Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Juste une Bouillotte ? VIE et santé ?

contes et histoires

Marée montante ...

6 Juin 2013, 16:30pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

 

As-tu remarqué ?

Quand la mer monte,

les barques comme les paquebots

montent aussi !

 

Et toi de même,

et les oiseaux,

et les algues

MAIS,

pas les poissons !

 

Dans ta vie,

quand tu t'élèves ( c'est un choix ! )

ceux qui t'accompagnent ont-ils ce choix ?

 

Suivre ou rester est aussi leur choix !

Quel sera ton regard et/ou ta critique ?

L'AMOUR est-il inclus dans ton choix personnel ?

 

Et pourrez vous dire l'un comme l'autre

quand le temps sera venu :

 

  • Désolé,
  • Ce n'est pas important,
  • PARDON,
  • Je t'AIME.

 

***********

Tant que dure la marée le sable se cache

n'Ed

*********

La plage peut aussi être de sable NOIR,

La plage peut aussi être de sable NOIR,

mais aussi de sable blanc !

mais aussi de sable blanc !

Voir les commentaires

Une rue comme une autre ?

6 Avril 2013, 12:55pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

Une rue comme une autre ?

A bord du plus grand paquebot du monde

 

Eh bien non !

Il y a aussi le jardin :

A bord du plus grand paquebot du mondeNous sommes à bord du plus grand paquebot de croisière du monde

 

A bord du plus grand paquebot du monde
Long de 361 mètres, et pouvant accueillir 6 360 passagers, l'''Allure of the Seas'' est un véritable hôtel de luxe sur l'eau.

Découvrez en images le plus grand paquebot du monde !

voyez là

Voir les commentaires

le responsable au Vatican des contacts avec la CIA est un...

15 Mars 2013, 11:28am

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-la-piste-jesuite-116193974.html

Extrait d'un article complet de J. Labruyère

 

.../...

Et les services secrets ? Qu’il suffise de savoir que le responsable au Vatican des contacts avec la CIA est un jésuite, le cardinal Dulles, le petit-fils du fondateur de la CIA ! Les secrets des reptiliens restent en famille.


Comment peut-on s’appeler « Compagnie de Jésus » et poursuivre un dessein si contraire à la foi chrétienne ?

Cette question démontre notre naïveté. Nous n’avons toujours pas compris que si l’on veut atteindre un but sur le long terme, il faut agir au nom de Dieu et du Bien, en laissant croire aux meilleures intentions du monde. Le loup sait qu’on lui ouvrira la porte s’il se met de la farine sur le museau, et s’il se présente en bêlant des paroles de paix et de fraternité. Il connaît la réaction des hommes dès lors qu’on leur parle gentiment et qu’on vient pour les aider. C’est par le « bien » qu’on trompe vraiment l’humanité, et non par les explosions éphémères de force brutale. Le meilleur camouflage, c’est le masque de la religion car l’être humain est un enfant qui ne peut percer une telle malice. Cette candeur humaine est d’ailleurs la preuve de notre bonté originelle, mais cette bonté s’accompagne d’une stupidité indécrottable. Les bons sentiments, l’humanitarisme, le progrès scientifique et social, voilà les meilleures armes des Jésuites. Pourtant, lorsqu’on suit leur action à la trace, il n’y a que des larmes et du sang, depuis le massacre des Indiens d’Amérique jusqu’à la boucherie de Pol Pot, en passant par les purges de Staline et les massacres de la révolution culturelle de Mao. C’est signé.

.../...

Tous les Jésuites du monde sont dans une obéissance absolue, et selon leur formule « s’abandonner comme un cadavre », ils sont comme des robots entre les mains de leurs chefs. Ils forment donc un corps militaire d’élite – à la fois prêtres et guerriers – présent dans tous les pays. C’est une armée démoniaque qui a investi la Terre, et la liaison des Jésuites avec les Gris extraterrestres est plus que probable.
Ils contrôlent les polices secrètes, les armées et les organismes internationaux.

Voir les commentaires

Quand tous les hommes étaient des dieux.

1 Mars 2013, 10:48am

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

 

 

 

Légende hindoue ....

 

 

Une vieille légende hindoue raconte qu’il y eut un temps où tous les hommes étaient des dieux. Mais ils abusèrent tellement de leur divinité que Brahma, le maître des dieux, décida de leur ôter le pouvoir divin et de le cacher à un endroit où il leur serait impossible de le retrouver. Le grand problème fut donc de lui trouver une cachette.

