Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Juste une Bouillotte ? VIE et santé ?

Sans haines et sans guerre, avec tristesse ?

18 Mars 2012, 13:37pm

Publié par mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr

 

  Démarrer l'accompagnement !

Je peux être triste

de découvrir

que ce n’est :

ni le hasard,

ni le temps,

ni la malchance,


qui m'ont empêché de réussir

ce que je voulais faire,

mais ... seulement moi

et moi seul.


Avec AMOUR j'accueille cette tristesse

et je décide ne de plus laisser mon "territoire intérieur"

en friche mais, d'y porter le "FER"

et tout mon joyeux SAVOIR FAIRE.

Je laisse ma vie me grandir...

... et m'accompagner.

 

Sans mon Amour et ma Joie,

pour ce "que je suis",

la Vie ne peut pas

me con(f)vier aux Siens.



Ned

TOKYO


 

Voir les commentaires

Manger trop de riz blanc pourrait-il augmenter le risque de diabète ?

17 Mars 2012, 16:36pm

Publié par mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr

Manger trop de riz blanc augmenterait-il le risque de diabète ?

Selon une récente étude américaine, manger trop de riz blanc pourrait accroître le risque de développer un diabète de type 2. Un effet négatif qui s'expliquerait notamment par l'effet qu'a la consommation de cet aliment sur la glycémie.

Plus de deux millions de personnes souffrent aujourd'hui de diabète de type 2 en France. Un total auquel s'ajoutent plus de 500.000 personnes qui ignorent leur maladie. D'après les spécialistes, l'incidence de la maladie serait toutefois en constante augmentation et inciterait les équipes à multiplier les recherches pour identifier les facteurs de risque.
En décodage et avec un scanner cérébral ce sont les zones frontales correspondant à RESISTANCE et RÉPUGNANCE qui sont en cause !
Ainsi, des scientifiques viennent tout juste de révéler que le riz blanc pourrait justement augmenter le risque de développer du diabète de type 2.

Pour arriver à cette conclusion, le Dr Qi Sun et ses collègues de la Harvard School of Public Health ont étudié les résultats de deux études effectuées en Chine et au Japon et de deux autres réalisées aux Etats-Unis et en Australie.
Réunissant ainsi les données de plus de 350.000 individus, ils ont alors constaté que plus les gens mangeaient de riz blanc plus leurs chances de développer du diabète augmentaient. "Chaque portion supplémentaire par jour de riz blanc (donc mort, dévitalisé et sans apport nutritionnel intéressant !) a été associée avec un risque de diabète significativement plus élevé. C'est probablement bien ( ! ) de consommer occasionnellement du riz blanc, une à deux fois par semaine, mais la consommation observée dans les pays asiatiques augmente substantiellement le risque de diabète", commente le Dr Qi Sun cité par le Daily Mail.  
Voilà une belle phrase qui ne veux pas dire grand chose si vous la relisez plusieurs fois !

Toutefois, cette alerte n'est pas réellement une surprise, d'après les chercheurs, dans la mesure où le riz est déjà associé à un indice glycémique élevé. Cet indice est estimé en fonction de la vitesse à laquelle le taux de glucose augmente dans le sang après avoir mangé. Comparé au riz noir (complet) qui entraîne une lente hausse de la glycémie, le riz blanc présente un effet rapide sur le taux de glucose dans le sang. En outre, l'aliment contient moins de nutriments tels que les fibres ou le magnésium qui aident normalement à prévenir l'apparition de diabètes.

Des conclusions contestées

Ces résultats publiés dans le British Medical Journal sont en revanche loin de convaincre tous les spécialistes qui indiquent n'avoir aucune preuve que consommer du riz blanc puisse réellement causer du diabète.
Ca pour moi c'est une certitude ce n'est qu'un facteur aggravant par dénutrimentation !) Catherine Collins, diététicienne au St George's Hospital de Londres explique ainsi que l'étude a bien permis d'établir un lien entre une forte consommation de riz blanc et le risque accru de diabète parmi les populations asiatiques. Qui depuis des siècles ne consommaient que des riz complets ou semi-complets !

Mais selon elle, le schéma n'est pas applicable aux autre pays pour lesquels le riz ne constitue qu'une petite partie de l'alimentation. Pour ces populations, l'origine de l'augmentation de l'incidence de ce type de diabète serait plutôt à chercher dans d'autres facteurs de risque, d'après les spécialistes. (par exemple tous les stress liés à RÉSISTANCE et RÉPUGNANCE ? en très forte augmentation depuis quelques décennies !)

Voir les commentaires

OBÉIR ?

17 Mars 2012, 11:13am

Publié par mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr

un vrai problème (en plus) ?

 

Allez courage,3353938653_2e7b35d3ba.jpg bientôt des élections !

Vous allez "pouvoir" choisir ! ...

... ou pas !

 

 

 

 

 

 

Notre problème est l'obéissance civile

et non pas la désobéissance civile.

Notre problème est le nombre de gens à travers le monde

qui ont obéis aux diktats des leaders de leurs gouvernements

et qui sont allés à la guerre.

Des millions et des millions de tués

à cause de cette obéissance.

  Howard Zinn

Voir les commentaires

Oh my GOD !

17 Mars 2012, 10:40am

Publié par mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr

Dieu est un chien. Je termine là dessus, sans même avoir à épeler Dieu à l’envers.

 

God= Dieu, à l’envers Dog = chien

Une évolution qui irait de dog à God, en passant par nous.?

 

lien vers ce magnifique éloge de ces 2 amis des Hommeslien vers le document complet

Faites-vous plaisir !

Voir les commentaires

Sécheresse exceptionnelle en l'Europe ? Faites des réserves !

17 Mars 2012, 09:38am

Publié par mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr

Vendredi 16 mars 2012

 

En Aragon, en Espagne, une alerte sécheresse a été déclenchée. Le pays a connu son hiver le plus sec depuis 50 ans.

En Aragon, en Espagne, une alerte sécheresse a été déclenchée. Le pays a connu son hiver le plus sec depuis 50 ans.AFP/PIERRE-PHILIPPE MARCOU

 

Une sécheresse hivernale, inhabituelle, s'est installée sur l'Europe occidentale et une part de la Méditerranée depuis le début de l'année. Selon les mesures de précipitations que vient de rendre publiques Météo France, le mois de février a été le plus sec en métropole depuis 1959. Sur la quasi-totalité du territoire, les niveaux de précipitations n'ont pas atteint le quart de la moyenne relevée pour les mois de février entre 1971 et 2000.

En Espagne, au Portugal et dans le sud du Royaume-Uni, l'hiver climatologique - décembre, janvier et février - a été dans son ensemble le plus sec depuis plus d'un demi-siècle. D'autres zones connaissent au contraire des précipitations supérieures à la moyenne pour cette saison : c'est le cas dans le sud de l'Italie et en Grèce notamment.

 

Mais à Huesca par exemple, en Aragon (Espagne), le cumul des pluies atteint 4 mm en décembre 2011 et rien au cours des deux mois suivants. En Galice et en Catalogne, les départs de feux de forêts et de broussailles interviennent avec plusieurs mois d'avance. En Galice, plus de 2 500 hectares ont brûlé depuis le début de l'année ; les pertes économiques de l'élevage et de l'agriculture sont considérables.

Citant l'organisme de gestion de l'irrigation de Sarinera, dans le nord-est de l'Espagne, Météo France indique que les réserves d'eau étaient déjà, en décembre, "au quart du niveau nécessaire" pour une saison normale.

"En France, l'hiver a été sauvé par des précipitations très abondantes en décembre sur les quatre cinquièmes du pays, à l'exception des régions méditerranéennes", tempère Michel Schneider, ingénieur à la direction de la climatologie de Météo France.

