi pendant 16 ans 2.632 personnes qui avaient toutes une pression artérielle normale au début de la recherche.
Et elle n’a trouvé aucun lien entre leur tension sanguine et leur consommation de sel !
Plus fort : les chercheurs américains ont observé que les participants consommant moins de 2,5 g de sodium par jour présentaient une pression artérielle plus élevée que ceux qui en consommaient davantage.
Cette étude remet donc en cause les bénéfices à long terme du régime pauvre en sel.
 
néosanté N°69 juillet 2017

Voir les commentaires

Un grand "n'importe quoi"

3 Décembre 2015, 13:50pm

Publié par n' ED

Il y a des jours ou rien ne va ! Ou rien ne semble aller .

Les chats sont malades, les clefs sont restées dans la voiture, j'ai mal à la gorge, la Nounou est en arrêt pour 8 jours ....

Si ton aujourd'hui ressemble à un grand "n'importe quoi" fais en immédiatement ton ami, plutôt qu'un ennemi !

Assieds-toi 5 minutes autour d'une tasse de café ou d'un verre de ta boisson préférée et répertorie rapidement les forces de cet ami

- Qui le pousse?

- Quel message doit-il délivrer ?

- Combien de temps a-t-il ?

- Comment pouvez -vous liguer vos forces ?

...

Et finalement qu'est ce qui TE FAIS PEUR À TOI ?

**********************

Voir les commentaires

Inaccessibles ?

4 Mai 2015, 14:13pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

mmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmmm

mmmmmmmmmmmmm

mmmmmmm

 

 

Ce n'est pas

parce que les choses

nous semblent inaccessibles,

que nous n'osons pas ;

c'est

parce que nous n'osons pas,

qu'elles nous semblent

inaccessibles.

Sénèque.

 

 

Qu'allons nous oser faire à partir de demain ?

Ou de ce soir ?

Ou de maintenant ?

Ou de jamais ?

...

 

Pas facile hein !

**********************************

 

Je vous suggère un truc impossible :

imprimer cette page et l'afficher là devant vous !

Voir les commentaires

Lutter pour sa vie ? non !

17 Mars 2015, 13:27pm

Publié par n' ED

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

************************************************

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

************************************************

 ;o)  ;o)  ;o)  ;o)  ;o) ;o)  ;o)  ;o) ;o)

 

Ta vie n'a jamais été destinée

à être une lutte

et ne doit par en devenir une,

 

ni maintenant,

ni jamais.

Conversations avec Dieu T3 p191

.

 

 

 

Voir les commentaires

TRAHISON !

23 Décembre 2013, 16:57pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

TRAHISON ?

*****************

 

C'est une blessure (GRAVE ?) qui nous est faite

quand un être proche

nous supprime de la relation

que nous avions l'un avec l'autre.

***

 

Dans la réalité (sic !) de notre cerveau biologique

et des conceptions qu'il nous a créées,

pour percevoir cette relation

et en "faire" quelque chose de "palpable"...

tout est virtuel, un simple concept !

***

 

- Je vous entends déjà réagir

" quoi ! un simple concept"

la relation avec ma meilleure amie,

avec l'homme, la femme,

qui "partage ma vie",

avec ce fils de mon frère que je considère comme mon propre fils,

avec les enfants que je garde et "élève" depuis 6 ans déjà,

etc...

***

Notez que je ne parle pas de nos enfants ni de nos "père et mère" qui, eux ont un lien biologique et une représentation différente dans nos circonvolutions cérébrales !

***

OUI, ce n'est qu'un concept crée par notre cerveau, la seule réalité est quand il y a un contact physique entre les corps, sinon le cerveau crée une relation ! ! !

Lors des éloignements et des séparations le "concept de peur" prends le relais et perturbe plus ou moins le fonctionnement de la Vie.

 

****

C'est quand elle est reconnue, et dite, que la peur s’apaise ... et donc que la vie ( re ) commence ?


Il faut beaucoup d'amour pour accueillir l'autre avec sa ( ses ) peur et lui ouvrir les bras afin qu'il s'y pose pour "enfin" vivre ! ! !

 

Car l'Amour n'est pas un concept ....

 

Ned 23 12 2013

 

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Le soja ? mensonges et vérités ...

1 Octobre 2013, 09:20am

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

Le soja ? mensonges et vérités ...

enfin des réponses sensées et documentées...

**************************************

 

Je vous invite à balayer des croyances et des savoirs erronés qui sont entretenus par des lobbies puissants ( laitiers, pharmaceutiques, agro-alimentaires...) et même naturo-pathétiques !