Lorsque les dieux mineurs furent convoqués à un conseil pour résoudre ce problème, ils proposèrent ceci :
"Enterrons la divinité de l’homme dans la terre."
Mais Brahma répondit :
"Non, cela ne suffit pas, car l’homme creusera et la trouvera."
Alors les dieux répliquèrent :
"Dans ce cas, jetons la divinité dans le plus profond des océans."
Mais Brahma répondit à nouveau :
"Non, car tôt ou tard, l’homme explorera les profondeurs de tous les océans, et il est certain qu’un jour, il la trouvera et la remontera à la surface."
Alors les dieux mineurs conclurent :
"Nous ne savons pas où la cacher car il ne semble pas exister sur terre ou dans la mer d’endroit que l’homme ne puisse atteindre un jour."
Alors Brahma dit :

"Voici ce que nous ferons de la divinité de l’homme : nous la cacherons au plus profond de lui-même, car c’est le seul endroit où il ne pensera jamais à chercher."

Depuis ce temps-là, conclut la légende, l’homme a fait le tour de la terre, il a exploré, escaladé, plongé et creusé, à la recherche de quelque chose qui se trouve en lui.
6883279101_cdc2ea7871.jpg

Voir les commentaires

Le temps ? En avez-vous ?

27 Février 2013, 11:25am

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

Proposé par une lectrice du Blog (Ω4)

Proposé par une lectrice du Blog (Ω4)

******************************************

 Le temps est comme une rivière.

Même si ses rives, aussi tortueuses soit-elles, sont les même,

vous ne pouvez pas toucher deux fois la même eau

parce qu'elle est déjà passée et ne repassera plus.

6976504813_3ee2de575d.jpg

Le TEMPS, le tiens, est pareil !

Profite de chaque instant de cette vie.

Si tu vis en racontant que tu es occupé(e), alors tu ne seras jamais libre.

Si tu dis tout le temps que "tu n'as pas le temps", alors tu ne l'auras jamais.

Si tu remets des choses à demain,

penses aussi que demain, pour toi ou pour l'autre, peut ne jamais exister !


Carpe diem,
Vis heureux maintenant .

Carpe diem (quam minimum credula postero) est une locution latine extraite d'un poème de Horace que l'on traduit en français par :  
« Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain ».

Voir les commentaires

Lettre d'adieu

25 Février 2013, 20:30pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

Lettre d'adieu 13/07/2006


Gabriel Garcia Marquez a abandonné la vie publique pour des raisons de santé : cancer lymphatique. Dernièrement sa situation s'est aggravée. Il a envoyé une lettre d'adieu à ses amis, et grâce à Internet, elle est diffusée à travers le réseau.

Si pour un instant Dieu oubliait que je suis une marionnette en chiffon et qu'il m'offre un morceau de vie, je profiterais de ce temps le plus possible. Je suppose que je ne dirais pas tout ce que je pense, mais en définitive, je penserais à tout ce que je dis. Je donnerais une valeur aux choses, pas pour ce qu'elles valent, mais pour ce qu'elles signifient. Je dormirais peu, je rêverais plus, je crois que chaque minute passée les yeux fermés représente soixante secondes en moins de lumière. Je marcherais quand les autres s'arrêtent, je me réveillerais quand les autres dorment.
Si Dieu m'offrait un morceau de vie, je m'habillerais simplement, me déshabillerais sous le soleil, en laissant nu non seulement mon corps, mais aussi mon âme. Je prouverais aux hommes combien ils se trompent en pensant qu'on ne tombe plus amoureux en vieillissant et qui ne savent pas qu'on vieillit lorsqu'on cesse de tomber amoureux. Je donnerais des ailes à un enfant, mais je le laisserais apprendre à voler seul. J'enseignerais aux vieux que la mort ne vient pas avec l'âge, mais avec l'oubli.
J'ai appris tant de choses de vous, vous les hommes... J'ai appris que tout le monde veut vivre au sommet de la montagne, sans savoir que le véritable bonheur réside dans la manière de l'escalader. J'ai appris que quand un nouveau-né serre fort de son petit poing, pour la première fois, la main de son père, il le retient pour toujours. J'ai appris qu'un homme n'a le droit d'en regarder un autre de haut que pour l'aider à se lever. J'ai appris tant de choses de vous, malheureusement elles ne me serviront plus à grand chose, car lorsqu'on me rangera dans ce coffre, je serai malheureusement mort.
Dis toujours ce que tu sens et fais ce que tu penses. Si je savais que je te vois dormir aujourd'hui pour la dernière fois, je t'embrasserais très fort et je prierais le Seigneur pour pouvoir être le gardien de ton âme. Si je savais que ce sont les dernières minutes où je te vois, je te dirais "je t'aime", sans présumer bêtement que tu le sais déjà. Il y a toujours un lendemain et la vie nous donne une autre occasion de faire bien des choses, mais si jamais je me trompe et que je n'ai plus que ce jour, j'aimerais te dire combien je t'aime et que je ne t'oublierai jamais.
Le lendemain n'est garanti à personne, qu'il soit jeune ou vieux. Aujourd'hui peut être le dernier jour où tu vois ceux que tu aimes. N'attends pas, fais-le aujourd'hui, car si demain ne vient pas, tu regretteras sûrement de n'avoir pas pris le temps d'un sourire, d'une caresse, d'un baiser, car tu étais trop occupé pour pouvoir faire plaisir.
Garde près de toi ceux que tu aimes, dis-leur à l'oreille combien tu as besoin d'eux, aime-les et traite-les bien, prends le temps de leur dire "je regrette", "pardonne-moi", "s'il te plaît, "merci" et tous les mots d'amour que tu connais. Personne ne se souviendra de toi pour tes pensées secrètes. Demande au Seigneur la force et la sagesse de les exprimer. Montre à tes amis et aux êtres chers combien ils sont importants pour toi.