 

Le sud de la France, et singulièrement le Languedoc-Roussillon, est donc la zone la plus durement touchée du territoire. Plusieurs cours d'eau - c'est également le cas en Espagne et en Angleterre - y sont déjà à leur étiage estival.

Rien d'étonnant puisqu'à Sète, Perpignan ou Montpellier, il est tombé moins de 10 mm d'eau au cours de l'ensemble de l'hiver. Cependant, cette sécheresse marquée ne semble pas, au vu des dernières décennies de données de Météo France, s'inscrire dans une tendance longue liée au changement climatique.

 

Cette situation, explique M. Schneider, "fait suite à un automne globalement très sec sur la France, sécheresse qui avait alors, heureusement, épargné les régions méditerranéennes". Or l'automne et l'hiver sont les deux saisons de recharge des nappes phréatiques. "A ces périodes, les précipitations ne sont pas absorbées par la végétation et s'évaporent peu en raison des températures plus basses et de la longueur moindre du jour", explique M. Schneider.

 

Les déficits de précipitations entre septembre et février engendrent donc une recharge moindre des réservoirs d'eaux souterrains et font planer la menace d'un été difficile pour l'agriculture. Le dernier bulletin du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM), daté du 1er janvier, indique que près des deux tiers des réservoirs français affichaient alors "un niveau inférieur à la normale". Les pluies du printemps seront donc décisives.

 

Stéphane Foucart
Le Monde.fr
publi 3-4"Vers un nouveau paradigme"
2012 et aprés

Voir les commentaires

Humour noir ? à la TITI !

17 Mars 2012, 09:29am

Publié par mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr

.../...de toute façon une fois cuite,
l’écrevisse se fout éperdument de savoir

qui lui suce la queue !

Voir les commentaires

Plus de tumeurs cérébrales chez les gens qui utilisent un téléphone portable

17 Mars 2012, 09:20am

Publié par mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr

 

 

Allez impérativement vers ce lien s'il vous arrive d'utiliser un téléphone domestique sans fil (DECT) ou un portable plus de une fois par jour :

 

http://dav2012.over-blog.com/article-l-incidence-du-telephone-portable-sur-les-cancers-serait-prouvee-101731647.html

 

.... extraits/

L'année dernière il a déclaré que « les téléphones portables sont sûrs ».

et .....

 

Après ces révélations, il a été empêché de participer à la réunion de l'IARC de cette semaine et de présider le comité d'épidémiologie. En réponse il a essayé de porter des accusations contre le professeur Lennart Hardell, un neurochirurgien de pointe en Suède qui a publié de nombreuses études montrant la hausse de cancers cérébraux en fonction de l'utilisation du GSM et du téléphone sans fil domestique. Ahlbom a longtemps essayé d'empêcher Lennart de publier ce type d'épidémiologie. Les accusations d'Ahlbom n'ont pas résisté au test et Hardell reste membre du jury de l'IARC.

 

AÏE AÏE et cela fait plus de UN AN qu'ils sont au courant !!!!!!!!!!!!!

Lisez vite cet article et prenez vos précautions sans attendre (mise sur haut-parleur ou oreillettes)

Voir les commentaires

Charade à la V.J. La réponse !

14 Mars 2012, 16:31pm

Publié par mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr

  des indices ?

De mon premier, il en faut peu pour en faire deux. 1

 

Mon second est soit bleu, soit rouge. ou 10 x 10 = cent

 

  Au cœur de ma troisième se nichent les points.cible

 

Mon quatrième ne dit pas ce qui est. donc il ment


Mon tout va lentement.  

 

 

 

 

 

 

INSENSIBLEMENT (et sans états d'âmes !)

 

 

 

 


Voir les commentaires

La résistance est directement proportionnelle à l’amour

14 Mars 2012, 15:00pm

Publié par mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr

 

«La résistance est directement proportionnelle à l’amour.

Si vous ressentez une puissante résistance, la bonne nouvelle est qu’il y a là énormément d’amour aussi.

Si vous n’aimiez pas ce projet qui vous terrifie, vous ne ressentiriez rien.

Le contraire de l’amour n’est pas la haine; c’est l’indifférence.

Plus vous rencontrez de résistance, plus votre art/projet/entreprise est important pour vous – et vous ressentirez d’autant plus de gratification lorsque vous parviendrez à vos fins.»


– Steven Pressfield, The War of Art

link

 


Voir les commentaires

Un commentaire drôlissime (miviludes et rugby)

14 Mars 2012, 14:58pm

Publié par mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr

Et en plus c'est drôle !

Hadrien Larribère
La Dépêche
mer., 14 mar. 2012 04:57 CDT

lien vers l'article de base sur les thérapies lien

 

Commentaire : Mais que fait la MIVILUDES ? Notre chère inquisition des temps modernes sensée garantir en ces temps troublés le doux confort d'une société de clones, la quiétude d'une vie préformatée, le calme d'une existence dénuée de tout choix, de toute différence, de toute individualité.

En effet, au Pays de Galles et dans nombre d'autres nations, de dangereuses sectes sévissent en toute impunité. Il semblerait que la contagion soit mondiale et que des contrées aussi reculées que la Nouvelle-Zélande ou l'Australie soient touchées.

Selon des sources bien informées, les adeptes se rassemblent régulièrement dans des méga-temples entourant un pré rectangulaire où sont érigées des croix impies en forme de H. D'après Georges Fenecrofil, descendant direct de Saint Dominique et grand exègète de la pensée orthodoxe devant l'Eternel, ces deux "H" géants symboliseraient les cultes aveugles voués à Hadès, dieu des enfers, et à Hécate, la déesse grecque des morts.

Au sol un réseau complexe de ligne blanches quadrille la pelouse. Représentations des lignes énergétiques couvrant notre planète ? Système de signalisation pour l'atterissage d'un vaisseau de reptiliens en provenance de Sirius ? Calendrier solaire permettant de connaître la date de l'apocalypse ? Les théories divergent et laissent les experts divisés.

Au centre, 30 émissaires portant la même tenue tel un aéropage de cardinaux sont dirigés par l'homme en noir, sorte de Pape antéchristique. Ce dernier est assisté par deux assesseurs qui arpentent le long de la nef en agitant régulièrement des drapeaux de couleur vive. Comme chacun le sait, à l'instar d'un pendule, de tels mouvements rythmés déclenchent chez la victime un état de suggestibilité la rendant vulnérable à toute manipulation mentale.

Des dizaines de milliers de personnes, entonnant des chants paiens et animés d'une hystérie rappelant les principaux symptomes de la sujettion mentale assistent avec ferveur aux cérémonies qui peuvent durer près de deux heures. Fascinés par la débauche sacrilège à laquelle ils assistent, ils répétent inlassablement des mantras hypnotiques et n'hésitent pas à emmener leurs propres enfants dans ces lieux de turpitude et de perdition.

On y voit les officiants, les corps recouverts de sueur et de boue, vétus de shorts et de maillots moulants, se frotter frénétiquement les uns aux autres. Il se mêlent à de véritables orgies collective où 10 voire 20 d'entre eux, s'entassent au sol, se poussent, se tirent, s'haranguent, râlent et éructent comme des bêtes sauvages.

L'objet de ce culte déviant semble être une vessie de porc en forme d'ogive. Relique d'un Messie disparu ? Technologie secrète transmise par des extraterrestres bienveillants ? Symbole de l'Oeuf primordial, voire même de l'Oeuf cosmique ? Quelle qu'en soit la signification, les trentes officiants y vouent une véritable adoration et sont prêt à tous pour en prendre possession.

