Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Juste une Bouillotte ? VIE et santé ?

spiritualite

Le temps de la Lumière est venu.

23 Août 2021, 12:43pm

Publié par Bertie LAVIE

********************************************************************************************

*************************************************************************************************

************************************************************************************************

***********************************************************************************************

!♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥♥

 

Le temps de la mise en lumière des mensonges et des vérités honteuses cachées est venu.

Le temps de la patience est terminé. Et je crois que c'est parce que nous sommes tous en résonance avec la Lumière, que la vérité peut se hisser hors du puits.

Mais surtout, je crois qu'ils n'auraient jamais dû avoir l'idée de toucher à nos enfants.

par Marguerite Rothe

Voir les commentaires

Dieu nous a oubliés !

7 Décembre 2020, 13:04pm

Publié par Bertie LAVIE

en réponse à un commentaire sur un site : Dieu nous a oubliés !

*

*

*

Dieu est là où tu LUI LAISSES DE LA PLACE dans ton cœur pour écouter sa présence et écouter son amour pour toi ! Mais si tu as tout verrouillé il reste à la porte et il attend sans impatience ! Au dernier jour, enfin après, n'oublie pas, monte vers le haut , monte vers le lumière ...

Voir les commentaires

Résistance et liberté ? Choix ou abandon ?

30 Novembre 2020, 16:51pm

Publié par Bertie LAVIE

Résister pour la liberté ou résister dans la liberté ?

*********

Notre société contemporaine a des règles du jeu très morbides et très limitées, il n’y a jamais eu de civilisation pour qui l’unique critère est l’argent, le succès, la réussite. C’est morbide comme jeu de société réduit à cela. Mais chaque société est d’une manière ou d’une autre une réduction de la vue sur l’univers.

Mais de temps en temps, il y a ces percées, une fenêtre, une fissure qui s’ouvre et on voit le réel. Ces instant où l’on croit « mon Dieu, qu’est-ce qui m’arrive, je ne vais pas bien », c’est juste l’instant où au contraire vous êtes en train de toucher le réel. Vous avez touché l’immensité qui nous entoure. Et le propre de cette immensité est que tout y est relié à tout alors que nous vivons dans nos quotidiens avec nos préoccupations « est-ce que j’ai fait ma déclaration d’impôts ? Blablabla… ». Et puis quand nous perçons vers l’être, ah, nous sommes affolés, croyons que nous sommes malades alors que c’est le seul moment où j’ai basculé dans le réel.

 

Christiane Singer

Extrait de sa conférence " Choisis la vie et tu vivras " reprise :

***************

Voir les commentaires

La culpabilité et la séparation ne sont que deux sentiments ?

9 Août 2020, 16:12pm

Publié par Bertie LAVIE

¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤¤ Jean Graciet

La culpabilité et la séparation sont deux sentiments qui se nourrissent d’eux-mêmes, l’un créant l’autre en le renforçant.

La culpabilité crée la peur et la peur conduit à l’attaque que sont la colère, les jugements, l’envie de se venger, la haine ou même l’attaque physique.

Ces sentiments créent inévitablement la séparation en l’amplifiant, et la séparation crée la culpabilité

 

Tant que nous laissons les rênes de notre existence à l’ego, ce cycle infernal n’a aucune raison de s’arrêter.

 

         Seul le pardon pourra le faire.

 

La peur de la maladie est bien souvent pire que la maladie elle-même.

La maladie est un autre nom pour parler de la peur.

La guérison est un autre nom pour parler du pardon et de l’amour.

MAIS .... Pardonner est un choix (à faire).

extrait de néosanté N°101 p24&25

 

L’amour est naturellement en nous depuis toujours, c’est notre héritage naturel.

La  peur, est notre propre création, une fabrication de notre mental, qui nous a aussi été inculquée (insidieusement ou par la force) par notre entourage, leurs expériences mais aussi leurs croyances, et alimentée par nos mémoires et nos pensées. 

     C’est le pardon qui permettra ce changement de perception sur les autres et sur nous-même.

Cela passe par une acceptation de nos peurs.

Puis il faudra traverser celles-ci, les vivre pour ensuite les transmuter en amour (de soi,  puis de l'autre). Sans que cela n'entraîne d'émotion autre que la gratitude engendrée par l'Amour, le vrai, l'universel celui de l'Univers (et non pas celui de l'Homme, factuel et falsifié, voire satanique, soutenu par les éons qui s'en nourrissent à chaque instant aux limites de notre système solaire).