 

Trouvée là : http://www.pbase.com/merveillenature/_textes__mditer&page=2

Voir les commentaires

Le Bouddha réunit ses disciples

25 Février 2013, 20:22pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

ΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩΩ

 

 

Le Bouddha réunit ses disciples, et il montra une fleur de lotus.

 

4249899495_1c963f81a8.jpg

« Je veux que vous me disiez quelque chose sur ce que je tiens dans la main »


Le premier fit un vrai traité sur l’importance des fleurs.

Le deuxième composa une jolie poésie au sujet de ses pétales.

Le troisième inventa une parabole en se servant de la fleur comme exemple.

Vint le tour de Mahakashyap.

Celui-ci s’approcha du Bouddha, respira la fleur, et caressa son visage avec l’un de ses pétales.

« C’est une fleur de lotus, dit Mahakashyap. Simple, comme tout ce qui vient de Dieu. Et belle, comme tout ce qui vient de Dieu.

– Toi seul a vu ce que j’avais dans la main », commenta le Bouddha.

Je dirai: qu'importe que l'on naisse fourmi ou éléphant, si l'on se sent appartenir au Tout.

Voir les commentaires

Aimer . . .

16 Février 2013, 10:58am

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

 

 

Je veux t'aimer sans m'agripper,
T'apprécier sans te juger,
Te rejoindre sans t'envahir,
T'inviter sans insistance,
Te laisser sans culpabilité,
Te critiquer sans te blâmer,
T'aider sans te diminuer !
Si tu veux m'accorder la même chose,
alors nous pourrons nous rencontrer

et nous enrichir l'un l'autre

 

Virginia Satir

Voir les commentaires

Si tu gardes la main ouverte, le sable reste là où il est.

14 Février 2013, 20:40pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

 

************************************************************************************************

LES RELATIONS (texte de Kaleel JAMISON, "The Nibble Theory "):
*****


«Toutes les relations, quelles qu'elles soient, sont

comme le sable que tu tiens au creux de ta main.

1096931387_3a69725ee6.jpg

Si tu gardes la main ouverte, le sable reste là où il est.

Toutefois, si tu fermes la main et serres le poing pour retenir le sable,

il te glisse entre les doigts.


Certes, tu retiendras quelques grains, mais tout le reste s'éparpillera.


C'est la même chose avec les personnes que tu rencontres.


Si tu les traites sans contrainte, avec respect pour la liberté de l'autre,

elles demeureront probablement intactes.
Si tu serres trop fort pour te les approprier,

elles te glissent entre les doigts et sont à jamais perdues. »

Voir les commentaires

Après un certain temps!

4 Février 2013, 08:52am

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

****************************************************************************************************

L.. souhaite partager ce texte avec nous tous, elle me l'a fait parvenir, à mon tour !

 



"Après un certain temps!" de Veronica A. Shoffstall (texte écrit à l'âge de 19 ans)

 

4160806337_fe01afa71c.jpg


Après un certain temps, tu apprends la subtile différence
entre tenir une main et enchaîner une Âme.

Et tu apprends que l'Amour n'est pas seulement la recherche
d'un appui et qu'une présence ne signifie pas la sécurité.

