Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Juste une Bouillotte ? VIE et santé ?

Capillothérapie

29 Octobre 2017, 18:20pm

Publié par Bertie

Dr Salmanoff

« Le médecin ne guérit pas, c’est la nature qui guérit. Hippocrate l’a proclamé et il avait raison, comme sur beaucoup d’autres points d’ailleurs. On dit que le jardinier fait pousser les plantes, mais ce n’est pas lui qui les fait pousser, c’est la nature ; lui se contente de leur assurer les meilleures conditions pour qu’elles se développent : il les arrose, les protège contre les insectes, le froid ou le soleil, arrache les mauvaises herbes. S’il voulait tirer dessus pour qu’elles poussent plus vite, il les déracinerait... Mes élèves et moi sommes comme le jardinier: nous cherchons à provoquer la guérison comme il cherche à préserver la prochaine récolte.

C’est le malade qui se guérit lui-même. Notre rôle se borne à aider l’organisme afin que se déclenche le mécanisme d’autoguérison. Voici qui vous donnera, dès maintenant, une idée de la différence qui existe entre la thérapeutique moderne et la nôtre : la thérapeutique moderne fait la chasse aux microbes par les antibiotiques, en cultivant en même temps les microbes “résistants” et les mycoses (c’est-à-dire les maladies provoquées par des champignons). Nous, nous cherchons à récupérer les réserves énergétiques de l’organisme humain par les soins hydrothérapeutiques en employant un nombre très restreint de médicaments, en évitant au maximum les médicaments toxiques, déprimants, qui chassent les sensations désagréables mais diminuent les réserves énergétiques. Les bains hyperthermiques maîtrisent presque toutes les maladies infectieuses. Les enveloppements chauds du thorax guérissent toutes les pneumopathies, incluse la tuberculose pulmonaire, dans un délai plus court que les anti-biotiques que nous prescrivons rarement, en doses très prudentes, à des intervalles prolongés. La thérapeutique moderne s’adresse seulement aux organes secs, en négligeant la partie humorale des organes et des tissus. Nous, nous sommes préoccupés, pour chaque malade, de pénétrer dans la composition des liquides extracellulaires, en cherchant à redresser leur équilibre acido-basique et minéral et en provoquant, par des régimes et par l’hydrothérapie locale ou générale, la répartition normale de ces liquides dans les diverses parties du corps (le crâne, le thorax, l’abdomen et le derme).

La thérapeutique moderne est éparpillée en trente doctrines spécialisées.

Notre thérapeutique est intégrale. C’est l’homme total qu’il faut soigner. Le spécialiste reste et restera un expert. Nous demandons son avis et son contrôle, mais seul le clinicien universel reste le juge. La thérapeutique moderne néglige l’irrigation profonde des organes et des tissus par les capillaires dans lesquels circule 80% du sang.

Notre méthode repose sur le rôle énorme de ces capillaires, d’où son nom de capillothérapie. La réalité, qu’il ne faut jamais oublier, c’est que l’organisme est mille fois plus intelligent que n’importe quel médecin.


 

La médecine physiologique d’Alexandre Salmanoff dans Alternatif Bien Etre 25 Février 2017

,,,/,,,

Il est donc essentiel de maintenir le foie en bon état de fonctionnement.

Pour cela, le Dr Salmanoff donne une recette toute simple : la bouillotte.