Pour effectuer ce chemin, je vous suggère de prendre contact avec un thérapeute spécialisé en EFT qui en 2 ou 3 séances de "tapping" vous permettra de faire facilement ce chemin.  https://www.annuaire-therapeutes.com/ 

Bertie

****************

Concernant la peur vous pouvez lire son "fonctionnement et cheminement" dans le cerveau  ICI 

https://nospensees.fr/connaissez-vous-les-effets-de-la-peur-sur-le-cerveau/

 

*********************

Les jours où nous nous laissons entraîner dans des sentiments de basse fréquence de colère, de frustration, de peur, de confusion et de stress , ces jours-là, la ligne du temps que nous percevons est celle de la peur et du pouvoir sur les autres. Les jours où nous restons dans notre état naturel de haute fréquence de joie, de satisfaction, d'amour, d'émerveillement et d'inspiration, sont les jours où nous co-créons et où nous pouvons voir notre vraie réalité, la réalité de la lumière.

Inelia Benz

 

Voir les commentaires

L'esprit et la muse ! À aller lire en urgence sur le blog de Apolline ?

29 Janvier 2020, 10:35am

Publié par Bertie LAVIE

Extraits d'une longue et passionnante traduction faite de l'américain par APOLLINE sur son Blog.

 

L'esprit et la muse !

.../...

           Soit vous êtes branchés sur la lumière, soit vous n'êtes pas branchés. Si vous n'êtes pas branché, vous êtes livré à vous-même car les Muses ne peuvent vous aider. Les Muses ne donnent que de bons conseils ou n'en donnent pas, il n'y a donc aucun esprit malin sur un plan supérieur pour aider ces gens. S'ils communiquent avec des esprits malins, ce sont des esprits malins comme eux – de ce niveau-là.

Ce qui ne veut pas dire qu'ils sont inoffensifs. Même à notre niveau, ces esprits sont puissants, bien qu'ils n'aient rien de divin. Ils sont capables de causer des troubles majeurs. Vous-même en êtes capable, bien plus que vous ne le pensez. Mais ce n'est pas la raison de votre présence ici. Si vous voulez évoluer, votre but ici n'est pas de détruire, mais de créer.

 

.../...  en faisant paraître le côté obscur bien plus séduisant qu'il ne l'est réellement. Genre, "un démon m'a obligé à le faire". Si c'est un démon, la responsabilité de leurs actes disparaît en grande partie.

Alors qu'en vérité aucun démon ne les a obligé à quoi que ce soit. Aucun côté obscur ne les a séduit. Ils ont simplement failli au test. Ils sont arrivés à un carrefour et ont emprunté la mauvaise route. Et quand leur Muse leur a signalé qu'ils avaient pris la mauvaise direction, ils ont librement choisi de l'ignorer. On peut voir la différence entre les deux. Ils n'ont pas été séduits par le diable, ils ont refusé l'idée d'être séduits par un ange. J'espère que vous saisissez la nuance.

 

.../...

Je pense qu'on ne peut accéder au niveau suivant tout en étant convaincu que la matière est le mal, c'est donc d'une importance primordiale. C'est une des leçons à apprendre ici. Aussi longtemps que vous êtes assujetti à une religion majeure ou mineure, il est douteux que vous l'appreniez. Ce qui n'est probablement pas par hasard non plus. Ceux qui s'enrichissent grâce à vos luttes intérieures ont probablement inventé toutes ces religions – ou les ont infiltrées et empoisonnées ultérieurement avec ces mauvaises idées – pour vous maintenir dans la confusion et sur une voie de garage.

 

.../...

Les démons ne sont que des gens malfaisants : des criminels, des menteurs, des tricheurs, des mystificateurs qui veulent vous faire croire qu'ils sont plus puissants que vous. Qu'ils sont liés à de puissantes forces obscures, mais c'est faux. Ce ne sont que des esprits à notre niveau qui ont oublié comment les choses fonctionnent.

.../...

Si vous faites face à une situation difficile, ce n'est pas ce que vous savez ou pensez qui compte, c'est votre réponse effective. Vous pouvez dire, "Je voulais bien faire", mais c'est dénué de sens. Qu'avez-vous fait réellement ? C'est ce qui détermine votre réussite ou votre échec.

.../...    il est très important aussi d'apprendre de ses échecs. C'est uniquement en ce sens que la connaissance a un intérêt. Car vous pouvez être assuré que le test se renouvellera. Vous aurez une autre occasion pour répondre de manière correcte et honnête.

.../...