Et tu commences à apprendre que les baisers ne sont pas
des contrats et que les cadeaux ne sont pas des Promesses.

Et tu commences à accepter tes défaites en gardant
la tête haute et les yeux ouverts,
avec la grâce d'un adulte, non le chagrin d'un enfant.

Et tu apprends à bâtir toutes tes routes sur ton "aujourd'hui"
parce que le sol de tes "lendemains" est trop incertain
pour faire des plans et le futur a sa façon bien à lui,
de te laisser tomber à mi-chemin.

Après un certain temps, tu apprends que même
les rayons de soleil brûlent, si tu en abuses.

Alors tu plantes ton propre jardin et tu décores ton âme
au lieu d'attendre que quelqu'un t'apporte des fleurs.

Et tu apprends que tu peux réellement endurer,
que tu es vraiment fort et que tu as vraiment de la valeur.

Et tu apprends et tu apprends
Avec chaque "au revoir" tu apprends.

Voir les commentaires

Savoir si ce que tu dis est vrai …

1 Février 2013, 10:57am

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

 

Je ne suis pas intéressé à savoir si ce que tu dis est vrai …

Je veux savoir si tu es prêt à décevoir les autres
pour rester Vrai avec toi-même,
et si tu peux supporter d'être accusé de trahison et ne pas trahir ton Âme.

Je veux savoir si tu peux être fidèle et donc digne de confiance.

Je veux savoir si tu peux voir la beauté même lorsque ce n'est pas tous les jours joli et
que la source de Vie réside en sa Présence.

Je veux savoir si tu peux vivre avec les échecs , les miens et les tiens
et pourtant continuer à te tenir debout au bord du lac en criant à la pleine lune :
« oui »

Petite partie d'un texte amérindien transmis par  Isabelle.

Voir les commentaires

« L'île aux sentiments »

26 Janvier 2013, 10:38am

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

 

Conte « L'île aux sentiments » (auteur inconnu) ... un envoi de LL.

 

7519185888_094840cefc.jpg
Il était une fois...

... une île où tous les différents sentiments vivaient : le Bonheur, la Tristesse, le Savoir, ainsi que tous les autres, l'Amour y compris.


Un jour on annonça aux sentiments que l'île allait couler.
Ils préparèrent donc tous leurs bateaux et partirent.

Seul l'Amour resta.
L'Amour voulait rester jusqu'au dernier moment.

Quand l'île fut sur le point de sombrer, l'Amour décida d'appeler à l'aide.


La Richesse passait à côté de l'Amour dans un luxueux bateau.

L'Amour lui dit : "Richesse, peux-tu m'emmener ?"

- "Non car il y a beaucoup d'argent et d'or sur mon bateau. Je n'ai pas de place pour toi."


L'Amour décida alors de demander à l'Orgueil, qui passait aussi dans un magnifique vaisseau : "Orgueil, aide-moi je t'en prie ! "

- "Je ne puis t'aider, Amour. Tu es tout mouillé et tu pourrais endommager mon bateau."


La Tristesse étant à côté, l'Amour lui demanda : "Tristesse, laisse-moi venir avec toi."

- "Ooh... Amour, je suis tellement triste que j'ai besoin d'être seule !"


Le Bonheur passa aussi à coté de l'Amour, mais il était si heureux qu'il n'entendît même pas l'Amour l'appeler !


Soudain, une voix dit :

"Viens Amour, je te prends avec moi."

C'était un vieillard qui avait parlé. L'Amour se sentit si reconnaissant et plein de joie qu'il en oublia de demander son nom au vieillard.

Lorsqu'ils arrivèrent sur la terre ferme, le vieillard s'en alla.


L'Amour réalisa combien il lui devait et demanda au Savoir : "Qui m'a aidé ?"
- "C'était le Temps" répondit le Savoir.
- "Le Temps ?" s'interrogea l'Amour.
- "Mais pourquoi le Temps m'a-t-il aidé ?"
Le Savoir, sourit plein de sagesse, et répondit :

"C'est parce que Seul le Temps est capable de comprendre combien l'Amour est important dans la Vie." !

Voir les commentaires

Les cadeaux de la vie.

24 Janvier 2013, 14:44pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

 

Jeudi 20 octobre 2011 sur le sie : http://www.chemindevie.net/article-le-diplome-84355800.html

Transmis par LL.