L'hérésie ne s'arrête pas là. Un gourou, hypocritement dénommé entraîneur, sévit dans chaque église où les paroissiens se regroupent quotidiennment pour écouter les paroles de l'élu et appliquer ses recommendations. Tous les jours les mêmes rituels faits de promiscuité, de luxure, d'idolâtrie, de blasphème se répétent inlassablement.

Afin de se communiquer leur projets occultes à l'abri d'oreilles indiscrètes, les diaboliques sectateurs ont même développé un vocabulaire spécifique que seul les initiés comprennent. On y retrouve des termes comme "transformation" (accession à un état supérieur de conscience ?), "pénalité" (damnation des non-croyants le jour du jugement dernier ?), "renvoi aux 22" (allusion à l'incarcération d'un co-disciple ?) ou "chandelle" (référence à un suicide collectif par immolation ?)

Le mal est global mais certaines régions sont plus touchées que d'autres. Le Sud-ouest de la France en particulier voue un culte effréné à ces viles pratiques. Il n'aura échappé à personne qu'au XIIe siècle déjà le Languedoc était le nid d'hérétiques catharisant qui avaient osé défier l'autorité absolue de l'Eglise catholique. Après un bon siècle de génocide ponctué de croisades, de tortures et de bûchers le mal semblait avoir disparu. Pourtant sept siècles plus tard la tête de l'hydre réapparait sous une forme encore plus répugnante.

On ne peut passer sous silence la complicité coupable des médias qui retransmettent à grand renfort de promotion la plupart de ces cérémonies apostatiques qui, provocation délibérée à l'égard des grandes religions du Livre, sont organisées soit le samedi, jour du Sabbat, soit le dimanche, jour du Seigneur.

Et comme si cette litanie de péchès et de déviances ne suffisait pas, les adeptes de cette étrange secte ignorent les édits des grands laboratoires pharmaceutiques qui oeuvrent généreusement à notre santé et s'adonnent à une thérapie démoniaque, la cryothérapie. Il sembleraient même que certains aient participé à des séances de massages, de sophrologie voire de sauna. Une minorité serait même allée jusqu'à consommer des aliments bio. Plutôt que de faire confiance à des molécules thérapeutiques qui ont fait leur preuve comme le Médiator ou l'Isoméride, ils mettent leur vie en danger sur les conseils de charlatans aux intentions peu recommendables.

Le tableau ne serait pas complet sans le point d'orgue de ces rencontres impies, où les participants se retrouvent dans un local exigu et surchauffé, se déshabillent intégralement, exhibent leurs corps meurtris par des heures de joutes charnelles et participent finalement à une grande douche collective. Toujours selon le docteur Fenecrofil, auteur de "Barbecue party à Albi", il s'agit probablement d'une adaptation dévoyée du baptême donné par Saint Jean Baptiste au Christ dans les eaux du Jourdain.

Finalement sonne l'heure des séparations, chacun quitte discrétement les lieux du crime et revient à une vie en apparence normale. Combien sont-ils ? Qui sont-ils ? Vous en cotoyez peut-être sans le savoir ? Personne n'est à l'abri de cet endoctrinement pernicieux. Votre conjoint, votre voisin, votre collègue de travail, voire même vos enfants ? Si vous avez le moindre doute : un short souillé, des chaussures à crampons, une banderole, une photo d'équipe, contactez immédiatement la MIVILUDES, dénoncez vos proches pour les protéger d'eux-mêmes et de la spirale infernale qui les guettent sans qu'ils en aient même conscience.

Souvenez-vous, sous Pétain la dénonciation a permis d'éviter de nombreux drames. L'heure est donc venu de révéler cette secte mortifère aux yeux de tous. Afin de brouiller les pistes, les différentes congrégations cumulent les dénominations anodines ou obscures : jeu à XV, Ovalie, association sportive,... mais ne vous y trompez pas, ce sont les ramifications d'une seule et même organisation satanique. L'humanité fait aujourd'hui face à sa plus grande menace : le Rassemblement Universel de la Grande Béatitude Yogique plus connu sous son funeste acronyme, RUGBY.

Voir les commentaires

un "Cinq-feuilles" sans gluten, de tomates, courgette et pignons

14 Mars 2012, 14:27pm

Publié par mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr

"Cinq-feuilles" sans gluten, de tomates, basilic, courgette et pignons
Recette issue du livre "Agar-Agar Secret minceur des japonaises" par Cléa aux éditions La Plage
Ingrédients pour 4 personnes:

- 350 ml de coulis de tomate (au basilic si possible et pourquoi pas à l'ortie fraîchement cueillie et sautée ?)
- 2 g d'agar-agar en poudre (sachet)
- 1 petite courgette
- 150g de Tofu soyeux
- 3 cuillère à soupe de purée de basilic (existe en petit pot de verre)
- 1 cuillère à soupe de sel de sésame (Gomasio)
- 1 poignée de pignons de pin
Dans une casserole, mélanger le coulis de tomates, 150 ml d'eau et l'agar-agar.
Porter à ébullition et laisser frémir 30 secondes puis verser dans 8 moules à tartelettes (ou verres larges)
ou sur une feuille silicone ou un papier cuisson sur une plaque
qui entre dans le frigo
Note: Pour faciliter, le démoulage, passer les moules ou verres sous l'eau avant d'y verser la préparation
Laisser refroidir et laisser au réfrigérateur pour 1 heure
Râper la courgette et la faire suer 5 petites minutes dans une poêle avec un peu d'huile d'olive
Égouter puis presser avec les mains dans une étamine à confitures ou dans une passoire pour évacuer tout le jus.. Réserver.
Mélanger le Tofu soyeux avec la purée de basilic et le Gomasio.
Faire griller les pignons de pin à sec dans une poêle.
Démouler la gelée de tomate ou découper des ronds ou des rectangles à l'emporte pièce.
Sur chaque assiette (froide), déposer un rond de gelée, recouvrir de sauce au basilic, ajouter les courgettes râpées et les pignons.
Terminer avec le 2ème rond de gelée. Décorer avec quelques pignons, rondelle de courgette (frite à la poêle ) (ou pourquoi pas des copeaux de parmesan
ou une fleur comestible type bourrache ou capucine)

Une feuille de salade verte ou un bouquet de mâche pour donner une autre couleur dans l'assiette , un trait de sauce basilic au  vinaire balsamique?
Servir sans attendre.

Bon appétit

Voir les commentaires

Alzheimer ? Dans les manuels ..., il leur est expliqué que :

14 Mars 2012, 11:14am

Publié par mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr

Dans les manuels donnés aux futurs neurologues, il leur est expliqué que la 1ère question qu’ils doivent se poser devant une maladie neurologique est :

« Qu'est-ce que mon patient prend comme médicament ? et

«Qu'est-ce qu'il a pris par le passé ?»

Il leur est d’ailleurs conseillé de remonter assez loin dans le temps car les sources d’intoxication peuvent être anciennes.

Outre les substances chimiques, il ne faut pas oublier les ondes électromagnétiques qui ont des effets indésirables sur les fonctions cognitives et neurophysiologiques. Plusieurs études nous alertent sur le lien de causalité entre l’exposition à long terme aux champs à très basse fréquence et la maladie d'Alzheimer.

Pourtant, ne dit-on pas que la maladie d’Alzheimer est liée au vieillissement de la population ?

 

extrait de Néosanté N°10 (Abonnez vous!)

Voir les commentaires

Donner de l'instruction à ceux qui en veulent !

14 Mars 2012, 11:08am

Publié par mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr

 

Citation du Jour sur le site Sott.net 

Le rôle des blogs c'est aussi un peu celà, NON ?

Donner de l'instruction à ceux qui en veulent !



Si vous pensez

que l'instruction coûte cher,

essayez donc l'ignorance.