Leur seul espoir est de vous déconnecter, pour que vous soyez au même niveau qu'eux. Leur technique principale est de vous faire oublier votre source et comment s'y relier. Ils tentent de briser le lien avec votre Muse et votre connexion au monde spirituel pendant le sommeil. Ils brisent le lien avec votre Muse en vous en dégoûtant. Ils vous enseignent à être faibles et malheureux, à mendier des bénédictions à votre Muse. Ils savent qu'elle ne répondra pas. Ils vous enseignent à adopter la mauvaise attitude envers les dieux, à constamment tenter le sort. Ils vous enseignent à vous assommer de boisson avant de dormir, à prendre des comprimés ou à ruiner votre connexion d'une manière ou d'une autre. S'ils vous enseignent des prières ou des incantations, elles seront délibérément erronées pour que vous offensiez vos Muses.

La Muse n'apprécie pas qu'on tire sur sa robe avec des mains sales, votre premier ordre de priorité est donc un bon décrassage spirituel.

.../...

Si vous souhaitez donc puiser dans la Force, Vous devez commencer par prendre les lois éternelles au sérieux, surtout celles concernant le mensonge et le vol. Vous devez étudier aussi les mots honneur, vérité, droiture, rectitude, vertu, vénération, prière et service. Service n'implique pas servitude, vous savez.

.../...

Je pense avoir passé suffisamment de temps en présence de la corruption et les enfers ne me fascinent plus. C'est la lumière qui me fascine

.../...  dans ma progression telle qu'elle est. Il n'y a aucune demande de souhait. C'est dans un sens non pas ce qu'elle peut faire pour moi mais ce que je peux faire pour elle. Je demande à être guidé mais pas vers un quelconque trésor. Je demande à être guidé dans mes tâches. Voyez-vous la gigantesque différence ? 
 
Elle ne demande pas, "Que souhaites-tu de moi ?" C'est plutôt moi qui demande, "Que souhaites-tu de moi ?" La Muse n'est pas un bon génie, voyez-vous. Elle n'est pas là pour exaucer les vœux. 

.../...

Une intention silencieuse suffit largement mais si cela peut vous aider, inventez vos propres prières. L'important est d'expliquer la juste attitude et j'essaie de vous faire comprendre ce qu'elle est .....

Et si vous souhaitez penser à votre Muse sous la forme d'un homme ou d'une licorne qui parle, ou d'un chaton géant en peluche, ça n'a pas vraiment d'importance. Tout ce qui vous mettra dans le bon état d'esprit. J'aime imaginer la mienne comme une femme très belle en robe blanche, mais c'est mon idée à moi. Elle n'est rien de tout cela.

.../...

Dans une société qui nous vend à tout prix de l'immoralité et de l'amoralité, toute religion qui enseigne une morale et la droiture – l'Islam, le judaïsme ou une autre – est une utile protection. L'actuel laisser-aller n'a aucune utilité pour un grand ou un petit esprit ; son seul intérêt va aux vaniteux marchands et criminels qui mènent aujourd'hui le monde. Un seul exemple, vous ne trouverez pas un courant dominant vous enseignant à éviter les drogues ou l'alcool, parce qu'ils ont des tonnes de drogues et d'alcool à vous vendre. Il arrive qu'il fasse semblant de s'en occuper – comme avec la campagne "dites simplement non aux drogues" – mais ils veulent juste dire qu'ils veulent vous voir éviter la meth [méthamphétamine] ou l'héroïne. Ils ont bien d'autres drogues populaires beaucoup plus chères à vous proposer, pour chaque occasion possible.

.../...

Aucun esprit ne se refait en un jour. En voyant avec quelle lenteur les Muses me reconstruisent, avec presque autant de régressions que de progrès, j'espère seulement pouvoir insuffler ici et là de nouvelles idées à mes lecteurs. Ce sont eux qui feront le reste. 

.../...

Vous ne pouvez avoir trop de confiance en vous en présence des démons, juste trop peu. Par ailleurs, ça se nomme tenter le sort. Les démons ne contrôlent pas la destinée, les dieux oui. En bref, les dieux ne vont pas vous pénaliser pour votre assurance face aux démons. Si on vous demandait de faire des concessions aux démons pour qu'ils évitent de vous tenter, vous finiriez par vous incliner devant eux. Ce n'est manifestement pas ce qui est demandé. 
 

.../...

Pour qu'une progression ait du sens, elle doit être difficile. Si chacun volait de victoire en victoire, comme aujourd'hui dans les collèges privés, le diplôme n'aurait aucune valeur, le progrès serait une illusion.