Le diplôme

Un jeune homme s'apprêtait à obtenir son diplôme de fin d'étude. Pendant plusieurs mois il avait admiré une belle voiture de sport exposée dans un showroom, et sachant que son père pouvait bien la lui offrir, il lui avait déjà dit que c'est ça qu'il voulait comme cadeau.

Comme le jour de la remise des diplômes approchait, le jeune homme s'attendait à voir des signes que son père lui avait déjà acheté la voiture.

j0401898_resize.jpg Finalement, au grand matin du jour "j", son père l'appela dans son bureau et il lui dit comment il était fier d'avoir un fils aussi intelligent et formidable, et comment il l'aimait beaucoup.

Le père tendit à son fils une boite dans un emballage cadeau, curieux mais aussi déçu le jeune homme ouvrit la boite et découvrit une belle Bible avec une couverture en cuir.

Très furieux, il éleva la voix à son père et lui dit :"Avec tout ton argent, tu ne m'offres qu'une Bible ???" et, claquant la porte, il sortit la maison en laissant derrière lui la Sainte Bible.

Plusieurs années sont passées et le jeune homme se trouva couronné de succès dans le monde des affaires, il s'acheta une grande et belle maison et il fonda une famille merveilleuse; il se souvint de son père qui était devenu très vieux et se dit qu'il devait aller le voir , car il ne l'avait plus revu depuis le jour qu'il avait obtenu son diplôme.

Juste avant de partir, il reçu un télégramme lui disant que son vieux père venait de mourir et qu'il avait cédé tous ses biens à son fils. Il devait donc partir immédiatement pour s'occuper de son héritage. Quand il arriva dans la maison de son père, soudain, son coeur fut rempli de tristesse et de regret... il se mit à fouiller dans le dossiers importants de son père et il tomba sur cette Bible à l'endroit même ou il l'avait laissée il y a plusieurs années... Il éclata en sanglots, ouvrit la Bible et se mit à tourner les pages.

Et comme il lisait ces paroles, une clef de voiture tomba d'une enveloppe qui était collée à la couverture arrière de la Bible. La clef avait une étiquette avec le nom du concessionnaire du showroom, le même concessionnaire qui vendait la belle voiture de sport qu'il désirait tant avoir et sur l'étiquette figurant la date du jour de la remise de son diplôme, et ces mots...

CE PRÉSENT EST BIEN PEU RELATIVEMENT À LA FIERTÉ QUE J'AI À TON ENDROIT. JE TE SOUHAITE LA MEILLEURE DES CHANCES !!!

Combien de fois sommes-nous passés à cotés de cadeaux présentés par la vie, simplement parce qu'ils ne sont pas venus de la manière attendue. Les joies et les opportunités qui nous sont offertes ne viennent pas nécessairement de la manière désirée mais bien de la façon dont les événements ont choisi de nous les présenter ! N'en tiens qu'à nous d'avoir l'ouverture nécessaire pour les accueillir....

Si ceci a touché ton coeur, envoie- le à d'autres personnes...

Voir les commentaires

Nouvelles lumières et FEU sacré...

19 Janvier 2013, 13:38pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

14 minutes  pour partager ce FEU et ce CONTE!

Que du bonheur à écouter même en faisant autre chose !

Merci à mon amie ISABELLE.

 

Voir les commentaires

Le garçon qui plantait des clous

13 Janvier 2013, 14:13pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

Conte

6441264767_4922dac2dd.jpg

Du piano pour Paula

 

Il était une fois ...

... un garçon qui avait un sale caractère.

Son père lui donna un sachet de clous et lui dit d’en planter un dans la barrière du jardin chaque fois qu’il perdrait patience et se disputerait avec quelqu’un.

Le premier jour, il en planta 37 .

Les semaines suivantes, il apprit à se contrôler, et le nombre de clous plantés dans la barrière diminua jour après jour :

il avait découvert que c’était plus facile de se contrôler que de planter des clous.


Finalement, arriva un jour où le garçon ne planta aucun clou dans la barrière.

 

Il alla voir son père et il lui dit que pour ce jour il n’avait planté aucun clou.

Son père lui dit :

- Voilà qui est formidable je te félicite !

Dorénavant tu pourras enlèver un clou de la barrière chaque jour où tu n’aura pas perdu patience.


Les jours passèrent et finalement le garçon put dire à son père qu’il avait enlevé tous les clous de la barrière.

Ils allèrent donc devant la barrière et le père lui dit :

"Mon fils, tu t’es bien comporté, mais regarde maintenant tous ces trous dans la barrière ...

Elle ne sera plus jamais comme avant !.


