Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Juste une Bouillotte ? VIE et santé ?

Anémie ? Ce n'est plus la fin des haricots, mais la FAIM des haricots ?

1 Novembre 2012, 14:54pm

Publié par n' ED de mabouillotte-et-mondoudou

 

Les haricots secs constituent une bonne source de protéines, macronutriments indispensables à la construction de tous les tissus vivants. Même les haricots verts en renferment d’avantage que les autres légumes verts.

Ajoutez à cela une forte teneur en fer, et vous avez là une excellente alternative à la viande, puisque ces légumes n’ont pas les inconvénients des matières grasses animales.

 

Cependant, les protéines des haricots sont incomplètes par rapport à celles que l’on trouve dans la viande, car elles sont déficitaires en un acide aminé essentiel, la méthionine. Mais il suffit de les combiner avec des céréales ou des noix,

 

c’est une erreur de manger de la viande en même temps. On préférera une association végétale avec du riz, des galettes de maïs ou de la polenta. Au Brésil, premier producteur mondial de haricots secs, l’assiette d’arroz com feijao, littéralement « riz avec haricots », est consommée à tous les repas.

 

Protection intestinale

On connaît trop bien la réputation scabreuse des haricots secs, responsables de ballonnements intestinaux et de flatulences. Or ce phénomène incommodant est dû, non pas aux fibres, mais à d’autres glucides, les oligosaccharides. Ces derniers résistent à la digestion dans l’intestin grêle et se retrouvent dans le gros intestin où ils fermentent ; ce faisant, ils favorisent le développement des bonnes bactéries intestinales et limitent celui des souches nuisibles, d’après certaines études. Il faut savoir que les oligosaccharides provoquent moins de gaz chez les personnes habituées à consommer des haricots. Et nul doute qu’à la lecture de cet article, vous augmenterez la cadence ! Il existe aussi des astuces de préparation des haricots secs permettant de réduire le phénomène de flatulence.

 

Lien vers l'article complet de Paty :

patybio.over-blog.com/article-coco-haricot-vert-mogette-fournisseurs-d-energie-

 

Pour ma part je sème dans mon jardin des cocos type Paimpol  et des haricots violets à ramer que l'on récolte debout ( c'est sympa pour le dos !) qui n'ont jamais de fils, dont on peu garder le petit bout pointu ( donc deux fois moins de boulot à l'épluchage !) Récolte tous les 3 jours en moyenne, ils supportent bien de faire 20cm de long sans être durs !

Il faut juste faire attention de de pas les laisser monter trop haut, il nous est arrivé d'être obligés de mettre l'escabeau dans les haricots pour la cueillette !

Commenter cet article
T

 


Moi aussi je fais du haricot vert et jaune chaque année, facile, pas demandeur en eau, bien pour la congélation aussi. Je suis à fond l'été avec les touristes et n'ai pas vraiment le temps de
m'occuper de mon jardin, alors je mets toujours des légumes faciles qui ne demandent pas beaucoup de mon temps. De plus je pratique le jardinage bio à l'Allemande, c'est-à-dire je garde les
herbes autour de mes plants et n'enlève que les mauvaises ce qui me demande pas beaucoup d'arrosage.


Voilà pour le côté jardin...


Pour le côté cour, j'écrirai que pour les haricots avec flatulence vous pouvez prendre en huiles essentielles : 1 goutte de Cardamome + 1 goutte d'Aneth herbe + 2 gouttes de Basilic puis vous
prenez 1 goutte de ce mélange sur un comprimé neutre à sucer ou à croquer 3 fois par jour.


Les trois coups de baton pour l'ouverture du rideau peuvent arriver, vous êtes parés et cet "art" théatral qu'est votre vie s'en verra bien moins douloureux (sourire).
Répondre
N


On peut aussi les cuisiner avec de la Cardamome, de l'Aneth herbe et du Basilic?