.........

 

       Extraits sélectionnés par moi (Bertie) d'une longue et passionnante traduction faite de l'américain par APOLLINE   à lire  ICI  ( et si vous lisez l'anglais couramment vous aurez accès au texte original de Miles MATHIS )

Note importante : Prévoyez vous du temps pour entamer cette lecture (1heure au moins) et prévoyez éventuellement d'en faire une deuxième lecture  !

 

***************************

Voir les commentaires

« simple d’esprit »

30 Décembre 2019, 17:04pm

Publié par Bertie

Être « simple d’esprit », ce n’est pas être stupide,

bien au contraire.

     C’est fuir les complications et les distorsions de la vie moderne pour mieux embrasser une vie sobre, profonde et authentique.


     Ce n’est pas évident, bien sûr. Comme le rappelle le Pr Kabat Zinn :

« Il est tellement facile de regarder sans voir, d’écouter sans entendre, de manger sans rien goûter, de ne pas sentir le parfum de la terre humide après une averse, et même de toucher les autres sans être conscient des émotions que l’on échange »

     Heureusement, il existe des exercices pratiques qui nous aident à revenir à l’essentiel.

L’un d’entre eux est le « mantra secret », révélé par le philosophe Matthieu Ricard :

« Voici le mantra qu’un maître tibétain a recommandé. C’est le mantra le plus secret qu’on puisse imaginer, je me demande même si j’ai la permission de le partager avec vous.

Le voici quand même :
 
« je n’ai besoin de rien ».


Répétez-le dix fois de suite. Vous verrez, on se sent si bien ! »
https://www.sante-corps-esprit.com/bonheur/
****************

Voir les commentaires

Quelles croyances vous influencent ?

2 Septembre 2019, 17:21pm

Publié par Bertie

?????????????????????????????????????????????????????????????????

?????????????????????????????????????????????????????????????????

?????????????????????????????????????????????????????????????????

?????????????????????????????????????????????????????????????????


La croyance n’est pas un problème en soi.

Elle ne prend son pouvoir qu’à partir du moment où nous l’écoutons comme étant une réalité.

Changer sa vie professionnelle, amoureuse, sociale, commence par changer ses croyances.


Chacun est capable de les transformer pour aller vers une vie plus alignée avec son âme.
Jouer le rôle de sa vie, c’est déjà explorer ses croyances.
Aujourd’hui, quelles croyances vous influencent, vous limitent dans votre vie professionnelle, sociale, amoureuse, vous empêchent de vivre pleinement vos rêves ?

Arnaud RIOU

Extrait de : des chroniques du moulin de ce jour 02/09/2109   Avez-vous le choix ?

 

Le contacter :  <contact@riou-communication.com>

 

Voir les commentaires

Opposition ? Reconnaître ? Puis : Passer de la survie à la vie.

6 Mars 2019, 18:16pm

Publié par Bertie

**************

Tout ce à quoi tu t'opposes se renforce !

Tout ce à quoi vous tenez vous tiens !

Tout ce qui nous touche est porteur d'une information !

... que nous nous empressons d'occulter ou de regarder sur le mode négatif !

SAUF SI !

Ce ne sont pas les zones d'ombres qui nous terrifient,

... ce sont nos zones de lumière !

 

Nous sommes seul à faire l'expérience de ce qui se passe en nous, en ce moment précis et notre cerveau archaïque va l'interpréter en terme de survie de mon espèce.

C'est épuisant,

SAUF SI...  je laisse la VIE œuvrer en moi, en Paix dans l'instant...

C'est notre responsabilité de cesser de vouloir survivre.

La survie c'est mettre la VIE en dehors de soi ...

Lorsque nous regardons, constatons, accompagnons, nous entrons dans la vie de l'instant.

Reconnaitre notre mécanisme de survie,

va nous permettre de trouver la VIE.

 

 

J.P.BREBION  Passer de la survie à la vie

****************

 

Voir les commentaires

La bio-patho-philosophie Un autre nom, une autre et (presque) même approche de la santé ?

