Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Juste une Bouillotte ? VIE et santé ?

Il est facile alors de faire peur, de faire culpabiliser, de valoriser ou de dévaloriser quelqu’un pour le relier à sa cause.

15 Novembre 2020, 13:05pm

Publié par Bertie LAVIE

***********************************

 

*Extrait de la vidéo de Arnaud RIOU du 14/11/2020 : https://youtu.be/seHEV5gQm5w 

.../...

J’ai appris que l’on ne communique pas ce qu’on dit, on communique ce qu’on est.

Je sais que lorsqu’une personne est profondément en lien avec sa vérité, sincère avec sa cohérence, sa communication est fluide, sa respiration est profonde, son regard est franc.

Il n’utilise pas toutes les stratégies de manipulation pour nous faire douter, ou nous faire changer d’avis. 

Dans une communication, l’émotionnel est touché avant le rationnel. Il est facile alors de faire peur, de faire culpabiliser, de valoriser ou de dévaloriser quelqu’un pour le relier à sa cause. 

Mais quelles sont ses stratégies ? Comment les repérer, comment conserver notre discernement, notre libre arbitre ?

Comment écouter notre cœur, notre bon sens, pour agir non pas à partir de notre peur, mais à partir de ce qui réellement nous semble cohérent ? Car le cœur est une véritable intelligence. Le cœur sait. C’est un véritable cerveau. C’est un centre de compréhension dont le rayonnement électromagnétique est plus large que celui du cerveau. Les Indiens logis nous ont appris qu’ils connaissaient aussi bien l’astronomie que certains scientifiques en s’appuyant sur leur intuition.

Cela nous demande d’être calme, de ne pas excessivement réagir, de faire preuve de discernement. 

D’écouter la situation dans son ensemble, surtout d’écouter notre intuition et de faire confiance.

Car je crois que profondément, comme un animal dans la nature sait repérer les herbes et les plantes qui sont bonnes pour lui, qu'il sait reconnaître les prédateurs, les pièges et les partenaires avec lesquels il peut cheminer, une partie de nous sait. Elle s’appelle l’intuition.

Encore faut-il l’écouter.

*********************

Commenter cet article