Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Juste une Bouillotte ? VIE et santé ?

SOJA ? oui, je sais j'en ai déja parlé !

3 Août 2014, 15:17pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

Oui, je sais; j'en ai déja parlé ! mais c'est les vacances non ?

 

 

Sur le blog de Florian KAPLAR

© Naturopathie Passion          http://naturo-passion.com/soja-verites-et-mensonges/

Allégation n° 10

Michel Dogna précise que, d’après certaines études, il semble que les personnes mangeant, ne fût-ce que deux ou trois fois par semaine, une portion normale de tofu, présentent  ....des risques pour la santé ?

D’après ses recherches, les dangers supposés du soja ont été pour la plupart largement surestimés et ont été présentés parfois de façon si sensationnelle qu’ils ont pu susciter de vives inquiétudes chez certaines personnes qui en consommaient.

 

Voici donc une recherche sérieuse De Florian Ci-dessous :

http://naturo-passion.com/soja-verites-et-mensonges/

 

 

A RETENIR :

Bien entendu, la culture intensive du soja OGM pour nourrir le bétail est une catastrophe écologique et sanitaire. Mais, cela n’empêche pas certains détracteurs du soja de consommer de la viande issue d’animaux qui ont été nourris avec du tourteau de soja, exclusivement OGM puisque d’importation. Cherchez l’erreur…

Le soja a toute sa place dans le cadre d’une alimentation diversifiée et équilibrée. En France, il est aisé de trouver des produits à base de soja bio sans OGM, cultivé en France, d’excellente qualité et délicieux : tofu ferme (qui existe en version lactofermenté), fumé ou non, tofu soyeux, pâtés végétaux lactofermentés, yaourts, « lait » de soja, etc.

La conclusion à laquelle j’arrive après lecture de centaines de pages d’études sur le soja est que, d’un point de vue nutrition et santé, aucune étude scientifique n’a prouvé la moindre toxicité de la consommation de soja sur l’homme. Au final, le soja présente bien plus d’avantages que d’inconvénients même s’il ne faut pas nier ces derniers, en évitant toutefois de tomber dans la paranoïa qu’internet contribue hélas à diffuser voire à amplifier.

Commenter cet article