 

Il y a heureusement, en France une agriculture du soja Biologique respectueuse de l'environnement et de l'homme et de notre santé. C'est de celle-ci dont vous devez vous occuper pas du soja chinois ou nord coréen ni du Tamari de Nagasaki, etc !

 

Mais en attendant allez revoir vos croyances , (à l'entrée de l'automne c'est le bon moment), en cliquant sur le lien ci-dessous .

http://naturo-passion.com/soja-verites-et-mensonges/

 

Bon appétit !

Au plaisir de vous lire.

Ned

Voir les commentaires

Toute violence est liée à une souffrance. (V.J.)

23 Septembre 2013, 14:49pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

 

Face à la barbarie .../...nous ne sommes rien.

C'est donc à travers nous que ça se passe.

V.J.

Lien vers l'article de VIEUX JADE et sa liste   :

"dont je propose .../... d'associer le plus spontanément possible deux au moins, à l'état de l'instant.

 

  1   PEUR

  2   FAIM

  3   COLÈRE

  4   VIOLENCE

  5   PAIX

  6   FEU

  7   FAMILLE

  8   AMOUR

  9   FROID

10   HOMME

11   PORTE

12   VIE

13   MORT

 

*****************

Bons partages

Voir les commentaires

Nous sommes TRÈS influençables

4 Août 2013, 16:01pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

Même si on y croit, ... on y croit pas ! ! ! !

Vous avez 12 minutes .... ?

Pour faire comme les autres ? ou pas ?

http://youtu.be/x-KVQVUpfc4

Voir les commentaires

... Le pouvoir de l'esprit : un placebo simulant une chimiothérapie provoque...

12 Juillet 2013, 16:35pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

Dans la série BIZARRE et autres joyeusetés de l'humain !

********************

Le pouvoir de l'esprit :

un placebo simulant une chimiothérapie provoque une chute de cheveux pour 30% des sujets

Voir les commentaires

Improbable, mais, qui va mourir en premier ?

5 Juillet 2013, 16:08pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

*******************************************************

*******************************************************

*******************************************************

*******************************************************

Attention DANGER.

La lecture de ce document peut entraîner des réactions désagréables mais aussi des partages plein d'amour et de Paix.

 

*******************

Dans le décès d'un proche,

(ce n'est pas une éventualité, c'est un évènement qui arrive un jour ou l'autre.( 1 risque sur 150 000 que ça m'arrive demain !)

 qu'est-ce qui nous fait le plus peur ?

 

La culpabilité,

      la séparation,

           l'abandon,

                l'injustice,

                     le rejet ?

 

ou simplement en parler ?

 

Personne n'a envie de se poser cette "éventualité certaine", repoussant à plus tard de répondre en conscience à ce qui en fin de compte est le plus important.

Quels parents , quels couple (surtout si on est jeune, s'est posé en conscience la "douleur" du décès (oui, oui, la mort ) d'un enfant ou du conjoint et même d'un "ex" ?

N.B. - Le décès des ascendants est un évènement que "normalement" nous supportons mieux !

Partager sur le sujet de la mort est semble -t-il difficile voire impossible ! Car improbable ?

Combien se retrouvent confrontés aux choix, don d'organes (je suis contre), de sépulture, de cérémonies, etc ... sans avoir aucune idée de ce qu'aurait souhaité "le décédé" !

En discutant avec ma femme il y a quelques jours je me suis rendu compte avec surprise que ce que je croyais qu'était ses souhaits, n'étaient pas bons !

 

En reprenant le document de Jean-Jacques CRÈVECŒUR sur les

10 habitudes qui empoisonnent notre vie relationnelle

vous pourriez y trouver une aide précieuse :

Improbable, mais, qui va mourir en premier ?

Profitons donc de ces interrogations pour mettre à jours nos croyances, sur  le décès de nos proches.

Mettez donc un papier avec vos souhaits dans votre porte-feuilles, ça simplifiera beaucoup la"vie" des vos proches en cas d'accident !

****************

Découvrons vite la pépite d'or cachée au cœur de notre "fumier relationnel".

 

**************

Il faut prévenir les Hommes qu'ils vont mourir...

la science est devenue criminelle.

 Albert EINSTEIN

Voir les commentaires

Mélanomes ou carcinomes ?

29 Mai 2013, 19:15pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

Il serait DANGEREUX d'envoyer les enfants en récréation les jours de soleil ! ! ! ! !  ( d'après une ligue "contre" le cancer en Belgique )

*********************

Extrait de néosanté N° 13 dossier soleil ...