4 Février 2019, 17:47pm

Publié par Bertie

Thibault Fortuner

           extraits dans néosanté N°86  (Vous pouvez vous le procurer ici)

La maladie s’exprime simultanément sur trois plans :
• animal : la survie ;
• humain : la vie ;
• spirituel : l’existence (le sens que l’on donne à cette vie).
Le décodage biologique interprète et donne un sens à la maladie au niveau animal. Sur ce plan, la maladie permet inconsciemment de nous adapter à un stress du passé pour nous aider à survivre dans le présent. Au niveau animal, nos pathologies sont en lien avec le passé et la survie mais n’abordent pas clairement la vie et l’existence ; ni le plan humain ou spirituel... C’est pourquoi, après avoir investigué le passé grâce à la maladie, j’ai souhaité me retourner et voir comment celle-ci pouvait nous aider, dans notre présent, à nous remettre en mouvement vers notre avenir ; à vivre et exister en plus de survivre ; à progresser sur les plans humain et spirituel.
La bio-patho-philosophie explore les deux autres plans. Dans ce cadre, la maladie est comme un rappel de ce que nous sommes venus expérimenter ici-bas. Nos blocages ne représentent plus seulement une solution de survie mais aussi l’incarnation, dans notre corps, des rêves oubliés ou mis de côté dans notre vie (théorie du rêve de la maladie) ; ils ne sont plus seulement des protecteurs mais également des guides destinés à nous dispenser des enseignements (théorie de la leçon de vie de la maladie) afin de nous aider à réaliser pleinement nos aspirations les plus profondes. En réalité, ils peuvent être vus comme des maîtres qui nous enseignent la vie et le sens qu’elle peut avoir pour chacun.
Le décodage biologique étudie donc en profondeur la maladie sur le plan animal tandis que la bio-patho-philosophie l’analyse sur les plans humain et spirituel. L’étude de la maladie sur ces trois plans offre ainsi une vision corps-âme-esprit qui permet d’aider le malade à survivre, vivre et exister sur son chemin de vie.

 

 

Voir les commentaires

Pour qu’il y ait miracle, il faut l’avoir demandé !

8 Décembre 2018, 17:56pm

Publié par Bertie

 

La guérison miraculeuse occupe une place à part dans les guérisons spontanées. Mais il y a une chose extrêmement importante à souligner : dans la grande majorité des cas, pour qu’il y ait miracle, il faut l’avoir demandé ! Je n’ai pas connaissance de miracles qui arrivent « comme ça », sans que personne ne le demande.

C’est comme le Loto ; si vous voulez gagner, il faut au moins jouer !

 

néosanté 84 p12 ( Guérir quand c’est impossible, Antoine Sénanque (Marabout, 2018)).

www.neosante.eu

************

Voir les commentaires

... de quoi vous libérer de la prison où vous croyez trouver la délivrance.

18 Septembre 2018, 14:46pm

Publié par Bertie

Extraits de documents introuvables que je croyais perdus !

J.L. à édité un livre, lui aussi introuvable.

*******************************************************************

 

"Il suffit de faire croire à l'être humain qu'il y a du cœur pour lui faire tout gober."

             Qui ne désire vivre dans l’amour et la joie ?

 

On vous parle beaucoup de la lumière, mais on ne vous dit pas de quelle lumière il s’agit…

 

La loi du silence règne sur l’univers du nouvel âge. Les professionnels ne se risquent pas à dénoncer un compère louche, sous le prétexte qu’il faut être dans  « l’amour inconditionnel ».

 

Le new-âge se veut positif, mais il préconise des techniques de liaison avec des entités rétrogrades, d’un niveau bestial, mais qui ont la capacité d’apparaître en êtres de lumière. Lorsqu’à la suite de ces contacts, votre système de chakras sera déréglé et que vous vous serez fait piller votre énergie, parlerez-vous encore d’évolution positive ?

 

Souvent la folie provient d’un usage de la magie dans une existence antérieure. On commence par des exercices pour développer les pouvoirs psychiques et l’on se retrouve avec des chakras déséquilibrés, une thyroïde hypertrophiée ou l’hypophyse endommagée.

 

Quelques extrait de Joël Labruyère  : source à laquelle je vous invite à vous rendre.

 

************************

 

Voir les commentaires

Qu'on y crois ou pas ! Au sujet du Paradis perdu ...

11 Septembre 2018, 16:07pm

Publié par Bertie

Qu'on y crois ou pas ! Au sujet du Paradis perdu ...

 

Au sujet du Paradis perdu ...

 

******************

 

Par impatience

l'homme à perdu le Paradis.

 

Par paresse

il n'y retourne pas.

 

Kafka

*********

Voir les commentaires

Randonnée. L'unijambiste heureux !

26 Mars 2018, 10:28am

Publié par Bertie LAVIE

Randonnée. L'unijambiste heureux !

Randonnée.

L'unijambiste heureux !

 

Nous étions partis à 3 amis, Gérard, André et moi dans mon fauteuil high-tech sur un sentier balisé, 35 kilomètres sur 2 jours dans les montagnes.