Quand tu te disputes avec quelqu’un et que tu lui dis quelque chose de méchant ou désagréable, tu lui laisses une blessure comme celle-là !


Une blessure verbale fait aussi mal qu’une blessure physique

et peut laisser autant de traces."

Auteur non connu,revue par NEDALLEN

5249542518_4fc5028dfb.jpg

Spécialement pour Thierry et son quad !

Voir les commentaires

Quel est le secret pour être heureux ?

9 Janvier 2013, 19:40pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

Merci à LL qui m'envoie ces histoires et contes

************************************************************************************************

***************************************************************************************************

Un jour, un enfant pose une question à son père :


- Dis papa, quel est le secret pour être heureux ?

Ne sachant que répondre à cette interrogation, le père propose à son fils de le suivre. Ils sortent de la maison, le père sur le vieil âne et le fils suivant à pied. Les gens du village accusent :
- Son père est un père indigne ! Il monte son âne quand son fils le suit à pied !
- Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison, dit le père.

Le lendemain ils sortent de nouveau, mais cette fois le père installe son fils sur l'âne et l'accompagne en tenant la bride. Les voisins disent alors :
- En voilà un fils indigne : il ne respecte pas encore son vieux père et le laisse aller à pied !
- Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison, dit le père.

Le jour suivant ils s'installent tous les deux sur l'âne puis quittent la maison. Les villageois critiquent à nouveau le père et le fils :
- Ils ne respectent pas leur bête à la surcharger ainsi !
- Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison.

Le jour suivant, ils partirent en portant eux-mêmes leurs affaires, l'âne trottinant derrière eux. Cette fois les gens du village y trouvèrent encore à redire :
- Voilà qu'ils portent eux-mêmes leurs bagages maintenant ! C'est le monde à l'envers !
- Tu as entendu mon fils ? Rentrons à la maison.

Arrivés à la maison, le père dit à son fils :
- Tu me demandais l'autre jour le secret du bonheur.

Peu importe ce que tu fais, il y aura toujours quelqu'un pour y trouver à redire.

Fais ce qui tu aimes et tu seras heureux !

Voir les commentaires

"AVOIR et ÊTRE"

5 Janvier 2013, 19:48pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

**************


*********************

Que pensez-vous de ces deux frères « avoir et être », rivaux d’après la chanson ci-dessous mais qui ne peuvent se passer l’un de l’autre?
Je trouve la dernière phrase de cette chanson (d'Yves Duteil) magnifique… « avoir été »! :ils sont en effet inséparables!
Ce texte manie la langue française avec beaucoup de subtilité et de sens:

je pense que cela vous plaira. Bonne soirée. LL
***************************


"AVOIR et ÊTRE"



Loin des vieux livres de grammaire,


Écoutez comment un beau soir,
Ma mère m’enseigna les mystères
Du verbe être et du verbe avoir.

Parmi mes meilleurs auxiliaires,
Il est deux verbes originaux.

 


Avoir et Être étaient deux frères
Que j’ai connus dès le berceau.

Bien qu’opposés de caractère,
On pouvait les croire jumeaux,
Tant leur histoire est singulière.
Mais ces deux frères étaient rivaux.

Ce qu’Avoir aurait voulu être
Être voulait toujours l’avoir.
À ne vouloir ni dieu ni maître,
Le verbe Être s’est fait avoir.

Son frère Avoir était en banque
Et faisait un grand numéro,
Alors qu’Être, toujours en manque.
Souffrait beaucoup dans son ego.

Pendant qu’Être apprenait à lire
Et faisait ses humanités,
De son côté sans rien lui dire
Avoir apprenait à compter.

Et il amassait des fortunes
En avoirs, en liquidités,
Pendant qu’Être, un peu dans la lune
S’était laissé déposséder.

Avoir était ostentatoire
Lorsqu’il se montrait généreux,
Être en revanche, et c’est notoire,
Est bien souvent présomptueux.

Avoir voyage en classe Affaires.
Il met tous ses titres à l’abri.
Alors qu’Être est plus débonnaire,
Il ne gardera rien pour lui.

Sa richesse est toute intérieure,
Ce sont les choses de l’esprit.
Le verbe Être est tout en pudeur,
Et sa noblesse est à ce prix.

Un jour à force de chimères
Pour parvenir à un accord,
Entre verbes ça peut se faire,
Ils conjuguèrent leurs efforts.

Et pour ne pas perdre la face
Au milieu des mots rassemblés,
Ils se sont répartis les tâches
Pour enfin se réconcilier.