  Abraham Lincoln

Voir les commentaires

Faut pas désespérer nous explique t-il (et fort bien)

13 Mars 2012, 13:38pm

Publié par mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr

Faut pas désespérer nous explique t-il (et fort bien) et sans faux pas !

Vous êtes pressés ?

Ne loupez pas de 3' à 4'20

de 5'30 à 6'

de 7'30 à 8'

et la dernière minute 9'10 à 9'50

 

Voir les commentaires

Nos corps ne sont pas des poubelles (ceux de nos enfants non plus !)

13 Mars 2012, 10:17am

Publié par mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr

5797055456_3de3912728.jpg

 

.../... (extraits)

En toute bonne foi, ils imaginent, comme nous l'avons vu plus haut, faire des enfants bien élevés et vertueux, parce qu'ils ne font pas attention à ce qu'ils mangent.

Il s'agit-là (à mon avis) d'un énorme malentendu.

Nos corps ne sont pas des poubelles (ceux de nos enfants non plus !)

Elevés à ce régime, on ne peut s'étonner que ces mêmes enfants, devenus adolescents, « adorent » le McDonald’s et, étudiants, se nourrissent de surgelés, de Choco-BN et de Coca-Cola.

Sur le coup, cela ne fait de bien ni à leurs dents, ni à leur développement physique, ni à leurs performances intellectuelles. Plus tard, cette alimentation sera le terreau du diabète, de la dépression, de l'arthrose et du cancer.

Et c'est là, selon moi, que se trouve une profonde contradiction avec l'objectif du jeûne, qui peut être religieux ou hygiénique, mais qui dans les deux cas a pour but une purification.

Si le but de la restriction alimentaire est de se purifier, alors il est encore plus important de faire attention à ce que l'on mange :

Je prends donc le parti de Jean le Baptiste contre le Curé d'Ars : si l'on mange peu, consommer uniquement du miel et des sauterelles me paraît être un régime relativement sain. Manger des patates pourries, au contraire, est une recette certaine pour transformer notre corps en benne à ordure, l'intoxiquer et, finalement, le rendre malade et le tuer.

lien vers l'article complet chez PATYBIO


Voir les commentaires

mon Blog est neutre en carbone

11 Mars 2012, 13:40pm

Publié par mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr

Même si le Co2 n'est qu'une partie de l"histoire, je participe. Et en plus les arbres sont plantés à 20km de chez moi !

Les émissions de dioxyde de carbone (CO2) sont aujourd’hui reconnues comme l’une des causes principales du réchauffement climatique. Chaque geste pour réduire ces émissions compte, et rejoindre Petits gestes écolos et notre partenaire Tree Nation peut vous permettre de contribuer un peu à la réduction de notre empreinte carbone.

Les activités humaines conduisent à une trop forte émission de gaz à effets de serre, et notamment de dioxyde de carbone (CO2). La combustion d’énergies fossiles, comme le charbon, le gaz naturel et le pétrole, en libèrent une quantité particulièrement importante. Les centrales énergétiques, et l’extraction et la distribution des énergies fossiles comptent ensemble pour 32,6% des émissions mondiales. Dans le contexte du réchauffement climatique, les brûlis et la disparition de nombreuses forêts sont extrêmement dommageables. Chaque arbre consomme du CO2 et le stocke dans la terre sous forme de ce qu’on appelle la biomasse. Lorsqu’un arbre est détruit, et se consume, il libère une quantité importante du CO2 qu’il avait pu stocker auparavant. Avec pour conséquence un renforcement de l’effet de serre.

Les forêts sont incontestablement un bienfait et un atout dans la lutte contre le réchauffement climatique. Les forêts mondiales existantes permettent de capturer pour le moment un tiers des émissions actuelles de dioxyde de carbone. Pour contribuer au combat contre le réchauffement climatique, et permettre à nos écosystèmes de continuer à nous protéger, Petits gestes écolos, initiative du portail pour consommateurs bonial.fr, propose l’opération Pas de publicité SVP, pour lutter à notre échelle de citoyens contre la déforestation et l’usage intensif de produits papetiers – en quelque sorte, en épargnant des arbres.

Voir les commentaires

Ce soir dimanche 11 mars 2012

11 Mars 2012, 10:13am

Publié par mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr

Si vous voulez accompagner le mouvement "zéro nucléaire" et tout ce que cela a entraîné

Ce soir dimanche 11 mars 2012

à 19h55 vous allez vous aussi manifester, chez vous, très simplement.

 

Une minute avant, allumez le maximum d'appareils électrique qui consomment :aspirateur, grille pain, bouilloire, four, et à 19h55 coupez tout pendant les 5 minutes qui suivent et reprenez votre consommation habituelle à 20 heures.

 

Le signal auprès de EDF sera perçu très fort sur leurs "indicateurs de consommation instantanée".

 

Envoyez ce message à tous vos contacts dès ce matin si possible....!

 

Merci au nom de la Planète TERRE

 

Voir les commentaires

Vous êtes ici pour vous éveiller.

11 Mars 2012, 09:54am

Publié par mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr

 Juste 2 minutes et 26 secondes pour les "fondamentaux" de la matrice ...

une petite vidéo interrogeante.

 Et si nous étions déjà au point Zéro ?

 

 

Voir les commentaires

Avons nous le choix ?

10 Mars 2012, 09:14am

Publié par mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr

 

3403844497_a18b6dbe3c.jpg2080606365_afee472f80.jpg

 

Dans la pyramide,

le but de chacun est de grimper,

<

>

<

pas d'en sortir.

 

V.J. ICI

Voir les commentaires

Pauvre étatszuniens !

8 Mars 2012, 16:53pm

Publié par mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr

Faites vite défiler rapidement les images, en dehors de la chanson!

Les clients de  ce magasin Wal-Mart sont-ils des fous ?

Je ne m'étonne plus ! OUI,

Il n'y a plus grand chose à attendre d'une société qui est rendue là!

 

Pauvre étatszuniens !

 

Voir les commentaires

Plus de choses se passent au sein d'un laps de temps plus court

7 Mars 2012, 15:06pm

Publié par mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr

 

Il y a actuellement beaucoup plus de choses qui se passent au sein d'un laps de temps plus court et les possibilités sont de plus en plus nombreuses à chaque instant comme jamais ce ne fut le cas auparavant dans aucune civilisation.

 

Alors que plus de choses sont possibles à chaque instant,

plus de résultats peuvent être réalisés qui ouvrent la porte à ce que l'on appelle des miracles.

Les opportunités vont s'accroître afin que nous puissions évoluer consciemment à partir de nos changements planétaires actuels vers un monde plus viable, éthique et équilibré.

 

lien vers l'article complet de David

 

Par Tom Lesher
Le mois de Mars sera beaucoup plus facile pour vous si vous vous imaginez que vous venez de monter dans un train à grande vitesse qui vous emmène vers votre destination à des centaines de kms/heure (que vous vous sentiez en retard ou pas !). C'est un mois où nos systèmes nerveux vont faire l'objet d'un gros nettoyage cosmique.
C'est une opportunité pour nous débarrasser de tous nos vieux schémas mentaux hésitants et usés qui ne nous sont plus d'aucune utilité.
De plus, nous allons avoir l'occasion d'épurer des schémas émotionnels immatures persistants dans nos vies depuis longtemps et qui nous empêchent de réaliser pleinement notre potentiel.

 

Petit extrait de :

Traduction française : P.Linda Steketee

Voir les commentaires

les moustiques recherchent l’eau stagnante

7 Mars 2012, 10:43am

Publié par mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr

- Rudolph VIRCHOW ( 19ème siècle, un des pères de la biologie moderne) :

 « Si je pouvais revivre ma vie, je la consacrerai à prouver que les germes recherchent leur habitat naturel – le tissu malade- sans être la cause de la maladie du tissu.