Je l'ai déjà fait, aucun souci pour ton fauteuil, a dit Gérard, ce sont de petites routes et de vrais chemins aménagés.

Moi, 46 ans, veuf depuis 5 ans, 2 enfants (25 et 22 ans), commercial, accidenté de moto, perdu une jambe.

Il est 17 heure samedi soir, nous sommes à mi-parcours, le reste est pour demain, le gîte de nuit est à 2 kilomètres.

 

- Il y a un raccourci là, il suffit de traverser le ruisseau et de grimper la pente, le chemin est juste au-dessus à 20 mètres mais avec ton fauteuil tu vas devoir faire le tour ça te fait un petit kilomètre ! On va devant réserver nos places au gîte, ça te va ?

- O.K. J'y vais tranquille. Et puis la source doit être au fond de la vallée là bas ?

- Ouais et c'est plutôt bien sympa, tu vas voir !

Une surprise m'attendait à l'ombre des arbres autour de cette source fraîche. Un homme, habillé façon moine Tibétain, était assis là, méditant.

- Bonsoir, les hommes à roues sont plutôt rares par ici !

- Tout comme les moines en habits, je suppose !

- Nous voilà donc à égalité.

- Jacques, "joggeur à roulettes" veuf, 2 grands enfants, 2 amis partis par le raccourci réserver au gîte pour la nuit.

- Zeng, moine itinérant, plus de 60 printemps sont passés sous mes sandales.

Buvez de cette eau formidable me dit-il montrant la source et ma gourde. Attention, me dit-il. Elle a des propriétés "médicinales". Elle rapproche l'Être de sa vérité !

......

- (Lui) Elle vous manque ?

- Ma femme ? Non, mon deuil est fait, cela faisait un moment que nous espérions trouver le courage de nous séparer et puis soudain la maladie l'a emportée, très vite!

- Je ne vous parlais pas de la mère de vos enfants, j'avais bien vu qu'il n'y avait pas de souci de ce côté-là.

- ?????

- Je parlais de votre jambe, vous n'en avez pas fait le deuil et ça je le vois et je l'entends !

- Parce que vous croyez qu'il faut faire le deuil d'un membre perdu comme pour un membre de sa famille ?.... En vous disant cela je me rends compte du lien caché ! Ça me chamboule tout l'intérieur !

- N'avez-vous pas parfois des sensations sur cette jambe disparue ?

- Oh si ! Et quand ça démange, c'est pénible de se gratter dans le vide ! Ils appellent ça le membre fantôme !

- Faire en esprit le dernier pas sur cette jambe et lui dire adieu. Selon vos croyances, faites une cérémonie de funérailles, faites-vous accompagner par un thérapeute, et si j'ose dire repartez du bon pied ! Vous verrez comme ça "marche mieux" !

- Grand merci, maître Zeng !


 

Mais le jour baisse, il est temps de reprendre le chemin, mes amis vont s'inquiéter.

- Alors allons-y ! J'allais dire de ce pas ! Et vous comment dites-vous ? À pleines mains ? À fond la caisse ?


 

p.s.

J'ai fait ce "travail" proposé par Me ZENG ! Ma jambe ne m'a plus démangée depuis ! J'ai beaucoup réduit mes escapades à roulettes comme je les appelais, qui n'étaient que des fuites en avant, un peu complètement maso ! Même que des fois je suis heureux de rester à la maison !

À Gérard qui vient de se faire opérer de la cataracte, j'ai suggéré de faire le deuil de son cristallin remplacé par un implant artificiel. Il a bien ri...


B.L.

*****************

lien vers le cerveau reptilien, (celui qui se sert de tout ce qui a été enregistré dans nos mémoires pour nous garder en vie, en permanence.)


 

****************

Voir les commentaires

12 février St FÉLIX féli-cité

12 Février 2018, 11:55am

Publié par Bertie

Lien vers un magnifique texte de Vieux jade sur le site de BBB

 

Très bonne lecture méditative ...

Prenez votre temps ! Il est à vous...

C'est le dernier qu'il ait écrit.

 

Bertie

 

 

Voir les commentaires

NOËL ! Le vôtre ?