Le verbe Avoir a besoin d’Être
Parce qu’être, c’est exister.
Le verbe Être a besoin d’avoirs
Pour enrichir ses bons côtés.

Et de palabres interminables
En arguties alambiquées,
Nos deux frères inséparables
Ont pu être et avoir été.

Paroles et Musique: Yves Duteil

Voir les commentaires

Histoire cachée du monde ancien ?

20 Décembre 2012, 17:35pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

Certes la voix est un peu désagréable et vous pouvez la réduire au minimun puisque c'est sous-titré en Français .

49 minutes dont je n'ai pas réussi à décroché et qui complète bien le film la révélation des pyramides.

Des artefacts américains et Africains plus qu'étonnants.

des représentations d'êtres humains ou non et du matériel de grande précision impossible !

au minimun voyez entre  la 20ème et 32ème minute ( puis vous aurez envie de tout voir !

 

Bonne lecture .

 

 

 

si besoins allez sur youtube :http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=poUzFunsITM

Voir les commentaires

Route de l'impossible en Russie

18 Décembre 2012, 10:22am

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

49minutes ......de vidéo..; mais  Des semaines pour le voyage !

 

Voir les commentaires

La valeur du temps !

17 Décembre 2012, 09:39am

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

Ce matin LL nous propose : 

 

La valeur du temps
4292999823_09a493847c.jpg

  • Pour apprendre la valeur d'une année, demande à l'étudiant qui a raté un examen.
  • Pour apprendre la valeur d'un mois, demande à la mère qui a mis un enfant au monde trop tôt.
  • Pour apprendre la valeur d'une semaine, demande à l'éditeur d'un journal hebdomadaire.
  • Pour apprendre la valeur d'une heure, demande aux fiancés qui attendent de se revoir.
  • Pour apprendre la valeur d'une minute, demande à celui qui a raté son train, son bus ou son avion.
  • Pour apprendre la valeur d'une seconde, demande à celui qui a perdu quelqu'un dans un accident.
  • Pour apprendre la valeur d'un centième de seconde, demande à celui qui a gagné une médaille d'argent aux Jeux Olympiques.

                                                                                                                                      Le temps n'attend personne.

 


Rassemble chaque instant qu'il te reste et il sera de grande valeur.
Partage-les avec une personne de choix et ils deviendront encore plus précieux.

 


Auteur Anonyme

Voir les commentaires

La guerre financière ?

13 Décembre 2012, 10:03am

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

Quelques interrogations ?

 

 

Extraits de : http://leblogalupus.com/2012/12/13/les-clefs-pour-comprendre-du-jeudi-13decembre-2012-les-drones-du-mondialisme-par-bruno-bertez/

   Si vous y allez surtout n'ouvrez pas la bande son en fin d'article !

                    Pour se refaire la finance veut, a besoin, avec l’aide des gouvernements socialo-kleptos, de drainer les ressources des peuples vers elle. Elle a besoin de réaliser ce que nous appelons le Grand Transfert, le transfert historique des ressources des citoyens vers le couple maudit Etat-Banques. Il faut pour cela que l’impôt puisse être aligné partout sur le prélèvement maximum, il faut que les contrôles ne rencontrent aucun obstacle, que ce soit Orwell et 1984 réunis dans le Panopticon de Jérémie Bentham.

 

...

 

C’est une véritable guerre qui est livrée et que les assaillants gagnent par ce qu’elle n’est pas déclarée, elle est subreptice, comme les drones.  Une guerre par la culpabilisation, la démoralisation de l’adversaire.

...


Voir les commentaires

"La course des grenouilles" ( spécialement pour ma fille )

10 Décembre 2012, 20:48pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

  HistoireHistoireHistoireHistoireHistoireHistoireHistoireHistoireHistoireHistoireHistoireHistoire

 Conte ? Conte ? Conte ? Conte ? Conte ? Conte ? Conte ? Conte ? Conte ? Conte ?

           À écouter les oreilles bouchées !

