Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Juste une Bouillotte ? VIE et santé ?

Randonnée. L'unijambiste heureux !

26 Mars 2018, 10:28am

Publié par Bertie LAVIE

Randonnée. L'unijambiste heureux !

Randonnée.

L'unijambiste heureux !

 

Nous étions partis à 3 amis, Gérard, André et moi dans mon fauteuil high-tech sur un sentier balisé, 35 kilomètres sur 2 jours dans les montagnes.

Je l'ai déjà fait, aucun souci pour ton fauteuil, a dit Gérard, ce sont de petites routes et de vrais chemins aménagés.

Moi, 46 ans, veuf depuis 5 ans, 2 enfants (25 et 22 ans), commercial, accidenté de moto, perdu une jambe.

Il est 17 heure samedi soir, nous sommes à mi-parcours, le reste est pour demain, le gîte de nuit est à 2 kilomètres.

 

- Il y a un raccourci là, il suffit de traverser le ruisseau et de grimper la pente, le chemin est juste au-dessus à 20 mètres mais avec ton fauteuil tu vas devoir faire le tour ça te fait un petit kilomètre ! On va devant réserver nos places au gîte, ça te va ?

- O.K. J'y vais tranquille. Et puis la source doit être au fond de la vallée là bas ?

- Ouais et c'est plutôt bien sympa, tu vas voir !

Une surprise m'attendait à l'ombre des arbres autour de cette source fraîche. Un homme, habillé façon moine Tibétain, était assis là, méditant.

- Bonsoir, les hommes à roues sont plutôt rares par ici !

- Tout comme les moines en habits, je suppose !

- Nous voilà donc à égalité.

- Jacques, "joggeur à roulettes" veuf, 2 grands enfants, 2 amis partis par le raccourci réserver au gîte pour la nuit.

- Zeng, moine itinérant, plus de 60 printemps sont passés sous mes sandales.

Buvez de cette eau formidable me dit-il montrant la source et ma gourde. Attention, me dit-il. Elle a des propriétés "médicinales". Elle rapproche l'Être de sa vérité !

......

- (Lui) Elle vous manque ?

- Ma femme ? Non, mon deuil est fait, cela faisait un moment que nous espérions trouver le courage de nous séparer et puis soudain la maladie l'a emportée, très vite!

- Je ne vous parlais pas de la mère de vos enfants, j'avais bien vu qu'il n'y avait pas de souci de ce côté-là.

- ?????

- Je parlais de votre jambe, vous n'en avez pas fait le deuil et ça je le vois et je l'entends !

- Parce que vous croyez qu'il faut faire le deuil d'un membre perdu comme pour un membre de sa famille ?.... En vous disant cela je me rends compte du lien caché ! Ça me chamboule tout l'intérieur !

- N'avez-vous pas parfois des sensations sur cette jambe disparue ?

- Oh si ! Et quand ça démange, c'est pénible de se gratter dans le vide ! Ils appellent ça le membre fantôme !

- Faire en esprit le dernier pas sur cette jambe et lui dire adieu. Selon vos croyances, faites une cérémonie de funérailles, faites-vous accompagner par un thérapeute, et si j'ose dire repartez du bon pied ! Vous verrez comme ça "marche mieux" !

- Grand merci, maître Zeng !


 

Mais le jour baisse, il est temps de reprendre le chemin, mes amis vont s'inquiéter.

- Alors allons-y ! J'allais dire de ce pas ! Et vous comment dites-vous ? À pleines mains ? À fond la caisse ?


 

p.s.

J'ai fait ce "travail" proposé par Me ZENG ! Ma jambe ne m'a plus démangée depuis ! J'ai beaucoup réduit mes escapades à roulettes comme je les appelais, qui n'étaient que des fuites en avant, un peu complètement maso ! Même que des fois je suis heureux de rester à la maison !

À Gérard qui vient de se faire opérer de la cataracte, j'ai suggéré de faire le deuil de son cristallin remplacé par un implant artificiel. Il a bien ri...


B.L.

*****************

lien vers le cerveau reptilien, (celui qui se sert de tout ce qui a été enregistré dans nos mémoires pour nous garder en vie, en permanence.)


 

****************

Commenter cet article