24 Décembre 2017, 14:10pm

Publié par Bertie

Symbolique de Noël...transmettre et transmuter

Hebergeur d'image

 

Noël c'est l'occasion de transmettre aux enfants nos connaissances, nos expériences (symbole: jouets laissés par "l'ancien" à travers le conduit intérieur (cheminée, conduit de notre propre sensibilité) et d'enseigner le chemin pour parvenir à davantage d'éveil spirituel (le chemin tracé par la guirlande qui s'élève tour à tour en spirale  jusqu'en haut de la pointe (accession au "Divin")avec les vicissitudes de la vie (les boules) et les Anges qui vous guident (cheveux d'anges).

Ainsi, les jouets ne peuvent pas être choisis au hasard mais bien en fonction des apprentissages à maturer, apprentissages qui se renouvellent d'années en années (avec ses progressions, ses embuches et ses succès), sur une spirale qui évolue en direction du Divin (stade ultime d'une élévation spirituelle).

Ainsi, le sapin est-t-il la symbolique avec une guirlande disposée en spirale, des boules à chaque tour, des cheveux d'anges et le fruit des expériences des anciens, laissé au pied de l'arbre afin de parvenir à gravir chaque échelon, étape par étape...

Ce n'est pas une fête religieuse (bien que ré-appropriée au 4ème siècle par le monde chrétien) mais une fête païenne qui célèbre le passage du solstice d'hiver (le 21 décembre) où le soleil sort victorieux de la bataille avec la nuit et les ténèbres:

 

"J'étais dans l'ignorance et maintenant, je sais...je peux aller de l'avant, progresser vers le chemin de la spiritualité universelle".

 

C’est la renaissance dans les cœurs et les esprits, c'est le partage, l'éveil  et l'ouverture au monde qui nous entoure, c'est le renouveau avec les acquis de l'an passé (la même spirale mais à un degré supérieur), l'apprentissage avec les expériences et la sagesse des anciens, bases pour une élévation émotionnelle et spirituelle. On oublie le passé mais on en garde l'acquis pour avancer, progresser et se transmuter.

Voilà pourquoi Noël, au-delà des religions, peut être fêté par tous mais en ayant présent à l'esprit toute cette symbolique des origines.

L’Épiphanie elle, est bien plus religieuse qu'il n'apparaît puisque c'est le jour de la fête des rois qui viennent visiter la famille Sainte et l'enfant Jésus. Cette fête est également représentée symboliquement par le disque solaire (la galette) qui là est vraiment victorieux puisque les jours ont recommencé à grandir.

 

tiré du blog de : http://cardamome.over-blog.com/article-symbolique-de-noel-transmettre-et-transmuter-113643093.html?utm_source=_ob_email&utm_medium=_ob_notification&utm_campaign=_ob_pushmail#ob-comment-ob-comment-91767499

*************

Je vous prends chaleureusement dans mes bras, avec toute la gratitude dont je dispose , comme sait faire le père NOËL.

Bertie.

Voir les commentaires

Le seul pardon qui soit véritable est celui qu’on s’accorde à soi-même.

5 Juin 2017, 17:23pm

Publié par Bertie

 par Lise Bourbeau.
     Saviez-vous que demander pardon n'a rien avoir avec

le « pardon véritable » ?

    

 À cause de notre éducation religieuse et familiale, la plupart d’entre nous avons appris que nous devons demander pardon aux personnes que nous avons pu blesser lorsque nous agissons mal. En général, on croit que nous sommes absous et que nous pouvons cesser de nous sentir coupable si on nous dit qu’on nous pardonne, ce qui est loin d’être la vérité.
En réalité, personne n’a le pouvoir de pardonner une autre personne.
Le seul pardon qui soit véritable est celui qu’on s’accorde à soi-même.

Prenons l’exemple d’une femme qui engueule son mari pour une bagatelle et qui s’en excuse par la suite en lui disant : « Je m’excuse mon chéri. J’ai perdu le contrôle. S’il te plaît pardonne-moi. Je ferai plus attention à l’avenir. ». Elle peut même lui donner toutes sortes de raisons pour avoir agi de la sorte.

 

En demandant pardon, elle affirme qu’elle a commis une faute, que ce qu’elle a fait n’est pas bien et que, par conséquent, elle doit changer. Elle s’accuse et ne s’accepte pas dans ce genre de comportement tout comme elle n’accepte pas que les autres agissent ainsi. Cette non-acceptation de soi fera en sorte qu’elle engueulera son mari à nouveau lorsqu’une situation semblable se présentera et ce, malgré ses bonnes intentions et ses promesses.

Pourquoi?

Parce que plus on s’accuse et qu’on veut arrêter à tout prix un comportement, plus il perdure.

 

On cherche à se sentir mieux en demandant pardon parce qu’on s’en veut et qu’on ne s’aime pas.