 

 

  "La course des grenouilles"

Il était une fois une course de grenouilles,
L’objectif était d’arriver au haut d’une grande tour.
Beaucoup de gens se rassemblèrent pour les voir et les encourager.
Et la course commença … .
En fait les gens ne croyaient pas possible que les grenouilles atteignent la cime.
Et toutes les phrases que l’on entendit furent :
« … Impossible !Elles n’y arriveront jamais … ! »
Les grenouilles commencèrent peu à peu à se décourager.
Toutes, sauf une qui continua à grimper … .
Et les gens continuèrent : « Vraiment pas la peine !!!
Elles n’y arriveront jamais !!! »
Et les grenouilles s’avouaient vaincues, sauf une qui continuait de grimper envers et contre tout.
A la fin, toutes abandonnèrent, sauf cette grenouille qui, seule et au prix d’un énorme effort, atteignit la cime …

Les autres, stupéfaites, voulurent savoir comment elle y était arrivée.
L’une d’entre elles s’approcha pour lui demander comment elle avait réussi l’épreuve … .
Et elle découvrit que...

celle-çi était sourde !

(Auteur inconnu)

N’écoutez donc pas les personnes qui ont l’habitude d’être négatives.
Car elles volent les meilleurs espoirs de votre cœur.
Lorsque vous avez défini clairement un objectif et avez pris la décision de le réaliser (ou de l'atteindre), ne vous laissez pas décourager en écoutant les autres. Vous trouverez toujours autour de vous des personnes qui croiront bien faire en vous conseillant de renoncer, de vous méfier de ceci ou de cela, de ne pas prendre ce risque. Si vous partez du principe que les autres ont raison, vous vous censurez vous-même de tout espoir d'atteindre votre but. Gardez en vous cette envie d'avancer ; vous devez croire en vous. Hissez la grande voile, vous aurez le vent en poupe et rien ne vous arrêtera pour aller dans la direction que vous avez choisie.

 

En résumé : Soyez toujours sourd quand quelqu'un vous dit que vous ne pouvez réaliser vos rêves.

Voir les commentaires

L'histoire du sapin de noël ...

4 Décembre 2012, 13:29pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

 

à lire   ICI ...    depuis le 11è siècle

Voir les commentaires

Le JUGEMENT, un choix bien fragile !

3 Décembre 2012, 15:21pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

**********************************************************************************************************************************************

**********************************************************************************************************************************************

********************************************************

La fragilité du jugement

****************

Il était une fois ...


                                               ... un homme qui avait quatre fils.


                    Il désirait leur apprendre à ne pas juger les choses trop rapidement.



Ainsi, il leur demanda d'aller examiner un grand poirier qui se trouvait au bout de la vallée ( donc à une assez grande distance de leur résidence).

150685946_e81b24694d.jpg


Le premier fils y alla en hiver, le deuxième au printemps, le troisième en été et le dernier à l'automne.

Lorsqu'ils en furent tous revenus, il les invita ensemble et leur demanda de décrire ce qu'ils avaient vu.

Le premier fils dit que l'arbre  était laid, tordu et à moitié pourri.5577508226_6edb099b73.jpg  

 

 

 

5478523058_23bc31f159.jpgLe second dit qu'il l'avait vu recouvert de bourgeons verts et plein de promesses.

 

 

Le4560456717_53d5dfe2a3.jpg troisième fils pas du tout d'accord avec ses frères dit que celui qu'il avait vu lui, était chargé de fleurs qui sentaient très bon et étaient fort belles,
c'était la plus belle chose qu'il aie jamais vu.
 

 

 

 

1152229052_813bdd68d3.jpgLe quatrième avait vu lui un arbre vieux mais remplis de belles poires, et qu'il l'avait senti plein de vie.

 

 

 

Et chacun de vouloir argumenter et défendre sa vision de cet arbre.


STOP vous avez tous raison, dit le père. mais vous n'avez vu chacun qu'une seule saison de la vie de cet arbre. Que de différences pour un seul être !

 


A l'avenir NE JUGEZ PAS de la valeur d'un arbre ou d'une personne ou de n'importe quel évènement  seulement sur une seule vision.

Puis il ajouta : de même que le plaisir, la joie et l'amour, que nous éprouvons dans cette vie peuvent seulement être "mesuré"s que lorsque toutes les saisons seront passées.


********


Moralité

Ne laissez pas la peine d'une saison détruire la joie de toutes les autres.
Ne jugez pas la vie seulement sur les difficultés passagères.
Traversez avec persévérance les mauvais moments et soyez certains,

que tôt ou tard, des moments meilleurs viendront.

(Auteur inconnu)

Merci à LL... de son apport.

Voir les commentaires

Le pouvoir des mots

29 Novembre 2012, 16:58pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

 

Courte Vidéo de la même histoire postée ce 7 novembre 2012 : L'aveugle et le marketing...

 

 

 

http://epanews.fr/video/le-pouvoir-des-mots-13

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 > >>