« On appliquera systématiquement la bouillotte bien chaude sur la région du foie après les trois principaux repas. Si le foie est très congestionné, on conservera la bouillotte environ 40 minutes, sinon, une vingtaine de minutes deux fois par jour suffiront. Si le foie et la rate sont congestionnés, ils immobilisent le diaphragme, ce qui entraîne de nombreux malaises. En appliquant la bouillotte, précise Salmanoff, on arrivera à une meilleure ventilation des deux bases des poumons... En chauffant le foie, en augmentant la température du sang dans les lacs sanguins du foie et de la rate, nous activons la circulation dans les capillaires hépatiques et sténiques et nous arrivons à augmenter le volume du sang circulant. Cette opération simple, si peu coûteuse, appliquée systématiquement pendant des mois, des années, est d’une valeur préventive inestimable. Après deux, trois, voire quatre semaines de cette simple thérapeutique, le diaphragme commence à être débloqué, ses mouvements deviennent plus amples, plus forts. La respiration, la circulation générale sont améliorées au profit de l’organisme. Je ne connais pas de médication plus simple, plus profonde et plus efficace que l’application de la bouillotte sur la région du foie. »

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Voilà !

C'est simple, facile, pas cher,

C'était affiché dans la colonne de droite du blog, mais l'erreur de manipulation qui l'a transformé ( vous l'avez remarqué je penses !) l'a supprimé ....

Et puis la bouillotte c'est mon domaine depuis des lustres...

Je vais tenter de récupérer cela dès que "possible"

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

 

Voir les commentaires

Crampes nocturnes ? C'est pas dans la tête ...c'est dans les jambes !

28 Octobre 2017, 16:13pm

Publié par Bertie

Et c'est douloureux... !

Ça m'est arrivé et j'en parle en connaissance de cause.

Et j'ai essayé différentes "choses".

Bien sûr du magnésium, et des huiles essentielles.

MAIS ce qui fonctionne bien c'est ça :

Crampes nocturnes ? C'est pas dans la tête ...c'est dans les jambes !
Le jus de citron

Selon nos grands-mères, prendre du jus de citron combiné à 1 pincée de sel dilué dans un verre d’eau tiède juste avant le coucher permettrait de prévenir l’apparition de crampes nocturnes.

https://www.grands-meres.net/crampes-nocturnes-remedes/

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Le verre ?  pas trop grand, le mélange est légèrement diurétique !

Le citron ? Bio, une cuillère à café suffit ! soit même pas le jus d'un demi petit citron (qui vous fera donc 3 jours).

Le sel ? de mer, non raffiné cela va de soit ! ! !

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤

Après 5 nuits sans crampes j'ai voulu tester sans jus !

....

à 2h du matin j'étais devant la plaque de cuisson et le frigo !

Voir les commentaires

Tabac ... Fumer ... et cancer des poumons (50% de guérisons en plus pour quelques cas par an )

26 Octobre 2017, 19:21pm

Publié par Bertie

 

 

Tabac ou cigarette ? La, Une? Des ? Vérité(s) qui trompent .....

  

Continuez de fumer mais, du tabac sans additifs avec des filtres aussi sans additifs ?

Le cancer du poumon a, pour origine,  une peur de mourir ou de la mort imminente !

 Le sens biologique : (Néosanté n°7 p.26)> La fonction principale du poumon est de fournir de l’oxygène à nos organes.
 Lorsqu’une personne ressent la mort imminente posée sur elle et qu’elle ne peut pas adapter son comportement pour y faire face, tel est le conflit de peur de la mort qui peut être à l’origine du déclenchement d’un cancer du poumon. Il s’agit bien de la mort présente à l’instant, relative à une situation très concrète, non d’une peur ou angoisse de la mort dans le futur, ce qui n’est pas le même conflit et donnera des pathologies moins lourdes (on a encore le temps de s’y préparer, si elle n’est pas encore là). Ce sont les alvéoles pulmonaires qui
sont codés dans le cerveau comme étant l’organe précis qui peut le mieux
sortir une solution de survie dans le cas d’une peur de la mort imminente.
      C’est comme s’il fallait faire rentrer de manière plus efficace de l’oxygène dans l’organisme pour pouvoir rester en vie. Quand la peur est ressentie pour sa propre personne, la masse conflictuelle est la plus forte et cela donnera plusieurs tumeurs par poumon (image en lâcher de ballons). Par contre, quand la peur est ressentie pour quelqu’un d’autre, le conflit est moins fort dans la logique de survie personnelle et il n’y aura qu’une seule tache.