« Les études, notamment
épidémiologiques, montrent que les expositions solaires intermittentes et violentes, qui provoquent des coups de soleil, particulièrement pendant  l’enfance et sur des sujets à peau claire, aggravent

considérablement le risque de mélanome.
Les UVB comme les UVA, notamment chez les individus profitant de leur
bronzage ou de leur crème protectrice pour prolonger la durée des

expositions solaires, sont accusés d’être cancérigènes », nous explique le site soleil.info.
Mensonges et propagande
Mais la réalité s’avère bien plus complexe. Le docteur Brigitte Houssin a       publié en 2010 un livre sur les bienfaits du soleil : « Soleil, mensonge et propagande » (Editions thierry Souccar).

Sans nier l’éventuel impact des UV dans l’apparition d’un mélanome, elle se montre plus nuancée.

« Le mélanome atteint surtout les personnes à la peau très claire, aux yeux bleus, aux cheveux roux ou blonds, ou ayant des tâches de rousseur

apparues à l’adolescence.
Son risque augmente avec le nombre de coups de soleil. Le rôle de

l’exposition solaire régulière mais sans occasionner de brûlure est plus ambigu. En effet, plus on se rapproche de l’équateur, plus le taux de mortalité par mélanome diminue. Mais cela uniquement pour ceux dont c’est le pays d’origine (…) « On a retrouvé d’autres facteurs de risque pour le mélanome :

la faible consommation de fruits et légumes et l’excès de graisse dans l’alimentation. Les antioxydants, présents principalement dans les fruits et légumes semblent prévenir les lésions des cellules de la peau dues aux UVA. Pour les pays du Nord, le manque de vitamine D et le manque d’exposition solaire régulière au soleil ont aussi été associés au mélanome ».

Autrement dit, l’abus d’exposition solaire, n’est pas
une explication qui suffit, seule, à expliquer les cancers de la peau.

Il existe des facteurs aussi déterminant que la qualité de l’alimentation,

la prise de médicaments, le type de peau, l’âge, le degré d’exposition à la pollution environnementale. Autant d’éléments qui fabriquent un « terrain » propre à chacun.

...

NOTES
1. Selon les courbes de l’INVS, la mortalité par cancer de la peau a diminué de 1950
à 1990, mais elle remonte depuis. Pour l’instant, on meurt moins par cancer de la
peau qu’il y a cinquante ans.

Voir les commentaires

Chaque pensée, parole ou action humaine est fondée sur...

6 Mai 2013, 13:23pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

Chaque pensée, parole ou action humaine

est fondée sur l'amour ou sur  la peur.

Tu n'as aucun choix à cet égard ,

car il n'y a pas d'autres choix.

Mais tu es libre de choisir entre les deux .

Neale Donald Walsch  "Conversations avec Dieu" T1

***************************

 

Être mal – heureux?

Il suffit de se laisser mener par notre environnement, ceux que nous côtoyons, nos proches et collègues, nos parents et grands parents, nos professeurs, nos médecins, notre kiné, notre ostéo, notre nutritioniste, notre diètétitienne, … et de vouloir FAIRE comme ils disent (d'ailleurs il y en a que vous payez pour cela !)... c'est le plus facile ...

 

Être bien – heureux ?

Il suffit de choisir (le plus souvent possible !) entre une action, réaction, parole, pensée, fondée sur l'amour plutôt que sur ta peur ( surtout si elle n'est pas ou plus consciente !).

Nous sommes LIBRE de choisir entre les deux... et... cela toujours. Et ... c'est juste un peu compliqué !

 

   Utiliser dans ce cas le D. P. J.

 

**************************

Il n'y a qu'une et une seule forme d'AMOUR .

Mais il y a plusieurs sortes de PEURS

 

Ce n'est pas la facilité qui nous fait du mal, c'est la (les) peur(s) qu'elle induit peut-être, et la difficulté, nous avons appris (de force parfois : du genre « il faut souffrir pour être beau (ou belle) » :), que le monde fonctionne ainsi !

Héritage des Jésuites et des religions pour nous "tenir"   (Cliquez ici)

A chacun, chacune de choisir !

 

 

 

 

 

 

 

Et toi qu'as-tu choisis ?

 

 

******************************

"Notre peur la plus profonde n'est pas d'être inapte. Notre peur la plus profonde est d'avoir un pouvoir extrêmement puissant. C'est notre propre lumière et non notre noirceur qui nous effraie le plus. Nous déprécier ne servira jamais le monde et ce n'est pas une attitude éclairée de se faire plus petit qu'on est en espérant rassurer les gens qui nous entourent.
Nous sommes tous conçus pour briller comme des enfants.
Et si nous laissons notre lumière briller nous donnons inconsciemment aux autres la permission que leur lumière brille.
Si nous sommes libérés de notre propre peur, notre présence suffit alors à libérer les autres."

 

Nelson MANDELA

Voir les commentaires

1 2 3 > >>