Par exemple, les moustiques recherchent l’eau stagnante, mais ils ne sont pas la cause de l’eau stagnante. »

Voir les commentaires

La pression sanguine est liée à la taille des globules rouges !

7 Mars 2012, 10:43am

Publié par mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr

La pression sanguine est liée à la taille des globules rouges et au diamètre des vaisseaux capillaires.


Si les globules sont jeunes et petits ils circulent  facilement dans des vaisseaux souples et la pression est faible.
S'ils sont gros (adultes) et circulent dans des vaisseaux "stressés" et raides, la pression monte !!!!


Ceci est souvent lié à des stress présents et à un petit "scorbut" en cours ( manque de vitamine C).

Personnellement
pour éviter ce genre de "dérapage" je prends tous les jours  au moins 3 g de vitamine C sinon plus.

Le SCORBUT n'est pas une maladie !

Attention au SCORBUT c'est mortel !

Voir les commentaires

il y a deux sortes d'actes...

7 Mars 2012, 10:28am

Publié par mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr

Extrait du livre de Lionel Salaün : Le retour de Jim Lamar


 

 

N'oublie jamais qu'il y a deux sortes d'actes ;


ceux que nous devons faire

et

ceux que nous ne devons pas faire,


Que les premiers  ne nous rendent pas forcément meilleurs...


... mais que les autres nous détruisent à jamais !

Voir les commentaires

Les membranes cellulaires de la plupart des gens ressemblent davantage à du plastique qu'à quelque chose de vivant.Riche article sur l'obésité, les Gluten, les graisses, le cholestérol...

5 Mars 2012, 13:12pm

Publié par mabouillotte-et-mondoudou.over-blog.fr

Un long, mais riche article sur l'obésité, les Gluten, les graisses, le cholestérol... qui remets en question...

L'Épidémie d'Obésité, gracieusement offerte par l'Industrie Agroalimentaire

Traduction SOTT

Marilyn

« Le sablier », une silhouette en voie de disparition.
Si vous aimez les vieux films, vous aurez probablement remarqué qu'autrefois, les femmes avaient un merveilleux corps en forme de sablier, comme Marilyn Monroe. Aujourd'hui, de telles silhouettes sont rares car les femmes ont la taille moins marquée. Les recherches suggèrent qu'il existe de nos jours cinq fois plus de femmes "de forme rectangulaire" que de femmes ayant la silhouette de Marilyn Monroe. Presque une femme britannique sur deux tombe dans la catégorie « rectangles » une silhouette androgyne où la différence entre la poitrine, la taille et les hanches est très peu marquée.

Selon le CDC, environ un tiers des adultes aux États-Unis (33,8 %) sont obèses ainsi qu'environ 17% (ou 12,5 millions) des enfants et adolescents âgés de 2 à 19 ans. En 2010, aucun état ne connaissait une prévalence de l'obésité de moins de 20%. D'autres statistiques nous disent que plus de deux tiers des adultes aux États-Unis sont en surpoids ou obèses.

Deux tiers ! Et ce dans le pays où la pyramide alimentaire de l'USDA (Département de l'Agriculture des États-Unis) ainsi que le régime pauvre en matières grasses ont guidé les choix alimentaires depuis au moins deux générations !

Partout dans le monde, le mode de vie occidental (et l'alimentation qui l'accompagne) a gagné du terrain et, avec lui, l'obésité qui a plus que doublé depuis 1980. En 2008, 1,5 milliard d'adultes de plus de 20 ans étaient obèses et presque 43 millions d'enfants de moins de 5 ans l'étaient également en 2010.

Selon le site MyPyramid.gov, vous devriez consommer au moins 85 grammes de céréales complètes, de pain, biscottes, riz, céréales ou pâtes ; et idéalement 170 grammes. Pourtant, de nombreuses personnes consommant exactement ces quantités recommandées ne perdent pas de poids et peuvent même en prendre.

Cliquez sur cette abomination pour l'agrandir

Pourrait-il y avoir une relation entre ces conseils alimentaires et l'épidémie d'obésité ? Se pourrait-il que l'obésité soit en fait causée par ces conseillers en santé qui croient que la graisse animale provoque des maladies cardiaques et un taux élevé de cholestérol et que les glucides dans les céréales et les légumes sont La Solution pour être en bonne santé ? Selon ce principe, suivre un régime riche en lipides et pauvre en glucides n'est pas recommandé. Nous sommes censés consommer au moins 45 % de nos calories sous forme de glucides, dont la plupart devraient provenir des légumes, des fruits et des céréales complètes.
Cette philosophie alimentaire est dominante dans le monde d'aujourd'hui malgré les faits cités plus haut, malgré le fait que l'épidémie d'obésité se propage.

Le blé, c'est la vie ?

De toutes les céréales faisant partie de l'alimentation de l'homme, le blé constitue la source principale de notre "nutrition". Le blé, c'est la vie. Les gens prennent du blé au petit-déjeuner, au déjeuner, au dîner et comme en-cas. On en trouve même dans les shampoings, les médicaments et dans la plupart des aliments préparés. Ce que beaucoup ne savent pas, c'est que le blé stimule l'appétit parce que le gluten du blé est une substance proche de la morphine qui met la pagaille dans le cerveau. Le blé provoque des pics de glycémie, qui à leur tour provoquent des cycles de satiété suivis d'appétit décuplé ; il favorise la glycation ("caramélisation") dans le corps, phénomène responsable de maladies et du vieillissement ; il active des réponses immunitaires déséquilibrées et bien plus encore. La consommation de blé est non seulement liée à la maladie cœliaque mais également à des troubles neurologiques, aux maladies cardiaques, à l'arthrite, à certaines formes d'éruptions cutanées particulières, à la schizophrénie et bien d'autres maladies.

Dans Wheat Belly [Ventre rempli de Blé - Ndt], le Dr. Davis décrit la façon dont des variétés de blé ont été hybridées et croisées pour le rendre plus résistant aux conditions environnementales, comme les sécheresses et les pathogènes, et pour augmenter le rendement par hectare. La récolte moyenne d'une ferme moderne d'Amérique du Nord est dix fois plus importante qu'il y a un siècle. Cela est dû au fait que durant la dernière partie du 20e siècle, le bouleversement des techniques d'hybridation a transformé le blé en une céréale mutante dont la sécurité sanitaire pour l'homme est à mettre en doute, et c'est un euphémisme. Comme le dit le Dr Davis, des changements infimes dans la structure des protéines de blé peuvent faire la différence entre une réponse immunitaire dévastatrice au blé et pas de réponse du tout. Il déclare :
Les protéines de gluten du blé, en particulier, subissent des changements structurels importants avec l'hybridation. Durant une expérience d'hybridation, quatorze nouvelles protéines de blé ont été identifiées dans la progéniture qui n'étaient pas présentes dans aucun des plants de blé d'origine. De plus, lorsqu'on les compare aux variétés de blé d'il y a un siècle, il apparaît clairement que les variétés modernes de blé expriment une plus grande quantité de gènes pour les protéines de gluten associées à la maladie cœliaque.

