Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Juste une Bouillotte ? VIE et santé ?

Les vaccinés sont-ils en meilleure santé que les non-vaccinés ?

26 Mai 2019, 13:43pm

Publié par Bertie

 Extrait d'un article de néosanté N°89   Dr Michel De LORGERIL     www.neosante.eu

.../...

Les vaccinés sont-ils en meilleure santé que les non-vaccinés ?


On revient à la question précédente sur « vaccin et autisme ». il nous faudrait un groupe témoin identique au groupe vacciné et obtenu par tirage au sort. Le scientifique des pays développés ne peut pas produire de telles études pour des raisons éthiques ou de « perte de chance ». il doit donc se résigner à consulter les registres rétroactivement pour comparer les enfants vaccinés avec les non-vaccinés. Ce qui est devenu quasi impossible car tout le monde est vacciné. il en va tout autrement en Afrique.

Des programmes de vaccination financés par l’OMS, l’Unicef ou des fondations ont été mis en place depuis la seconde moitié du XXe siècle surtout. Des villages entiers sont bien vaccinés tandis que dans les mêmes zones, des villages très semblables aux autres, ne le sont pas. Cette opportunité de comparer l’état de santé des populations, notamment enfantines, a été mise à profit par des équipes commissionnées par l’OMS. Ainsi, une prestigieuse équipe danoise a publié 5 articles dirigés par un professeur pourtant très favorable aux vaccinations multiples en Afrique. Peter Aaby rapporte des résultats catastrophiques concernant l’effet de la vaccination DTP–Coqueluche. La mortalité infantile est deux à 10 fois supérieure (selon les études) chez les vaccinés par rapport aux non-vaccinés. C’est d’autant plus surprenant que le groupe de vaccinés avait un meilleur état nutritionnel !

Ces données indiquent clairement que ce vaccin est potentiellement toxique, du moins auprès de ce type de population. Comme mentionné par les auteurs, leurs résultats ne peuvent être attribués au hasard, car leurs travaux ont commencé en 1981 et plusieurs études successives ont été conduites. Le titre de la dernière étude 2018 « Evidence of increase in mortality after the introduction of Diphtheria-Tetanus-Pertussis Vaccine to children aged 6-35 months in Guinea-Bissau : a time for reflection » ( Preuve d'une augmentation de la mortalité après l'introduction du vaccin contre la diphtérie, le tétanos et la coqueluche chez les enfants âgés de 6 à 35 mois en Guinée-Bissau: un moment de réflexion)  laisse peu de doute.

Malgré la persistance des résultats négatifs, les programmes de vaccination
ne sont toujours pas interrompus à l’heure actuelle…

.../...

**********

Voir les commentaires

Pardonner ?

24 Mai 2019, 17:03pm

Publié par Bertie

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

 

Celui qui refuse un pardon

et garde ses rancunes

est semblable à celui qui,

ayant inspiré,

refuserait d'expirer !

 

smiley

 

Voir les commentaires

Vite ....... !

24 Mai 2019, 16:33pm

Publié par Bertie

******

Si la nature peut tout accomplir sans se presser,


vous aussi vous le pouvez.

 

Moi aussi ?

 

******

Voir les commentaires

Qu’est ce que la 5G ? En quoi est-elle différente de la 4G ?

23 Mai 2019, 12:05pm

Publié par Bertie

Extrait de Alternative Santé N°68

*************************

Qu’est ce que la 5G ? En quoi est-elle différente de la 4G ?

 

La 5G est la cinquième génération de technologie de la téléphonie mobile après la 4G. Elle a été développée pour permettre une meilleure connectivité des objets. « Ce qu’il est important de comprendre, c’est que la 5G ne vient pas remplacer les 2, 3 et 4G, mais arrive en plus, explique le Dr Marc Arazi, président de l’association Alerte Phonegate et signataire de l’appel de 2017. Cela signifie que ce nouveau réseau sans fil ne fera qu’augmenter considérablement l’exposition aux rayonnements de radiofréquence des humains, mais aussi des animaux et des plantes. » En effet, les fréquences utilisées par la 5G vont venir s’ajouter à celles déjà déployées par les autres générations de couverture mobile.

