Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Juste une Bouillotte ? VIE et santé ?

Déclarer des effets indésirables de médicaments

15 Juin 2011, 15:32pm

Publié par mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr

(©AFP / 15 juin 2011 15h43)

 

Les patients peuvent désormais déclarer eux-mêmes les effets indésirables des médicaments


PARIS (France) - Les patients et les associations de patients peuvent désormais déclarer directement les effets indésirables des médicaments, a indiqué mercredi l'agence du médicament (Afssaps).

Cette possibilité de signalement, sans passer par un médecin ou une pharmacie, vient d'être officialisée par la publication de deux textes réglementaires.

L'ouverture du système national de pharmacovigilance aux patients fait suite à plusieurs expérimentations menées par l'Afssaps depuis une dizaine d'années, en collaboration avec les associations, note l'Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps).

Cette mesure s'inscrit dans le cadre de la réglementation européenne et de la loi française. La loi Hôpital Patients Santé Territoires (HPST) du 21 juillet 2009 avait posé le principe de la déclaration par les patients. Deux textes d'application, parus le 12 juin dernier au Journal officiel, permettent l'entrée en vigueur de cette mesure.

Un formulaire de déclaration d'effet indésirable assorti d'un guide d'utilisation sont disponibles sur le site de l'agence (www.afssaps.fr).

L'Afssaps rappelle avoir établi des collaborations précoces avec les associations de patients concernées sur de nombreux dossiers (antirétroviraux, Distilbène, statines, vaccin anti-hépatite...) pour mieux identifier les effets indésirables des produits et leurs conséquences.

Elle ajoute que la déclaration directe par les patients a été mise en pratique à l'occasion de la pandémie grippale de l'hiver 2009/2010: 900 fiches de déclaration ont ainsi pu être collectées, soit environ 20% du total des signalements concernant les effets indésirables des vaccins et des antiviraux utilisés pendant cette période, selon l'Afssaps.

Dans tous les cas, il est fortement recommandé de se rapprocher d'un médecin ou d'un pharmacien pour la confirmation de l'effet indésirable et la conduite à tenir, conseille-t-elle cependant.


(©AFP / 15 juin 2011 15h43)

Commenter cet article