Multipliez ces altérations par les dizaines de milliers d'hybridations auxquelles le blé a été soumis et vous avez le potentiel pour des modifications dramatiques dans les traits génétiques associés à ceux de la structure du gluten.
Le blé est principalement composé de glucides et le faible pourcentage de protéines qu'il contient est du gluten. Mais, plus d'un millier de protéines autres que le gluten qui composent également le blé peuvent s'avérer problématiques pour certaines personnes. Et la mauvaise nouvelle, c'est que les protéines semblables au gluten, les protéines sans gluten et les antinutritiments sont présents dans TOUTES les céréales ET on pense maintenant qu'il n'est pas nécessaire d'y être intolérant ni vulnérable pour souffrir de leurs effets négatifs :
Les Lectines : leur Rôle Préjudiciable sur la Santé Intestinale, l'Arthrite Rhumatoïde et la Perte de Poids
Régime agraire et Maladies d'Affluence : Les Lectines des Nouveaux Aliments Évolutionnaires ont-elles engendrées la Résistance aux Leptines
Lectines des Aliments dans la Santé et la Maladie : une Introduction
Au-delà du Régime sans Gluten : le Rôle Critique des Lectines fixant la Chitine dans les Maladies Humaines
Aller à l'Encontre des Céréales vers une Meilleure Santé
Les Plantes se Rebiffent : les Surprenants antinutriments et toxines complètement naturels dans les Plantes Alimentaires
Virus et Lectines - les Chaînons Manquants
Ouvrir la Boîte à Pain de Pandore : le Rôle Critique de la Lectine du Blé pour les Maladies Humaines
Avoir sa dose ?

Le gluten peut causer une forte assuétude (dépendance) et c'est également le cas de son équivalent en produits laitiers, la caséine. Ils peuvent tous deux influencer le comportement et l'humeur. Des patients schizophrènes et autistes ont vu leur santé s'améliorer de manière incroyable après avoir supprimé le gluten et la caséine de leur alimentation.

Les gens qui mangent du blé peuvent avoir des effets neurologiques semblables à ceux de la drogue, Ces effets peuvent être inversés avec des médicaments tels que la naloxone ou la naltrexone qui sont utilisées pour contrer les effets des narcotiques ! Avez-vous déjà entendu parler de faibles doses de Naltrexone comme thérapie pour toutes sortes de maladies auto-immunes, le cancer, l'emphysème pulmonaire et même le rhume ? En fait, un nouveau médicament amaigrissant contenant de la Naltrexone pourrait être prochainement mis en vente afin de diminuer l'assuétude à la nourriture. Peut-être que tous ces gens devraient arrêter de manger de la nourriture contenant un équivalent à la morphine (c'est-à-dire le gluten et la caséine) au lieu de prendre un médicament pour contrer les effets de leur assuétude !

Après avoir éliminé le gluten pendant quelques jours ou semaines, les gens observent souvent une amélioration de leur humeur, une diminution des sautes d'humeur, une meilleure concentration mentale et un sommeil plus réparateur. Ils voient également une grande variété de problèmes de santé s'améliorer et ils se sentent mieux en général. Mais arrêter les céréales et les produits laitiers s'apparente vraiment à arrêter de prendre une drogue et beaucoup de gens ne parviennent pas à le faire. Ils continuent alors à manger des aliments qui les rendent malades et obèses tout en prenant toujours davantage de médicaments pour contrer les effets des dommages que leur alimentation inflige à leur corps.

© New England Journal of Medicine 2012
Les effets d'empâtement de l'insuline sur un homme de 55 ans présentant un diabète de Type 1 qui s'injecte de l'insuline sous la peau du ventre depuis plus de 30 ans. Les médecins demandent généralement aux patients de varier les sites d'injection parce que sinon, voici ce qu'ils risquent de développer.

L'implication des glucides et de l'insuline dans la prise de poids

La première réponse de notre corps aux glucides est la libération dans le sang d'une hormone, l'insuline,. Tous les glucides se décomposent en glucose dans les intestins et l'estomac. Le rôle principal de l'insuline est alors de transporter le glucose dans les cellules afin qu'il soit utilisé comme énergie. Le second rôle de l'insuline est d'aider à convertir et stocker le sucre sous forme de glycogène dans le foie et les muscles et sous forme de graisse dans les cellules adipeuses. La graisse est stockée sous forme de triglycérides dans les tissus adipeux. Si l'on mange trop de glucides, tout ce que nos cellules n'utilisent pas directement comme énergie finit en graisse dans notre corps grâce à l'insuline. C'est-à-dire que sans l'action de l'insuline, nous n'aurions pas de graisse dans le corps. Vous commencez à comprendre ?

Même si d'autres hormones peuvent libérer la graisse des tissus adipeux, elles ne peuvent le faire que lorsque les niveaux d'insuline sont bas. Donc, si vous continuez à manger beaucoup de glucides comme des céréales complètes, des fruits et des légumes, vous continuerez à libérer de l'insuline. Ne vous étonnez pas de ne pas perdre de poids.

Beaucoup de gens ne considèrent pas les céréales comme du sucre, il peut donc leur sembler surprenant que le pain au blé complet augmente la glycémie à un niveau plus important que ne le fait le saccharose. Manger du pain complet est souvent pire que boire une canette de soda édulcoré ou de manger une barre chocolatée.

Les glucides favorisent l'obésité abdominale. C'est-à-dire que les pics de glycémie et d'insuline favorisent le développement de graisse autour des viscères. Avec le temps, la graisse viscérale et omentale s'accumule. La graisse viscérale est inflammatoire et est liée à l'insulinorésistance, au diabète, à l'hypertension, aux maladies cardiaques, à la démence, à l'arthrite rhumatoïde et au cancer du côlon. En fait, le tour de taille s'avère être un indicateur important de toutes ces maladies, en plus d'être prédictif de mortalité.

Au revoir la silhouette en forme de sablier pour les femmes et bonjour les seins pour les hommes et le gros ventre pour les deux sexes.


Maman, je déteste les légumes !

Les glucides dans les légumes verts contiennent des fibres indigestes qui ralentissent le processus de digestion. Par conséquent, les niveaux de glycémie demeurent relativement bas après avoir mangé des légumes. Mais certaines personnes sont devenues tellement sensibles aux glucides que même les légumes verts peuvent poser problème lorsqu'il s'agit de perdre du poids.

De plus, il existe de nombreuses études qui indiquent que la consommation excessive de fibres peut être nocive, tout particulièrement pour la santé intestinale. Le rapport Healthy Skeptic dit que :
La majorité des recherches qui confirment les bénéfices des fibres alimentaires viennent d'études épidémiologiques reliant la consommation de fruits et légumes riches en fibres à un risque moindre de maladies telles que l'obésité, les maladies cardiaques et le cancer et tout particulièrement le cancer du côlon. Pourtant (1), lors de tests en laboratoire, des essais d'intervention contrôlée où l'on ajoute simplement des fibres à un régime déjà consistant, n'ont pas montré ces effets protecteurs (2) (3) (4) [...]

Tan et Seow-Choen, dans leur article de 2007 sur les fibres et les maladies colorectales surnomment les fibres insolubles "la malbouffe à l'état pur" car « elles ne sont ni digestes ni absorbables et donc dépourvues de toute nutrition ». (9) Les fibres insolubles en excès peuvent se lier aux minéraux comme le zinc, le magnésium, le calcium et le fer, empêchant ainsi l'absorption de ces nutriments vitaux. (10) De grands excès de certaines fibres comme la pectine ou le guar peuvent également inhiber l'action des enzymes pancréatiques et la digestion des protéines dans l'intestin, ayant ainsi un effet antinutritionnel. (11) L'adjonction de fibres solubles et non solubles aux aliments préparés pourrait en fait les rendre encore moins nutritifs que s'ils n'étaient pas du tout enrichis en fibres.

Un régime riche en fibres a également été présenté comme une stratégie préventive contre la diverticulose, une maladie nettement plus répandue dans les pays occidentaux. Cependant, quand les chercheurs ont testé la théorie selon laquelle les régimes riches en fibres préviennent la diverticulose, ils ont trouvé que non seulement cela n'était pas le cas, mais que ce type de régime et le fait d'aller à la selle plus souvent étaient associés de manière indépendante à une plus grande prévalence de diverticules. (12) De manière intéressante, cette étude n'a trouvé aucun lien entre la présence de diverticulose et la consommation de viande rouge, de graisse ou la pratique d'activité physique, qui sont d'autres facteurs souvent attribués à la diverticulose. [...]