 ***************************

 

pour les irréductibles des croyances le Tabac EST la cause !


 https://www.santenatureinnovation.com/cancer-du-poumon-comment-la-survie-a-double-en-dix-ans/#comments
 .../...
 Vous le savez, le cancer du poumon est provoqué dans la grande majorité des
cas par la cigarette. *Pas le tabac, vous remarquerez, la cigarette ! *

 La vérité sur le tabac Les campagnes « anti-tabac » sont abusives et mal informées. Le tabac est peu dangereux pour les poumons lorsqu’il est fumé sous forme de pipe ou de cigare car on n’avale pas alors la fumée (c’est toutefois mauvais pour la langue et la gorge).

 Jusqu’à deux cigares par jour, aucun lien n’a jamais été établi avec le cancer du poumon !


 La cigarette, en revanche, est catastrophique. Elle est (serait) responsable de *92 % des décès dus au cancer bronchopulmonaire chez l’homme* !

 Les cigarettes, leur papier, les filtres, sont bourrés d’additifs et de substances cancérigènes.

 Cinquante substances cancérigènes dans les cigarettes industrielles Au-delà du goudron bien connu, il faut citer la présence de plus de 4 000 substances chimiques, dont une cinquantaine de cancérigènes (nitrosamines spécifiques du tabac, ou NAST), dans les cigarettes industrielles :


 - l’arsenic (également présent dans certaines eaux et dans certaines  variétés de riz) ;

 - le benzène ;

 - le cadmium ;

 - le chrome ;

 - le formaldéhyde ;

 - le polonium 210 ;

- le chlorure de vinyle.

 ../...


 *En plus de tous ces défauts,* la cigarette est incroyablement taxée, c’est un racket fiscal.
  Les gouvernements prétendent que c’est pour dissuader les gens de fumer.
 Mais ils se gardent bien d’interdire la cigarette. Ils préfèrent toucher les sous !

 Ne serait-ce que pour les embêter, arrêtez de fumer !

 Bien à vous,

 Jean-Marc Dupuis
 Tiré de :
 https://www.santenatureinnovation.com/cancer-du-poumon-comment-la-survie-a-double-en-dix-ans/#comments

 

 *************
 Autre solution (que de faire des tumeurs aux poumons) :


 S'il vous arrivait d'être confronté à une mort imminente ou frontale  grave ou qui vous a "loupé de peu" (vous ou un proche) , SURTOUT si vous  n'avez pas pu l'exprimer, la verbaliser TOTALEMENT :
 Précipitez-vous sur le plus proche flacon d'Acide Ascorbique (vit C) et  pendant tous les jours qui vont suivre (pas juste une fois !, il y va de  votre survie !) prenez en 2 à 4 grammes, 3  fois par jour et plus si une 
bronchite apparait !
 Buvez suffisamment d'eau NON MINÉRALE donc de source ou osmosée.

Reposez-vous un maximum.

ET tirez  la langue à Madame la MORT .
 ****

 Grillez-en quelques-unes,lentement avec plaisir, pour vous dé-stresser si besoin !
 Sans additifs bien sur !

Voir les commentaires

La puissance inouïe de la patience

23 Octobre 2017, 15:46pm

Publié par Bertie

EXtrait de ce beau message de Marie-Pier Charron à 6h29 ce 23 octobre 2017

.../...Si vous êtes dans cette zone inconfortable où votre âme ne vous demande rien de plus que d’être patient, voici ce que je vous suggère : écoutez-la.