Puis on répète le même comportement, on se sent davantage coupable et ça peut continuer ainsi pendant des années jusqu’à ce qu’une maladie se déclare ou qu’un accident survienne (de bons moyens pour attirer votre attention sur votre manque d’acceptation).

 

Se pardonner, c’est s’accepter même si on n’est pas d’accord avec notre comportement; c’est avoir de la compassion pour l’enfant en nous qui a peur; c’est reconnaître que nous avons des limites, que nous sommes humains.

 

Mais pourquoi est-ce si difficile de s’accepter?

Parce que notre mental prend le dessus et qu’il croit qu’accepter signifie « être d’accord » et qu’en étant d’accord on continuera à agir de la même façon.

Le mental ne peut pas comprendre les notions spirituelles.

Il ne peut donc pas comprendre qu’accepter véritablement est un acte d’amour envers soi.

     La dimension mentale est nécessaire pour mémoriser, organiser et analyser tandis que les notions d’amour, de responsabilité et de pardon relèvent de notre dimension spirituelle qui est la seule à être en contact avec les vrais besoins de notre âme.

 

     Revenons à l’exemple de la femme qui engueule son mari. Si elle s’acceptait, elle reconnaîtrait qu’elle est furieuse pour le moment et que c’est parce qu’elle souffre qu’elle perd le contrôle. Pour arriver à s’accepter ainsi, elle doit prendre sa responsabilité, c’est-à-dire admettre que son comportement vient d’elle-même et que les autres n’y sont pour rien. Ainsi, elle ne trouverait plus d’excuses pour justifier sa façon d’agir. Elle doit accepter qu’elle a des blessures non guéries qui lui font vivre beaucoup de peurs et qu’il lui est impossible d’y faire face pour le moment.

 

      C’est ce qu’elle devrait partager à son conjoint au lieu de lui faire une promesse qu’elle ne peut pas tenir. Elle peut lui faire part que son plus grand désir est d’arrêter ce genre de comportement, mais que c’est trop difficile pour elle en ce moment, qu’elle n’a pas la force de faire face à ses peurs et qu’elle ne veut pas faire une promesse qu’elle ne pourra peut-être pas garder. Elle peut lui donner le choix de rester avec elle ou non tout en lui assurant qu’elle est bien décidée à guérir un jour, mais qu’elle ne sait pas combien de temps ça prendra.

 

     En prenant sa responsabilité, en étant vraie avec elle-même et avec son mari, elle mettra toutes les chances de son côté pour se transformer. Quant à son mari, il aura l’heure juste et aura davantage envie de l’aider dans ce qu’elle vit. S’il a atteint ses limites avec les états d’âme de sa conjointe, il peut décider de vivre séparé d’elle jusqu’à ce qu’elle réalise son désir de cesser de gueuler pour n’importe quoi.

 

En résumé,

(à relire plusieurs fois pour bien comprendre !)

 

On ne peut être ce qu’on veut être

tant et aussi longtemps

qu’on n’a pas accepté d’être

ce qu’on ne veut pas être.

 

     Je sais que je répète souvent cette notion. J’insiste parce que c’est le seul moyen de s’accepter et de se pardonner véritablement. Lorsqu’on y parvient, on ne ressent plus le besoin de demander pardon aux autres.

 

Écrit par Lise Bourbeau.

 

Voir les commentaires

Plus qu'un cadeau ?

24 Janvier 2017, 20:22pm

Publié par Bertie

Plus qu'un cadeau ?

Marie-Pier est de Montréal au Canada, sans accent, pour le début d'année elle m'a envoyé, de Bali ou elle se trouve actuellement, une méditation  superbe, que j'ai écouté en faisant "autre chose" ... pour voir !

Et j'ai été ... subjugué, pourtant je partais un peu à reculons. 

Marie-Pier n'est pas un gourou ni une professeur de "quelque chose" non, elle dit son cœur avec justesse et beaucoup d'amour comme quelqu'un qui à subit et exploré ...

Alors faites comme moi, écoutez-là en faisant autre chose, (mais pas en conduisant ou en ayant une activité qui demande de l'attention bien sûr !) vous-y reviendrez !

        Bonne écoute . 17minutes.

http://bit.ly/2jZaYYB

 

Vous pouvez la retrouver sur son site : www.matinmagique.com

Voir les commentaires

Communiquer au delà des maux et des mots

7 Mars 2016, 11:30am

Publié par Le Nouveau Paradigme

Cet article est reposté depuis une source devenue inaccessible.

Voir les commentaires