Cette hypothèse révèle un autre aspect du débat sur les fibres : l'effet des fibres alimentaires sur les bactéries intestinales bénéfiques ainsi que la fermentation bactérienne des fibres solubles non digérées en acides gras à courte chaîne comme le butyrate.
Ce qui est absolument incroyable, c'est que juste après avoir cité les faits ci-dessus, le rapport Healthy Skeptic recommande ensuite de manger des légumes, comme tout le monde ! Le travail de lavage de cerveau de la pyramide alimentaire de l'USDA est tellement omniprésent que même les experts qui lisent et comprennent les recherches ne peuvent se soustraire à l'influence de ce conseil alimentaire absolument erroné. Après tout, le gouvernement nous dit qu'ils sont si nourrissants ! Tant pis si la viande de bonne qualité et ses graisses peuvent être bien plus nourrissantes que les légumes. En fait, le butyrate lui-même se trouve dans les produits laitiers riches en graisses comme le beurre.

En fait, la philosophie alimentaire dominante du monde occidental qui prévaut depuis deux ou trois générations - des générations durant lesquelles l'obésité et la maladie se sont abattues sur les populations à la suite de ce conseil - attire doucement mais sûrement de plus en plus de critiques. Elle est discutée et mise en doute tandis que de plus en plus de gens regagnent la santé et leur silhouette grâce à un régime riche en graisses saines et pauvre en glucides.

Pendant des centaines de milliers d'années, nos ancêtres ont pratiqué la chasse et l'élevage tout en ayant un régime pauvre en glucides. Pas nécessairement parce qu'ils ne les aimaient pas ou les considéraient comme nocifs, mais probablement parce que nous avons passé la majorité de notre évolution dans les conditions d'un ère glaciaire dans lesquelles les légumes et les fruits n'étaient tout simplement pas disponibles et lorsqu'ils l'étaient, ils étaient très différents des fruits et légumes disponibles aujourd'hui. Le fait est que, notre corps est conçu et a évolué pour vivre et s'épanouir sans la consommation de glucides, à condition que des protéines et des graisses nourrissantes et de l'eau potable soient disponibles. Des études de selles humaines fossilisées datant d'il y a 300 000 à 50 000 ans ont révélé essentiellement une absence totale de toute matière végétale dans les échantillons testés.

La graisse animale était notre énergie principale, et était - et est toujours - le carburant le plus efficace, dense et lent à se consumer. Les experts s'accordent sur le fait que notre dépendance étendue à la viande et aux graisses animales (comme la graisse de poisson) pendant ces longues périodes glaciales, a favorisé la croissance et le développement de notre cerveau et que c'est ainsi que nous sommes devenus humains. Nous sommes devenus intelligents - Homo sapiens sapiens - parce que nous mangions des graisses animales et de la viande. Ainsi, il n'est pas surprenant de remarquer que les preuves s'accumulent selon lesquelles les végétariens et les membres de sociétés agraires ont des cerveaux de taille réduite.

Ce qui est si déconcertant, c'est que les méfaits supposés des graisses animales et des protéines sont ancrés si profondément dans notre esprit collectif que la plupart des gens sont morts de peur de manger ce qui nous a permis de devenir humains et ne peuvent s'empêcher d'avoir des pensées intrusives de crise cardiaque ou d'attaque - même les soi-disant experts médicaux qui citent les preuves mentionnées ci-dessus ! Ils ne peuvent tout simplement pas se débarrasser de l'idée que les légumes sont nécessaires pour leurs "vitamines et leurs fibres" même en ayant lu les études qui prouvent que tous les nutriments dont l'homme a besoin se trouvent dans les protéines et les graisses animales.

Sur notre forum de discussion, des gens du monde entier rapportent la manière dont leurs besoins en compléments alimentaires ont baissé ou ont disparu après s'être mis au régime pauvre en glucides et riche en graisses.

A la surprise de beaucoup, des problèmes de toute une vie ont disparu après une période d'acclimatation à un régime pratiquement sans presque aucune fibre ! Des quantités négligeables de fibres provenant d'aliments naturels et non préparés (la plupart solubles) ne seront pas un problème pour le système digestif. Mais des quantités importantes de fibres, comme le recommandent de nombreuses autorités sanitaires, peuvent poser de gros problèmes, car les fibres gonflent jusqu'à quatre ou cinq fois leur taille initiale dans le système digestif et créent ainsi une irritation intestinale permanente. Les fibres gonflées peuvent potentiellement créer des dommages à la délicate muqueuse digestive qui s'enflamme alors. Il n'est pas étonnant que de nombreux individus, moi-même y compris, aient des réactions extrêmement négatives en faisant le très populaire nettoyage du colon à base de fibres. Les fibres alimentaires sont de la m...de d'éléphant dans un magasin de porcelaine.

Et les fruits ?

Les fruits sont en fait pire que les légumes (y compris les jus de fruits et les confitures). Les fruits contiennent un type de sucre appelé fructose qui est métabolisé exclusivement dans le foie. Cela signifie que même quand le fructose n'a pas d'effet immédiat sur nos taux de glycémie et d'insuline, à long terme, son métabolisme hépatique peut expliquer nombre d'effets négatifs sur la santé. Le Docteur Mercola fait la synthèse des principales différences entre le métabolisme du glucose et celui du fructose et explique ainsi la raison pour laquelle le fructose est de loin le pire type de sucre qui existe :
- Après avoir mangé du fructose, pratiquement toute la charge métabolique repose sur le foie, tandis qu'avec le glucose, le foie n'en a que 20% à métaboliser.

- Toutes les cellules du corps, y compris celles du cerveau, utilisent du glucose. C'est la raison pour laquelle la majorité du glucose est « brûlée » immédiatement après avoir été consommée. Par contre, le fructose est transformé en acides gras libres (AGL), en VLDL (le mauvais cholestérol) et en triglycérides, qui sont stockés sous forme de graisse.

- Les acides gras qui sont créés pendant le métabolisme du fructose s'accumulent sous forme de gouttes de gras dans le foie et dans les tissus des muscles du squelette, provoquant résistance à l'insuline et stéatose hépatique non alcoolique. La résistance à l'insuline évolue ensuite en syndrome métabolique et en diabète de type 2.

- Le fructose est le glucide le plus lipophile. En d'autres termes, le fructose se transforme en glycérol activé (g-3-p) qui est directement utilisé pour transformer les acides gras libres en triglycérides. Plus vous avez de g-3-p, plus vous stockez de graisses. Le glucose fonctionne tout à fait différemment.

- Lorsque vous mangez 120 calories de glucose, moins d'une calorie est stockée sous forme de graisse. Sur 120 calories de fructose, 40 seront stockées sous forme de graisse. Consommer du fructose, c'est consommer de la graisse !

- Le métabolisme du fructose par le foie crée toute une série de déchets et de toxines, y compris une grande quantité d'acide urique qui fait augmenter la pression sanguine et peut provoquer la goutte.

- Le glucose supprime l'hormone de la faim appelée ghréline et provoque une résistance à la leptine, ce qui supprime l'appétit. Le fructose n'a aucun effet sur la ghréline et en empêchant le cerveau d'utiliser convenablement la leptine, fait manger de trop.
Selon le site MyPyramid.gov, nous devrions manger environ l'équivalent de 2 tasses de fruits par jour afin d'avoir une alimentation équilibrée. Mais souvenez-vous que nous ne cultivons les fruits (et seulement certains d'entre eux) que depuis quelques milliers d'années (et de nombreux arbres fruitiers depuis quelques centaines seulement) et les fruits que nous voyons aujourd'hui - pommes Fuji, poires Bartlett, oranges navel - ont été créés récemment afin d'être plus sucrés que les variétés sauvages et font donc grossir davantage à cause de leur teneur plus élevée en fructose.