Parfois, la clé est bel et bien d’attendre, tout simplement. C’est étrangement une notion peu populaire… On n’a généralement de la considération que pour le résultat. Oh, on parle souvent de la patience d’attendre un événement spécifique, ou d’attendre que nos efforts portent leurs fruits… mais parfois on doit attendre de savoir exactement ce qu’on attend. Il ne s’agit pas d’être passif et endormi, ici, mais de faire des actions en fonction de ce qu’on vit. Si on est en plein cœur d’une traversée du désert, on ne s’achète pas une planche de surf; on s’offre beaucoup d’eau et de repos. Si notre instinct nous dit que le moment n’est pas encore arrivé pour faire de grands changements, on fait de petits changements qui nous donnent de l’énergie, et on en profite pour faire du ménage dans notre vie.

C’est ce que je vous propose aujourd’hui. Plutôt que de vous demander comment remplir le vide, explorez comment vous pourriez cohabiter avec lui paisiblement. Plutôt que de tenter d’accélérer les choses artificiellement, choisissez de relaxer et d’être très à l’écoute, afin de bien entendre le signal lorsque le nouveau chapitre sera prêt à commencer. Plutôt que de vous précipiter n’importe où, n’importe comment, attendez de sentir un certain alignement, sachant que sans celui-ci, vous ne faites que pédaler dans le vide et vous épuiser inutilement.

Ne rien faire est une action. Et parfois, c’est la plus puissante de toutes.

Sur ce, je vous souhaite un magnifique début de semaine !

https://www.matinmagique.com/entre-deux-chapitres/?inf_contact_key=eed8ecad27e60ebec03987252cdf699ee9da8b23fbc8e68d5050caf68cf8eced

Voir les commentaires

Citation d'un de "nos" hommes politique !

21 Octobre 2017, 13:01pm

Publié par Bertie

Le courage, c’est de chercher la vérité et de la
dire, c’est de ne pas subir la loi du mensonge
triomphant qui passe et de ne pas faire écho
aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques.
 
 
 
 
 
 
 
Jean Jaurès.
 

Jean Jaurès est un homme politique français, né à Castres le 3 septembre 1859 et mort assassiné à Paris le 31 juillet 1914. Orateur et parlementaire socialiste ...

*******************

Voir les commentaires

Vers ou ?

19 Octobre 2017, 17:08pm

Publié par Bertie

Ne te préoccupe pas trop

d'où tu viens et d'où tu es maintenant,

mais prends l'entière responsabilité

de l'endroit où tu te diriges.

Martin LATULIPPE

https://www.instagram.com/martinlatulippe_csp/?inf_contact_key=86e3e3de005792e92544c95e40b675d64eacb18aee340ba72ac6147cf7446cb7

Voir les commentaires

Vitamine D & médicaments

14 Octobre 2017, 09:29am

Publié par Bertie

Vitamine D & médicaments

 

Les personnes âgées prenant cinq médicaments par jour, ou davantage, présentent un risque nettement accru d’être carencées en vitamine D.

C’est ce qui ressort d’une étude réalisée par l’Université de Wageningen (Pays-Bas) auprès de 873 seniors vivant à domicile.

Parmi les sujets poly-médicamentés, 77% présentaient un déficit en vitamine D, dont 49% un manque sévère.

Ce sont les antidiabétiques, antibiotiques, anticoagulants, hypotenseurs, diurétiques et antidépresseurs qui semblent exercer la plus grande influence. Non seulement les vieilles personnes sont trop souvent privées de soleil, mais les drogues qu’on leur donne les privent de ses bienfaits !

(European Journal of Clinical Pharmacology)

tiré de néosanté N°71 octobre 2017

petit rappel : 2000 UI par jour (hors destruction par les médocs) serait un apport minimal nécessaire, permettant souvent de réduire, voire supprimer certains de ces médicaments ! 

************

Voir les commentaires

Ce que nos aliments disent de nous... Dr Olivier SOULIER

6 Octobre 2017, 15:41pm

Publié par Bertie

https://www.prevention-sante.eu/alimentation/nos-aliments-disent-de

Voir les commentaires