L’un des arguments mis en avant par les lanceurs d’alerte étant que la 5G nécessite pas moins de 20 000 nouveaux satellites et que les entreprises de télécommunications devront installer des stations de base tous les 100 m dans toutes les zones urbaines du monde entier, soit 10 millions de nouvelles antennes. Cela signifie qu’une nouvelle antenne sera posée toutes les dix à douze maisons, créant « une exposition massive à laquelle nul ne pourra se soustraire », comme l’explique l’association Robin des Toits.

Verizon annonce pour sa part que la 5G fournira « environ 50 fois le débit de la 4G actuelle » en utilisant des ondes submillimétriques et millimétriques à des gammes de fréquences supérieures à 6 GHz et à 100 GHz et au-delà. Et pour couronner le tout, la US Federal Communications Commission (FCC) a adopté des règles autorisant que la puissance effective de ces faisceaux atteigne 20 Watts, soit dix fois plus que les niveaux autorisés pour les téléphones actuels. « Alors même que ces normes étaient déjà totalement aléatoires et ne reposaient sur aucune donnée scientifique, qu'elles n'ont jamais été mises à jour depuis 1996 et, qui plus est, n’étaient même pas respectées par les constructeurs », souligne le Dr Marc Arazi.

Voir les commentaires

Les bienfaits de la vitamine C ne sont pas encore tous connus ? Et pourtant il y a 20 ans j'en avais fait un résumé de 20 pages

17 Mai 2019, 16:01pm

Publié par Bertie

La vitamine C écourte
les séjours à l'hôpital
Article paru dans le journal nº 68 de Alternative Santé ...
  • Les bienfaits de la vitamine C ne sont pas encore tous connus.

Se supplémenter en vitamine C pour mieux résister aux affres de l’hiver, c’est connu. Mais pour écourter un séjour en soins intensifs ou la durée d’une assistance respiratoire, voilà qui est moins banal ! Une méta-analyse récente fournit pourtant des chiffres qui vont clairement dans ce sens, même si le gain reste mesuré.

Ainsi, il est avéré qu’une prise orale de 1 g à 3 g par jour de vitamine C réduit les séjours en soins intensifs de 8,6 % en moyenne, et les durées d’assistance respiratoire supérieures à vingt-quatre heures, de 18,2 %. Les auteurs précisent que ces gains, bien que modestes, sont intéressants eu égard au coût dérisoire de la vitamine C rapporté à celui d’une journée en soins intensifs ou sous assistance respiratoire.

On a longtemps cru que la vitamine C ne servait qu’à combattre ou éviter le scorbut, alors qu’en réalité, elle est utile (pour ne pas dire indispensable) à de très nombreux processus physiologiques. Le scorbut n’est vraisemblablement que la « phase terminale » d’un déficit en vitamine C, mais n’en avoir aucune manifestation ne signifie pas pour autant que nos apports en la matière sont suffisants.

Pour mémoire, la vitamine C :

 
  • améliore la fonction endothéliale (santé des vaisseaux sanguins) ;
  • modère la pression sanguine ;
  • augmente la tonicité cardiaque ;
  • atténue l’incidence de la fibrillation auriculaire ;
  • module les niveaux de glycémie chez les diabétiques de type 2 ;
  • diminue la bronchoconstriction ;
  • réduit la durée des refroidissements et des infections ;
  • prévient la douleur.

La vitamine C a encore beaucoup d’autres vertus. Les résultats de cette étude justifient de poursuivre les recherches pour mieux quantifier les bénéfices de doses plancher et de doses plus élevées.

******************************

 

Et pourtant il y a 20 ans j'en avais fait un résumé de 20 pages  basé sur les connaissance du Dr Corson et du double prix Nobel Linus Pauling. Les hôpitaux Japonais l'utilisent couramment en injectable ... En France "on" découvre qu'il y a des possibilités d'avantages  !

Voir les commentaires

Un sacré défi !

6 Mai 2019, 16:32pm

Publié par Bertie

Voir les commentaires