J'ai rencontré de nombreuses personnes qui défendent leur consommation de fruits en se basant sur le point de vue évolutionniste de la théorie "de l'origine africaine de l'homme moderne" (ou plutôt l'hypothèse, devrais-je dire). Ils prétendent qu'en Afrique, il y avait de nombreux fruits tropicaux que nos ancêtres appréciaient. Pas si vite...

Les effets possibles des protéines de fruits sur les communautés de primates à Madagascar et dans le Néotropique nous dit que :
Les facteurs écologiques qui contribuent à l'évolution des communautés de vertébrés tropicaux sont encore peu compris. Les communautés de primates d'Amérique tropicale ont moins de folivores mais davantage de genres frugivores que les régions tropicales du Vieux Continent et tout particulièrement beaucoup plus de genres frugivores que Madagascar. ... Les fruits néotropicaux ont des concentrations de protéines plus importantes que les fruits de Madagascar et la représentation plus importante de genres frugivores dans le Néotropique est liée à des concentrations plus importantes de protéines dans les fruits. Les faibles concentrations de protéines dans les fruits à Madagascar aurait restreint l'évolution des frugivores dans les communautés malgaches.
C'est-à-dire que manger des fruits n'était pas le régime principal des primates en Afrique et l'élément principal recherché par les consommateurs, qui leur a permis de se développer en tant qu'espèce, ce sont les protéines. De plus, je devrais souligner que les créatures qui mangent des fruits ne sont pas devenues des êtres humains comme les primates exposés à des conditions difficiles ou inhabituelles l'ont fait. Lisez Aquatic Ape Hypothesis [l'Hypothèse du Singe Aquatique - NdT] pour de très bons arguments révélateurs quant à la façon et la raison pour laquelle les humains ont évolué ainsi. En bref, si vous voulez régresser jusqu'au singe, mangez plus de fruits.

A un certain moment de notre évolution, les acides gras essentiels comme le DHA (acide docosahexaénoïque) - de la viande et des organes de gibier et autre bétail nourris à l'herbe et de poissons et fruits de mer sauvages d'eau froide - avaient un rôle dominant dans notre alimentation au point qu'on pense qu'ils ont été les seuls responsables de la croissance significative de la taille du cerveau humain. Le DHA constitue la majeure partie des acides gras essentiels du cerveau, facilitant les fonctions visuelle et cognitive, formant les récepteurs cérébraux aux neurotransmetteurs comme la sérotonine et la dopamine, et servant de molécule de stockage que le corps peut ensuite reconvertir en un autre acide gras essentiel, l'EPA (acide eicosapentaénoïque) - si nécessaire. Donc, il nous faudrait en fait apparemment une grande quantité de graisses d'animaux terrestres ET de poisson. C'est notre héritage évolutionnaire en tant qu'êtres humains, pas aux singes.

L'importance des graisses

Nous avons mangé avec une alimentation riche en graisses saturées et mono-insaturées et essentiellement des graisses polyinsaturées comme les omega-3 au cours de notre histoire sans effets négatifs. Au contraire, ces graisses ont été cruciales pour notre développement en tant qu'êtres humains. Certaines de ces graisses (comme les graisses saturées à chaînes moyennes) ont en fait des propriétés antimicrobiennes et fournissent une source immédiate d'énergie. De plus, leur structure les rend difficiles à stocker comme amas graisseux dans le corps. Les graisses saturées à plus longues chaînes apportent de l'énergie aux muscles, aident au métabolisme des protéines, à la structure et au fonctionnement du cerveau, protègent les poumons des dommages et protègent les acides gras essentiels polyinsaturés du corps contre les dommages et la rancidité.

Le cholestérol est essentiel pour notre corps et le mythe du cholestérol a de toute évidence conduit les chiffres de l'obésité à des niveaux disproportionnés. Tandis que la soi-disant "civilisation" occidentale étend son influence, nous sommes à présent plus malades que jamais à cause du mythe du cholestérol :
La chose la plus importante que vous ne savez probablement pas à propos du cholestérol
7 raisons de manger plus de graisses saturées
L'arnaque du cholestérol - où se trouvaient les médecins ?
Les origines de l'arnaque du cholestérol
Un taux de cholestérol élevé entraîne-t-il VRAIMENT une maladie cardiaque ?
Pourquoi vous devriez manger plus (et pas moins) de cholestérol
Comment interpréter les résultats des tests de cholestérol
J'ai trop de cholestérol et je m'en fiche
Le mythe du cholestérol qui nuit à votre santé
Un gros titre que vous ne verrez jamais : un sexagénaire meurt de trop de cholestérol
La vérité est que c'est principalement les glucides et les graisses transformées qui vous font grossir et vous rendent malades, pas les graisses naturelles qui vous donnent en fait de l'énergie et vous aident à être en bonne santé. Les graisses transformées sont des huiles végétales hautement polyinsaturées qui sont extrêmement instables et sujettes à devenir rances. Les mauvaises graisses se trouvent aussi dans les céréales ou le bétail nourri aux céréales ou au maïs, les poissons et fruits de mer d'élevage (oui, ils sont nourris au maïs), les huiles végétales hydrogénées et partiellement hydrogénées ou les acides gras trans (margarine, graisse végétale, huiles de soja ou de colza, etc.). Ces graisses transformées contiennent principalement des acides gras oméga-6 pro-inflammatoires. L'inflammation peut être hautement perturbante et toxique pour le corps et rend la perte de poids fondamentalement impossible.

Si vous consommez ces graisses nocives, les graisses de votre corps, y compris celles du cerveau et des membranes cellulaires, auront une signature rance, pro-inflammatoire et nocive. (Il y a sans aucun doute un lien entre la consommation de ces graisses nocives et l'augmentation étonnante de maladie d'Alzheimer et de démence sénile précoce). Elles sont également très mauvaises lorsqu'on considère que les membranes cellulaires ont des capacités incroyables et jouent un rôle crucial pour notre santé et notre bien-être. Les membranes cellulaires ne permettent pas seulement aux nutriments de pénétrer dans la cellule, elles jouent également un rôle d'isolant électrique qui empêche la cellule d'être envahie par n'importe quelle molécule de son environnement. Ce sont les structures des membranes cellulaires qui permettent de lire les signaux environnementaux qui permettront à leur tour la lecture des gènes afin que les protéines usées puissent être remplacées ou que de nouvelles protéines puissent être lues. Il me semble qu'un état optimal des membranes cellulaires est essentiel pour les changements d'ADN dont nous avons bien besoin pour notre guérison. Mais aucune cellule ne peut être saine sans les graisses adéquates pour se construire. Après des années de consommation de mauvaises graisses, d'huiles végétales, etc. les membranes cellulaires de la plupart des gens ressemblent davantage à du plastique qu'à quelque chose de vivant.

Manger pour vivre

Si vous souhaitez perdre du poids sans avoir faim mais au contraire, manger des aliments délicieux et nourrissants et sans faire des tonnes d'exercices dangereux et disproportionnés, lisez nos témoignages et suivez les liens et les recherches sur notre forum Life Without Bread [La Vie sans Pain - NDT]. Vous perdrez non seulement du poids sans effort, mais vous retrouverez également votre santé et vivrez une vie plus épanouissante.

Pensez-y, nous avons passé la majorité de notre histoire humaine dans des périodes glaciaires. Notre physiologie, notre biologie et notre génétique se sont nourries de ce défi. De plus, nous devrions probablement nous préparer à une autre période de ce type dans un futur proche. C'est eux qui peuvent s'adapter qui survivront et s'épanouiront.

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 > >>