Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Juste une Bouillotte ? VIE et santé ?

Tu as appris à être dur... et la douceur ?

30 Septembre 2012, 17:47pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

L'oracle Cristal http://www.parole-intime.com/tirage-gratuit-oracle-cristal

Tu as appris à être dur avec toi dans un esprit de perfection et dur avec les autres dans un esprit de protection. Quelque part, dans l'inconscient collectif, cette dureté est vue comme une qualité et il se peut que tu l'ai faite tienne. Comme un joyau inaltérable acquis de haute lutte, une qualité nimbée de détermination et de courage qui la mettent en valeur et la parent d'une certaine justesse pour masquer le rôle tranchant et dénué d'amour que joue l'obligation. Oh, bien sur, ce sont souvent des nécessités impérieuses qui propulsent la dureté au rang de valeur remarquable.

 

 

Doux ne veut pas dire faible, bien au contraire. La douceur contient une force incroyable qui te rend puissant au delà de tout combat. Et c'est justement de l'absence de lutte intérieure qu'elle nait et t'indique le chemin de la paix.

Commenter cet article
L
<br /> Bonsoir à tous<br /> <br /> <br /> Cet article sur le fait d'être dur à intérieur et/ou à l'extérieur de soi m'a fait penser à cette histoire philosophique ci-dessous "la caroote, l'oeuf et le grain de café" (auteur inconnu).<br /> Quand vous aurez lu cette histoire, la question à se poser est: "et moi, face à l'adversité, je réagis<br /> comme la carotte, l'œuf ou le grain de café?" .<br /> <br /> <br /> Bonne lecture. Une lectrice.<br /> <br /> <br /> La carotte, l'œuf et le grain de café.<br /> auteur inconnu <br /> <br /> <br /> Vous ne regarderez plus jamais une tasse de café de la même façon.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Une jeune femme va chez sa mère et lui dit que sa vie est tellement difficile qu'elle ne sait pas si elle peut continuer.<br /> Elle veut abandonner, elle est fatiguée de se battre tout le temps. Il semble qu'aussitôt qu'un problème est réglé, un autre apparaît.<br /> <br /> <br /> Sa mère l'amena dans la cuisine. Elle remplit trois chaudrons d'eau et les place chacun sur la cuisinière à feu élevé.<br /> Bientôt, l'eau commence à bouillir.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Dans le premier chaudron, elle place des carottes, dans le deuxième, elle met des œufs et dans le troisième, elle met des<br /> grains de café moulus. Elle les laisse bouillir sur le feu sans dire un mot. Après 20 minutes, elle retourne à la cuisinière. Elle sort les carottes et les place dans un bol. Elle sort les œufs<br /> et les place dans un bol. Puis, elle verse le café dans une carafe.<br /> <br /> <br /> Se tournant vers sa fille, elle dit : "Dis-moi, que vois-tu?"<br /> <br /> <br /> "Des carottes, des œufs et du café", répondit sa fille.<br /> <br /> <br /> La femme l'amena plus près et lui demanda de toucher les carottes. La fille leur toucha et nota qu'elles étaient toutes<br /> molles et souples. La mère lui demanda alors de prendre un œuf et de le briser. La fille enleva la coquille d'un œuf et observa qu'il était cuit dur. Finalement, la mère lui demande de goûter au<br /> café. La fille sourit comme elle goûtait son arôme riche.<br /> <br /> <br /> La fille demanda alors, "Qu'est-ce que ça veut dire maman?"<br /> Sa mère lui expliqua que chaque objet avait fait face à la même eau bouillante, mais que chacun avait réagit différemment.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> La carotte y est entrée forte, dure et solide. Mais après être passée dans l'eau bouillante, elle a ramolli et est devenue<br /> faible.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> L'œuf était fragile avec l'intérieur fluide. Mais après être passé dans l'eau bouillante, son intérieur est devenu<br /> dur.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Quant aux grains de café, eux, ont réagi de façon unique. Après avoir été dans l'eau bouillante, ils ont changé l'eau.<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> "Lequel es-tu?", demanda la mère à sa fille. "Lorsque l'adversité frappe à ta porte, comment réponds-tu? Es-tu une carotte,<br /> un œuf ou un grain de café?"<br /> <br /> <br /> Penses-y?<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Suis-je la carotte qui semble forte, mais qui dans la douleur et l'adversité devient molle et perd sa force?<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Suis-je un œuf qui commence avec un cœur malléable, mais change avec les problèmes? Ai-je un esprit fluide qui devient dur et<br /> inflexible dans la douleur? Est-ce que ma coquille ne change pas, mais mon intérieur devient encore plus dur?<br /> <br /> <br />  <br /> <br /> <br /> Ou suis-je comme un grain de café? Le grain change l'eau, il change la source de sa douleur. Lorsque l'eau devient chaude, il<br /> relâche sa fragrance et sa saveur. Si tu es comme un grain de café, tu deviens meilleure et tu sais changer la situation autour de toi lorsque le pire survient.<br />
Répondre
N
<br /> <br /> SUPERBE !<br /> <br /> <br /> Je le mets aujourd'hui en partage sur le Blog.<br /> <br /> <br /> Bonne journée<br /> <br /> <br /> <br />
A
<br /> Il est vrai que nous avons souvent appris à être durs et donc rudes avec nous-mêmes comme avec les autres, recherche de perfection ou de protection en effet. Il est bon de découvrir au plus vite<br /> cette douceur qui peut être notre, nous calme, nous rassure aussi, nous fait vivre avec une autre vision les personnes, les situations, les moments de vie quelqu'ils soient,..., nous sommes là<br /> non plus pour donner ((tiens déjà vu ce sujet)) mais juste pour laisser prendre avec respect,...,et comme il est bon de se rendre compte que tout se passe tellement mieux pour nous et pour les<br /> autres sans avoir peur de quelque dévalorisation que ce soit, sans avoir peur de ne pas être considéré pour ce que nous sommes. Les relations, contacts, regards sont tout autres et les messages<br /> passent beaucoup mieux.<br /> <br /> <br /> je m'arrête sur ces quelques lignes des plus "douces" pour vous souhaiter une bonne nuit.<br /> <br /> <br />  <br />
Répondre